Skip to main content

Les Bruins ne pèchent pas par excès de confiance

Boston mise sur son expérience et sur les ajouts de Coyle et de Johansson en finale de l'Est, dit Neely

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

BOSTON - Alors que les Bruins de Boston mènent la finale de l'Association de l'Est 2-0 face aux Hurricanes de la Caroline, on ressent la confiance dans l'entourage de l'équipe et dans sa façon de jouer, alors qu'ils sont à deux victoires de la Finale de la Coupe Stanley.

Mais le président des Bruins Cam Neely a été clair, lundi : il ne croit pas que l'équipe pèche par excès de confiance à la veille du match no 3 de la série quatre de sept, qui aura lieu mardi au PNC Arena (20 h HE, TVAS, NBCSN, CBC, SN). Boston a trop de joueurs qui ont vécu cette situation auparavant pour regarder trop loin en avant. Six d'entre eux ont fait partie de l'équipe ayant atteint la Finale de 2013, et cinq ont soulevé la Coupe Stanley en 2011.

« Évidemment, les joueurs sont en confiance, mais ils comprennent que nous allons jouer dans leur aréna », a expliqué Neely au dévoilement de Bear Force One, un avion aux couleurs des Bruins, qui s'est ajouté à la flotte de la compagnie aérienne JetBlue à l'aéroport Logan. « Ce sera un match difficile. Il faut se préparer à ce qu'ils soient à leur mieux.

À LIRE AUSSI : Hurricanes: Dilemme devant le filetUn peu de réconfort pour les Hurricanes

« Heureusement, nous avons plusieurs joueurs qui ont vécu cette situation auparavant et nous pensons que notre groupe est prêt. »

C'est l'avantage de compter sur des vétérans et sur un groupe qui sait ce que ça prend pour atteindre ce point de la saison.

Pour les joueurs moins expérimentés, c'est là où le leadership peut intervenir. Neely a vu cette équipe grandir ensemble, et les vétérans et les joueurs moins expérimentés se sont mélangés à la perfection pour former une équipe redoutable au cours des deux premières rondes des séries.

« Je pense qu'ils réalisent qu'ils sont une bonne équipe et ils ont de la confiance, mais ils ne sont pas trop confiants, a expliqué Neely. Ils savent qu'ils peuvent rivaliser avec n'importe qui et ils l'ont démontré. Le plus important pour moi est qu'ils aient confiance en eux, mais qu'ils sachent qu'ils doivent travailler. Vous l'avez vu dans le match no 1, alors que nous n'avons pas connu une bonne deuxième période et avons connu des difficultés. Ils ont sauté sur la glace avec un état d'esprit différent dans le match no 2. »

Ça leur a permis de prendre une avance de six buts pour finalement l'emporter 6-2, dimanche.

Video: CAR@BOS, #2: Heinen complète la passe de Bergeron

C'est quelque chose que les Bruins ont peut-être vu venir aussi tôt qu'en février. Au début de la saison, le but était d'atteindre la Finale, mais la direction savait qu'il y avait beaucoup de chemin à faire et plusieurs variables à considérer avant d'en arriver à ce point.

« Quand nous avons discuté de notre groupe et de ce que nous devions accomplir pendant l'année, nous pensions avoir une chance de compétitionner pour la Coupe, a dit Neely. Tu ne sais jamais ce qui va se produire avec les blessures, et nous avons dû composer avec cela en début de saison. Puis, à la date limite des transactions, nous avons acquis deux joueurs qui ont été des éléments clés dans nos succès actuels. La profondeur était la clé pour nous.

« Donc, après la date limite, nous avons regardé notre équipe en trouvant que nous avions quelque chose de spécial sous la main. »

Ç'a peut-être été le moment décisif. Le 20 février, moins d'une semaine avant la date limite des transactions, Boston occupait le deuxième rang de la section Atlantique (derrière le Lightning de Tampa Bay), le deuxième rang dans l'Est et le troisième dans la LNH avec 80 points.

Mais les Bruins n'avaient toujours pas solidifié leur troisième trio, et l'ailier droit du deuxième trio - la ligne de David Krejci - changeait régulièrement. C'est là où les attaquants Charlie Coyle et Marcus Johansson, acquis du Wild du Minnesota et des Devils du New Jersey, respectivement, sont entrés en ligne de compte. Coyle a été acquis en retour de l'attaquant Ryan Donato et d'un choix conditionnel de cinquième ronde au repêchage 2019 de la LNH, qui est devenu un choix de quatrième tour quand les Bruins ont atteint la deuxième ronde des séries. Johansson a été acquis pour un choix de deuxième ronde au repêchage 2019 et un choix de quatrième tour au repêchage 2020.

« Je pense que les joueurs qui étaient disponibles étaient des joueurs dont nous avions réellement besoin pour améliorer notre équipe, et c'est quelque chose qui n'arrive pas à toutes les dates limites, a noté Neely. Certaines années, il y a de très bons joueurs disponibles, mais tu ne veux pas nécessairement céder d'actifs pour les obtenir. Cette année, avec notre position au classement, nos besoins et les joueurs disponibles, nous avons été en mesure de ficeler quelque chose. »

Coyle a 12 points (six buts, six passes) en 15 parties de séries, et Johansson cumule neuf points (trois buts, six aides) en 13 rencontres. Les deux évoluent ensemble sur le troisième trio pour offrir aux Bruins la profondeur qu'ils n'ont pas eue depuis des années.

Video: CBJ@BOS, #1: Coyle l'égalise sur un tir parfait

C'est ce qui permet aux Bruins de se sentir en confiance pour le match no 3. Ils ont les bons joueurs, ils y croient et ils savent ce que ça prend pour atteindre le point où ils en sont actuellement, et même pour aller plus loin.

« Les gars comprennent ce que ça prend pour gagner à ce moment de l'année, et ça déteint sur des joueurs qui ne se sont peut-être jamais rendus aussi loin, a fait valoir Neely. Avoir cette expérience chez des joueurs qui ont déjà gagné ou qui ont atteint une Finale, ça déteint sur les plus jeunes, qui voient comment faire pour se préparer. »

Et ultimement, pour gagner.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.