Skip to main content

Poolers: Des nouvelles de l'infirmerie

Les Canucks ont vécu une semaine d'horreur avec la perte de cinq joueurs

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

La nouvelle des derniers jours en ce qui a trait aux blessés dans la LNH est sans contredit la perte d'Auston Matthews chez les Maple Leafs de Toronto. C'est Nazem Kadri qui en profitera grandement, comme l'a souligné mon collègue Sébastien Deschambault, lundi.

Si cette absence ralentira les Maple Leafs dans la course au trophée des Présidents, il ne s'agit que d'un seul blessé dans une équipe dont la profondeur en fait rêver plusieurs autres. Pendant ce temps, les Canucks de Vancouver (7-6-0), qui n'ont pas ce luxe, ont vécu l'horreur avant même l'arrivée de l'Halloween. Leur nombre de patients à l'infirmerie a explosé, et leur excellent départ - ils occupent le deuxième rang de la section Pacifique - pourrait disparaitre plus rapidement que des bonbons le 31 octobre.

À LIRE AUSSI: Poolers: Top 25 gardiens | Top 100 attaquants | Top 50 défenseurs

Les Canucks ont vu cinq de leurs représentants tomber au combat depuis le 24 octobre, eux qui venaient tout juste de retrouver dans leurs rangs deux de leurs meilleurs attaquants en Elias Pettersson et Brock Boeser, après une absence de quelques rencontres. Le plus récent dans cette liste est le joueur de centre Brandon Sutter, blessé au haut du corps lundi soir dans le match face au Wild du Minnesota. Son absence se comptera en semaines, a précisé l'entraîneur-chef Travis Green.

Video: VAN@PIT: Sutter bat DeSmith d'un angle fermé

Sutter s'ajoute au gardien Anders Nilsson, victime d'une fracture à un doigt, lui qui se battait pour le poste numéro un avec Jacob Markstrom. L'attaquant Sven Baertschi a quant à lui subi une commotion cérébrale lors du match contre les Golden Knights de Vegas le 24 octobre et il ratera au moins les deux prochains matchs, sinon plus.

Cette victoire de 3-2 des Canucks face aux Golden Knights aura été très coûteuse, parce qu'en plus de Baertschi, ils ont vu leurs deux meilleurs défenseurs, Alexander Edler, genou, et Chris Tanev, hanche, tomber au combat. Les deux ne sont pas revenus au jeu depuis, et l'absence d'Edler devrait être d'une durée de trois à six semaines.

À LIRE : Absence prolongée pour Edler | Schneider se joindra aux Devils sur la route

La défensive des Canucks n'est pas exactement celle qui détient le plus de profondeur dans la LNH, et Vancouver devra utiliser davantage Erik Gudbrandson, Ben Hutton, Derick Pouliot et Troy Stecher. Ces quatre arrières ne se retrouvent probablement pas dans votre pool.

La perte d'Edler fera mal aux Canucks, dont l'avantage numérique était le 15e meilleur dans la LNH avant la blessure du défenseur. Il est depuis le 22e plus efficace. Edler est le seul défenseur capable d'inscrire 40 points à Vancouver, et son absence devrait donc entraîner une diminution de la production de Pettersson, Boeser et Bo Horvat, membres de la première unité de jeu de puissance des Canucks.

Malgré tout, les Canucks ont signé un gain lundi face au Wild, qui surfait sur une séquence de cinq victoires consécutives. Un total de 24 joueurs ont amassé un point pour Vancouver cette saison, le chiffre le plus élevé parmi les équipes de la LNH. Les Canucks auront besoin de tous leurs éléments s'ils espèrent être toujours dans la course aux séries éliminatoires lors du retour au jeu d'Edler.


Bientôt de retour

Quel rôle attend Schneider ?

Cory Schneider aura dû patienter près d'un mois, mais il est de retour dans la LNH. Le gardien des Devils du New Jersey est passé sous le bistouri durant la saison morte pour réparer une déchirure du cartilage de sa hanche gauche. Schneider avait indiqué que cette blessure lui avait nui durant la dernière saison, et qu'il trainait aussi quelques blessures mineures qui ont eu un effet négatif sur ses performances.

Schneider sera-t-il en mesure de redevenir le gardien dominant qu'il était avec les Devils entre 2013 et 2016? Lors des deux dernières saisons, son adjoint Keith Kinkaid a affiché de meilleurs chiffres que lui.

On peut d'ailleurs se demander si les Devils utiliseront Schneider comme gardien numéro un. Depuis le début de la saison, Kinkaid a prouvé qu'il pouvait être un partant régulier avec une fiche de 5-2-1, une moyenne de buts alloués de 2,12 et un pourcentage d'arrêts de ,925. Avec un si bon début de campagne, l'entraîneur-chef John Hynes pourrait hésiter à changer la recette de son succès.


Sans Radulov, le premier trio des Stars en panne

On pouvait se douter que l'absence d'Alexander Radulov allait faire mal aux Stars de Dallas, mais pas à ce point. L'attaquant a raté les quatre derniers matchs de son équipe et représente un cas douteux pour la rencontre de mardi contre les Canadiens de Montréal (19h30 H.E.; RDS, TSN2, FS-W, NHL.TV).

En l'absence de Radulov, qui avait amassé 10 points en six rencontres, le premier trio des Stars, complété par Tyler Seguin et Jamie Benn, s'est pratiquement éteint. Le premier a obtenu deux passes en quatre rencontres alors que Benn a été blanchi durant la même période, en plus d'afficher un différentiel négatif de moins-3. 

Dallas a tout de même réussi à maintenir une fiche de 2-2 grâce au travail de Jason Spezza, Jason Dickinson et Devin Shore, quatre points chacun. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.