Skip to main content

Ça va vite pour le Lightning

« Nous n'avons rien accompli encore », martèle le jeune joueur de centre des Blue Jackets Pierre-Luc Dubois

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA - L'équipe entre les Blue Jackets de Columbus et le Lightning de Tampa Bay qui mène la série 2-0 n'est pas celle qu'on attendait et l'entraîneur Jon Cooper ne cache pas sa surprise.

« C'est surprenant que nous nous retrouvions dans cette position, en tenant compte que nous étions en avant 3-1 au score après deux périodes dans le premier match », a souligné Cooper, à l'issue de la défaite de 5-1 des siens dans la deuxième rencontre de la série de premier tour de l'Association de l'Est.

« Ce n'est pas que les gars n'ont pas fourni l'effort, mais on aurait dit que plus ils essayaient, pire ça allait pour l'équipe », a continué Cooper.

À LIRE AUSSI : Les champions en saison sous pressionSavard en pleine possession de ses moyens

Pour le capitaine Steven Stamkos, le Lightning doit aborder le match no 3 comme s'il n'y avait pas de lendemain.

« Nous nous sommes creusé un trou, mais nous n'allons pas abandonner, a-t-il affirmé. Nous devons voler une page au livre des Blue Jackets et gagner un match. Il faut se concentrer sur le match à venir. Nous n'avons pas le choix de le remporter. »

Il y a tellement de choses à remettre en ordre dans le jeu du Lightning qu'on peut difficilement croire qu'il aura le temps de compléter le ménage.

Comme si ça n'allait pas suffisamment mal, Stamkos, Nikita Kucherov et Brayden Point ont été blanchis au score dans les deux rencontres à Tampa.

Les Blue Jackets ont réussi à déconcentrer Kucherov, le meilleur marqueur de la LNH en saison régulière. Le Russe a été chassé du match avec moins de cinq minutes à écouler à la rencontre pour la mise en échec illégale qu'il a appliquée au défenseur Markus Nutivaara.

En première période, Point a laissé tomber les gants devant le défenseur Zach Werenski. Même si Point a eu le meilleur dans l'échange, l'entraîneur des Blue Jackets John Tortorella a dit que la fougue de Werenski avait soulevé l'équipe.

« C'est bon ce qu'il a fait, j'ai adoré. Les gars étaient galvanisés sur le banc. Son geste a contribué à renforcer l'esprit de camaraderie dans l'équipe. Et de plus, il a emmené au banc des pénalités un excellent joueur du Lightning », a-t-il fait remarquer, en esquissant un sourire.

Blue Jackets en terrain connu

Les Blue Jackets se retrouvent dans la même position qu'il y a un an, bien en selle dans une série de premier tour après avoir remporté les deux matchs sur la patinoire des adversaires. Ils ont fait le coup aux Capitals de Washington, uniquement pour perdre les quatre matchs suivants.

« Chaque série est différente », a noté le défenseur Dan Girardi du Lightning, quand on lui a demandé si ses coéquipiers et lui pouvaient s'inspirer de la remontée des Capitals qui les a propulsés jusqu'à la conquête de la Coupe Stanley. 

« Nous avons fait le point sur la situation après le match. Nous devons aller à Columbus, jouer un gros troisième match et espérer l'emporter pour revenir dans la série », a-t-il simplement ajouté.

Les joueurs des Blue Jackets n'ont pas fini de devoir répondre à des questions au sujet de leur échec de l'an dernier. Le jeune joueur de centre Pierre-Luc Dubois le sait fort bien.

« L'important, c'est d'apprendre de nos erreurs et nous n'avons rien accompli encore, a-t-il déclaré. L'an dernier, nous avons gagné les deux premiers matchs contre les Capitals, mais perdu les quatre suivants. Ce n'est pas que nous avions pensé que nous étions en contrôle de la série ou que nous étions trop confiants, même si c'est normal de penser que la vie est belle quand vous menez une série 2-0.

« Nous jouons bien, tout le monde est content, mais personne ne croit que la série soit terminée, a poursuivi Dubois. Nous n'avons rien accompli. C'est une longue série, il y a deux autres victoires à aller chercher. Nous savons que ce ne sera pas facile. Nous devons élever le niveau de jeu à chacun des matchs. »  

Tortorella a dit que la philosophie de l'équipe est d'aller de l'avant sans fouiller dans ses archives.

Video: CBJ@TBL, #2: Tic-tac-toe signé Panarin

« Il n'y a pas de nervosité face à la situation dans laquelle nous nous retrouvons, a-t-il ressenti le besoin de préciser. Je suis simplement heureux que nous ayons l'occasion de jouer des matchs en séries éliminatoires. C'est la troisième année de suite que nous accédons aux séries. Nous avons connu des hauts et des bas, nous avons eu des échecs, et nous nous voyons offrir une autre chance cette année. Nous ne regardons pas derrière, nous voulons simplement jouer comme nous sommes capables. Peu importe ce qui s'est passé, tout ça nous est utile pour ce que nous tentons d'accomplir. »

Les Blue Jackets sont toujours à la recherche d'une première série victorieuse dans leur histoire, après quatre essais infructueux. Ils n'ont gagné que deux des 10 rencontres qu'ils ont jouées à domicile.

L'an dernier, ils avaient remporté les deux premiers matchs à Washington en prolongation, avant de perdre le troisième à domicile en deuxième prolongation. C'est aussi proche que ça que les Capitals ont peut-être failli voir leur printemps être écourté.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.