Skip to main content

Paul Byron de retour à l'entraînement

Les Canadiens pourraient ravoir le rapide ailier dans la formation face au Lightning, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens de Montréal pourraient avoir du renfort pour le premier match de la semaine déterminante qu'ils vont amorcer en recevant la visite du Lightning de Tampa Bay, mardi (19h30 HE; RDS, TSN2, SUN).
 

Paul Byron était de retour à l'entraînement avec l'équipe après avoir raté les deux derniers matchs en raison d'une blessure au haut du corps. Il s'est entraîné au sein du quatrième trio, en compagnie de Nate Thompson, au centre, et de Jesperi Kotkaniemi, à l'aile gauche.

« Nous devrions en savoir davantage quant à la disponibilité de Paul pour le match de mardi après la rencontre qu'il aura avec les médecins plus tard lundi », a indiqué le directeur général Marc Bergevin, lundi midi.

À LIRE AUSSI: Danault, le héros obscur des Canadiens | Les Canadiens privés de Byron

Byron a quitté la rencontre face aux Panthers de la Floride, la semaine dernière, après s'être battu avec le défenseur MacKenzie Weegar en première période. Byron a visiblement été ébranlé par un coup de poing. Il avait répondu à l'invitation de Weegar qui cherchait à venger le coup que Byron lui avait asséné au cours du match du 15 janvier entre les deux équipes. Byron avait reçu une suspension de trois matchs pour son geste.

Les Canadiens (42-29-8, 92 points) ont besoin de toute l'aide nécessaire dans la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans laquelle ils sont impliqués.

Mis sous contrat dimanche, l'espoir Ryan Poehling va joindre l'équipe au cours des prochaines heures et Bergevin n'écarte pas la possibilité qu'on puisse l'envoyer dans le feu de l'action après le match de mardi.

Avec trois matchs à jouer, les Canadiens n'ont (presque) plus le droit à l'erreur, en retard d'un point derrière les Hurricanes de la Caroline et de deux points derrière les Blue Jackets de Columbus.

« Nous ne pouvons pas gagner trois matchs mardi. Nous pouvons uniquement en gagner un », a imagé Bergevin afin d'illustrer l'importance pour les siens de prendre les bouchées une à la fois.

Après le Lightning, le Tricolore se mesurera aux Capitals de Washington à l'étranger jeudi et aux Maple Leafs de Toronto au Centre Bell, samedi.

La bouchée contre le Lightning en sera une grosse parce que l'équipe de la Floride est indéniablement la meilleure équipe de la LNH cette saison.

Le Lightning tentait contre les Sénateurs d'Ottawa lundi d'être la troisième équipe de l'histoire de la LNH à atteindre le plateau des 60 victoires en une saison.

Ce qui pourrait jouer en faveur du CH, c'est que le Lightning en sera mardi à son troisième match en l'espace de quatre journées - de son deuxième en autant de soirs. 

Peu importe le dénouement de la semaine, Bergevin a dit qu'il y aura lieu d'être satisfait du redressement que l'équipe a orchestré cette saison.

Video: MTL@WPG: Armia trouve le fond du filet en A.N.

« La question est délicate parce que nous voulons accéder aux séries et tenter de gagner la Coupe Stanley, a-t-il commencé par dire. Mais après la dernière saison décevante que nous avons connue, peu de gens nous voyaient être dans le coup cette saison. En ce sens, nous revenons de loin. Nous sommes une jeune équipe et j'espère que nous ferons notre place en séries. »

Bergevin s'est dit fier pour l'organisation et les partisans de voir l'équipe être encore dans le coup, avant la dernière semaine d'activités dans la saison régulière.

« Nous pourrions nous approcher des 100 points, c'est une très bonne saison, a-t-il affirmé. Nous sommes jugés sur la participation de l'équipe aux séries, mais la progression que l'équipe a faite avec plusieurs jeunes joueurs est impressionnante. » 
 
Il a fait remarquer que ça se joue sur de menus détails au bout d'une saison qui s'échelonne pendant sept mois.

« Voyez comment c'est serré au classement. Deux victoires de plus et vous pouvez gagner trois positions, a-t-il relevé. Deux victoires, c'est un bond favorable ici et là. C'est sûr que toutes les équipes peuvent se dire la même chose. »

Bergevin a dit n'entretenir aucun regret de ne pas avoir été plus actif avant la date limite des transactions.

« Jordan Weal fait partie des meilleures acquisitions de joueurs de location pour ce qui est de la moyenne de points par match depuis la date limite, a-t-il souligné. Il surprend, même si nous savions qu'il pourrait nous être utile. Ç'a été bénéfique pour nous. »

Le directeur général n'a pas voulu commenter la baisse de performance -- et d'utilisation -- de l'attaquant Jonathan Drouin.

« Ce n'est pas une source d'inquiétude, a-t-il tranché. C'est Claude et le groupe d'entraîneurs qui gèrent la situation. Jonathan est le troisième attaquant le plus utilisé, globalement, avec près de 17 minutes par match. Il peut nous aider et il connaît une période difficile, mais l'essentiel pour nous actuellement c'est de gagner des matchs. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.