Skip to main content

Boston sera l'hôte d'un match no 7 de la Finale pour la première fois

Les Bruins sont en position de répéter leur exploit de 2011 avec un gain contre les Blues

par John Kreiser @jkreiser7713 / Journaliste NHL.com

Les Bruins de Boston espèrent que l'histoire se répétera quand ils disputeront le match no 7 de la Finale de la Coupe Stanley face aux Blues de St. Louis, mercredi au TD Garden (20 h HE, TVAS, NBC, CBC, SN).

Les Bruins ont poussé la série à la limite en gagnant le sixième match 5-1 dimanche. Il y a huit ans, les Bruins avaient vaincu les Canucks de Vancouver 5-2 dans le match no 6 de la Finale, avant de remporter la septième rencontre 4-0 pour remporter leur sixième Coupe Stanley. C'était la 16e et plus récente occasion que la Finale nécessitait sept parties depuis que la LNH a adopté le format quatre de sept pour la ronde de championnat en 1939, mais la première impliquant Boston.

À LIRE AUSSI : Les Bruins gâchent la fête à St. Louis | Bergeron a inspiré les Bruins | Les Blues ont de bonnes raisons d'être optimistes

Les Bruins étaient à ce moment-là la seule équipe des six originales à ne pas avoir pris part à un septième match de la Finale, et ce sera la première fois qu'ils joueront un match no 7 à Boston. Les Blues n'ont jamais joué un match no 7 en Finale. En fait, avant cette année, ils n'avaient jamais gagné une rencontre durant la série ultime, ayant été balayés en 1968, 1969 et 1970.

Les équipes à domicile montrent une fiche de 12-4 (,750) dans un match no 7 de la Finale. Cela dit, l'équipe en visite a gagné chacun des deux plus récents matchs no 7. Deux ans avant que les Bruins ne l'emportent sur les Canucks, les Penguins de Pittsburgh avaient vaincu les Red Wings de Detroit 2-1 au Joe Louis Arena. Les Bruins de 2011 et les Penguins de 2009 ont autre chose en commun : ils ont chacun remporté le match no 7 à l'étranger après que l'équipe à domicile ait gagné lors des six premières rencontres de la série.

Ç'a également été le cas en 1971, quand les Canadiens de Montréal tiraient de l'arrière 2-0 et 3-2 dans leur série contre les Blackhawks de Chicago avant de gagner le match no 6 à la maison et la septième partie à l'étranger, comblant un retard de deux buts pour l'emporter 3-2.

Aucune autre équipe n'a disputé plus de matchs no 7 en Finale de la Coupe Stanley que les Red Wings. Ils ont été impliqués dans sept rencontres, mais dans une seule depuis l'ère de l'expansion de la LNH (1967-68). Chacun des six premiers matchs no 7 a impliqué les Red Wings, à partir de 1942 quand ils ont perdu 3-1 face aux Maple Leafs de Toronto, qui sont devenus la première équipe à remporter une série quatre de sept après avoir perdu les trois premières parties.

Detroit est la seule équipe à avoir gagné un match no 7 de la Finale en prolongation. Les Red Wings l'ont fait deux fois, chaque fois à domicile, dans un intervalle de cinq saisons. Detroit a vaincu les Rangers de New York 4-3 en deuxième prolongation au Olympia Stadium dans le match no 7 de la Finale de 1950, avant de vaincre les Canadiens 2-1 en prolongation, également à domicile, pour remporter la Finale de 1954 en sept rencontres.

Video: BOS@STL, #6: 1er but en séries pour Kuhlman

Detroit et Toronto sont les seules équipes à avoir gagné trois matchs no 7 en Finale. Les Red Wings ont un dossier de 3-4, tandis que les Maple Leafs ont une fiche de 3-0, alors que leurs trois gains sont survenus face à Detroit. Les Canadiens (2-2) sont la seule autre équipe avec plus d'un gain dans une septième rencontre en Finale. Montréal a perdu deux fois face aux Red Wings (1954, 1955) et a vaincu Chicago à deux reprises (1965, 1971).

Les Blackhawks et les Canucks sont les seules formations à avoir perdu plus d'un match ultime en Finale sans en avoir gagné un. Le revers de Vancouver face aux Bruins est survenu 17 ans après que les Canucks eurent perdu 3-2 à New York, une défaite qui a donné aux Rangers une première Coupe Stanley depuis 1940.

Quatre matchs no 7 se sont soldés par des jeux blancs. Les Bruins sont la seule équipe en visite à avoir blanchi ses adversaires de la feuille de pointage. Les deux premiers blanchissages sont survenus lors de deux années consécutives. Toronto l'a emporté 4-0 contre Detroit au Maple Leaf Gardens en 1964, et Montréal a vaincu Chicago 4-0 au Forum en 1965.

L'autre match no 7 s'étant terminé par un jeu blanc en Finale remonte à 2003, quand les Devils du New Jersey ont gagné 3-0 contre les Mighty Ducks d'Anaheim. Cette série est également la plus récente de trois au cours desquelles l'équipe à domicile a montré un dossier de 7-0 durant la Finale. C'était aussi survenu en 1955 (Montréal-Detroit) et en 1965 (Chicago-Montréal).

Les matchs no 7 en Finale de la Coupe Stanley

1942 - Red Wings de Detroit 1 vs Maple Leafs de Toronto 3
1945 - Maple Leafs de Toronto 2 vs Red Wings de Detroit 1 
1950 - Rangers de New York 3 vs Red Wings de Detroit 4 (2P)
1954 - Canadiens de Montréal 1 vs Red Wings de Detroit 2 (P) 
1955 - Canadiens de Montréal 1 vs Red Wings de Detroit 3
1964 - Red Wings de Detroit 0 vs Maple Leafs de Toronto 4
1965 - Blackhawks de Chicago 0 vs Canadiens de Montréal 4 
1971 - Canadiens de Montréal 3 vs Blackhawks de Chicago 2 
1987 - Flyers de Philadelphie 1 vs Oilers d'Edmonton 3 
1994 - Canucks de Vancouver 2 vs Rangers de New York 3
2001 - Devils du New Jersey 1 vs Avalanche du Colorado 3
2003 - Mighty Ducks d'Anaheim 0 vs Devils du New Jersey 3 
2004 - Flames de Calgary 1 vs Lightning de Tampa Bay 2
2006 - Oilers d'Edmonton 1 vs Hurricanes de la Caroline 3
2009 - Penguins de Pittsburgh 2 vs Red Wings de Detroit 1
2011 - Bruins de Boston 4 vs Canucks de Vancouver 0

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.