Skip to main content

Il y a feu en la demeure chez le Lightning

La frustration et la panique n'ont jamais été bonnes conseillères pour surmonter l'adversité

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA - La frustration n'a jamais été bonne conseillère pour surmonter l'adversité, pas plus que la panique. Le Lightning de Tampa Bay doit comprendre ça, et vite. 

Il faut qu'il y ait feu en la demeure pour que l'entraîneur Jon Cooper tire sur la sonnette d'alarme, comme il l'a fait vendredi à l'issue de la deuxième défaite d'affilée de l'équipe en ouverture de la série face aux Blue Jackets de Columbus. Cooper a même déclenché une « cinquième alarme », un code 10-15 comme on dit dans le jargon au Québec.

Ça augure plutôt mal pour la suite au Nationwide Arena de Columbus pour la rencontre no 3, dimanche (19h HE; TVAS, NBCSN, SN360, SUN, FS-O).

À LIRE AUSSI : Les champions en saison sous pressionÇa va vite pour le Lightning

Quelle défectuosité électrique ou autre peut faire s'embraser de la sorte une équipe qui a survolé la saison régulière en établissant des records? Cooper a soumis que le Lightning l'avait eu trop facile en saison régulière et que la dure réalité des séries éliminatoires le rattrape.

Pourtant, les champions du trophée des Présidents avaient amorcé la série sur les chapeaux de roue, en prenant les devants 3-0 dès les 20 premières minutes de jeu. Depuis ce temps, c'est la débandade. Rien ne fonctionne et la frustration les a atteints. 

Vendredi, après avoir vu les Blue Jackets se donner l'avance 2-0 en première période, ils se sont mis à tout frapper sur leur chemin.

Suspension salutaire?

Le Lightning n'a pas amassé 128 points en saison régulière grâce à sa robustesse. Ou en raison des talents de pugiliste du talentueux Brayden Point ou parce que le prolifique russe Nikita Kucherov a multiplié les petits coups de bâton à ses rivaux. Visiblement déconcentré, Kucherov n'a pas complété la rencontre pour la mise en échec illégale qu'il a appliquée au défenseur Markus Nutivaara.

D'ailleurs, la suspension d'un match qu'il s'est vu imposer pour son geste est peut-être la meilleure chose qui pouvait arriver au Lightning. Les joueurs n'ont plus le choix de se serrer les coudes et de mieux canaliser leur énergie afin de combler la perte de leur meilleur élément. Et puis, de toute façon, Kucherov était nuisible à l'équipe de la façon qu'il jouait.

C'est à espérer en tout cas pour l'équipe de la Floride que l'air plus frais de l'Ohio lui redonne de la zénitude, sinon la série sera de courte durée.
Chez les Blue Jackets, on ne veut surtout pas réveiller le géant désorienté et paniqué.

Video: CBJ@TBL, #2: Sergachev marque d'un tir qui dévie

« Nous savons combien bons sont nos opposants et nous ne tenons rien pour acquis », a affirmé avant l'annonce de la suspension de Kucherov, le directeur général des Blue Jackets Jarmo Kekalainen, au cours d'une conférence téléphonique samedi matin.

« Nous savourons toutes les parcelles de succès que nous pouvons connaître pendant les séries, mais je ne verserai pas dans des analyses au sujet des attentes que nous entretenions ou encore ce que nous avons fait jusqu'à maintenant. Toute notre concentration est portée sur le match à venir. » 

C'est certainement faisable pour le Lightning de venir de l'arrière d'un recul de 0-2 dans une série. Les Capitals de Washington l'ont fait contre les mêmes Blue Jackets, l'an dernier, en route vers la conquête de la Coupe Stanley. Mais les Capitals partaient de moins loin que le Lightning, après avoir encaissé les deux défaites en prolongation.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.