Skip to main content

Une défaite aurait ébranlé le moral des Bruins

L'entraîneur Bruce Cassidy souligne que ses troupiers ont suffisamment bien joué pour vaincre les Blue Jackets dans le match no 1

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BOSTON - Les Bruins de Boston ont eu chaud, mais au moins ils ont gagné. L'entraîneur Bruce Cassidy a admis qu'une défaite subie en prolongation face aux Blue Jackets de Columbus dans le match no 1 aurait été dure à avaler.

À LIRE : Coyle heureux d'avoir fait amende honorable

« Ç'aurait été décourageant parce que nous aurions perdu un match dans lequel nous avions été la meilleure équipe, a noté Cassidy. C'est souvent difficile à accepter.

« La victoire est satisfaisante parce que j'estime que nous avons suffisamment bien joué pour l'emporter, a repris l'entraîneur. Nous avons été la meilleure équipe en première période. Nous étions encore sur notre lancée du septième match de la série contre les Maple Leafs de Toronto et les Blue Jackets étaient rouillés en raison de leur longue période d'inactivité.

« Ce n'est jamais facile de se retremper dans l'intensité des séries, a-t-il poursuivi, mais je crois qu'à longue échéance ça leur sera salutaire parce qu'ils ont pu se rétablir de leurs bobos. »

Cela dit, Cassidy a relevé que les Bruins savent mieux que quiconque que d'enlever les honneurs du premier match d'une série n'est pas un gage de réussite à tout coup.

Video: CBJ@BOS, #1: Coyle clôt le débat en prolongation

« Nous avons perdu le premier match face aux Maple Leafs cette année, mais nous avons gagné la série. L'an dernier, nous avions gagné le premier match de la série de deuxième tour contre le Lightning, mais nous avons perdu la série », a-t-il illustré.

Attaquer tôt

Cassidy a dit que le plan jeudi était d'attaquer fort d'entrée de jeu, ce que ses troupiers ont fait.

« Nous n'avons pas vu la chance nous sourire. Leur gardien (Sergei Bobrovsky) a fait de beaux arrêts. Les Blue Jackets ont vu la chance leur sourire en troisième période, mais nous n'avons pas dérogé du plan. »

Après avoir vu les Blue Jackets se donner l'avance 2-1 grâce à des buts inscrits en l'espace de 13 secondes en troisième période, les Bruins ne se sont pas laissé déstabiliser comme le Lightning de Tampa Bay l'a fait au premier tour.

« Nous formons un groupe tissé serré qui ne baisse jamais les bras », a avancé Cassidy, qui a souligné la contribution accrue à l'attaque dernièrement des joueurs de soutien. « Pendant toute la saison, nous avons mis l'accent sur ce qui est à venir, en mettant vite de côté les erreurs ou les mauvais matchs. Les gars font de l'excellent travail à ce chapitre. »

L'attaquant Marcus Johansson, que les Bruins ont acquis comme Coyle avant la date limite des transactions dans la LNH, a mentionné que ses coéquipiers et lui ne se laissent pas abattre facilement.

« Personne ne se blâme pour de mauvais jeux et chacun prend le relais quand ça va moins bien, a affirmé Johansson. Nous avons bien réagi après les deux buts des Blue Jackets, avec le résultat qu'on connaît. »

Video: CBJ@BOS, #1: Coyle l'égalise sur un tir parfait


Krejci blessé

Les Bruins ont complété la rencontre en étant privés des services du vétéran attaquant David Krejci. Le Tchèque a été frappé par Riley Nash vers la fin de la troisième période. Cassidy a indiqué qu'il était indisponible pour revenir au jeu jusqu'à ce que Charlie Coyle tranche le débat à 5:15 de la première période de prolongation. 

« Il n'a pas subi de commotion cérébrale. Son cas sera revu sur une base quotidienne, a mentionné l'entraîneur. Nous verrons comment il se sent vendredi et nous aurons peut-être plus de détails à fournir. »

Dans le camp des Blue Jackets, on promet de revenir plus fort dans la deuxième rencontre.

« Personne ne croyait que nous allions remporter 16 matchs d'affilée pour gagner la Coupe Stanley », a fait remarquer le jeune joueur de centre Pierre-Luc Dubois. « Nous reviendrons pour jouer un autre gros match samedi. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.