Skip to main content

Tatar vient hanter les Golden Knights

Les Canadiens viennent de l'arrière à deux reprises pour vaincre Vegas et leur ancien capitaine

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - On attendait les retrouvailles entre Max Pacioretty et les Canadiens, mais c'est plutôt celles entre Tomas Tatar et les Golden Knights qui ont retenu l'attention au Centre Bell, samedi.

L'attaquant tchèque, acquis en retour de l'ancien capitaine du Tricolore avant le début de la saison, a inscrit le but qui a fait la différence pour permettre aux siens de l'emporter 5-4 et d'ainsi mettre fin à leur première séquence de deux revers de la saison.

Tatar a profité de l'aide de son ancien coéquipier Shea Theodore, qui a fait dévier sa passe derrière Marc-André Fleury, pour enfiler son quatrième but en trois matchs - son septième de la campagne.

« J'ai profité d'un bond chanceux, a admis Tatar, qui a célébré à profusion après le but. Je voulais refiler le disque à Phillip du côté gauche, mais j'ai été chanceux. Je me suis senti très bien. J'étais extrêmement motivé de battre mes anciens coéquipiers et c'était un match spécial. »

Video: Tatar et Shaw sonnent la charge face à Vegas

Ce but et le deuxième d'Andrew Shaw en troisième ont été assez pour renvoyer Pacioretty à la maison bredouille. Le numéro 67 ne pourra toutefois pas se faire reprocher de ne pas avoir essayé. Il a décoché cinq tirs au premier vingt - un de plus que les Canadiens - et a conclu sa soirée avec un total de neuf lancers, un sommet cette saison pour les Knights.

Celui qui n'a inscrit que deux buts cette saison s'est aussi montré très impliqué, réagissant avec émotion à chaque chance de marquer des siens quand il était sur le banc. Une émotion qui se faisait de plus en plus rare à la fin de son séjour à Montréal.

« Max a obtenu beaucoup de chances de marquer ce soir, il a tiré plusieurs fois, a dit l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant. Il doit seulement continuer à travailler et ça va débloquer plus tôt que tard. C'est un marqueur et il l'a prouvé par le passé. Il est seulement un peu frustré. »

Pacioretty s'est buté à Antti Niemi, qui a très bien fait en remplacement de Carey Price. Le gardien finlandais a limité les dégâts au premier vingt - cédant seulement devant Brad Hunt et Jonathan Marchessault - alors que ses coéquipiers semblaient encore au vestiaire, et il a terminé sa soirée de travail avec 34 arrêts.

« Nous avons un bon duo de gardiens, ils se complètent bien et se parlent beaucoup, a vanté Charles Hudon, auteur d'un but. Il faut donner le crédit à Niemi. C'est comme un chat qui a plusieurs vies. Il fait le travail avec nous et on l'aime bien. »

Une deuxième déterminante

Si Niemi a sauvé les siens à quelques reprises, on ne pourrait en dire autant de Fleury qui a connu une sortie un peu plus difficile. Le Tricolore lui a porté un dur coup en inscrivant trois buts sur huit lancers en 3:59 au deuxième vingt - les réussites d'Hudon, de Shaw et de Jesperi Kotkaniemi - pour sortir du trou qu'il s'était creusé en première période.

Pas que Fleury a mal paru, mais il n'a pas réussi à freiner l'hémorragie, ce qui a permis aux locaux de finalement imposer leur rythme.

« Nous sommes sortis à plat en première période, a dit Julien. Nous devions rebondir en deuxième et c'est ce qu'on a fait. Nous n'avons pas connu un match parfait et nous avons des choses à améliorer, c'est certain. On a l'intention de continuer à marquer de la sorte, mais il faut améliorer notre jeu défensif. »

Alex Tuch, en fin de deuxième, et William Karlsson, en début de troisième, ont redonné les devants aux visiteurs, mais le deuxième but de Shaw et celui de Tatar en troisième ont miné les derniers espoirs des Chevaliers.

« Nous n'avons pas perdu notre calme, a dit Shaw. Nous avons fait ce que nous devions faire. Nous avons créé l'égalité et nous avons continué de pousser en troisième. Quand tout le monde respecte le plan et se donne à fond, nous pouvons espérer gagner. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.