Skip to main content

Le contrat de Marner plus concret après les ententes de Johnsson, Kapanen

Le DG des Maple Leafs « sait exactement » comment son offre va cadrer par rapport au plafond salarial

par Dave McCarthy / Correspondant NHL.com

TORONTO - Mitchell Marner peut devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet, et les Maple Leafs de Toronto ont une meilleure idée de ce qu'ils peuvent lui offrir après avoir conclu des ententes avec les attaquants Andreas Johnsson et Kasperi Kapanen vendredi.

« Lorsque les choses deviennent plus concrètes, il est plus facile de savoir exactement comment les choses vont pouvoir cadrer par rapport au plafond salarial, alors il ne s'agit plus de suppositions, a noté le directeur général des Maple Leafs Kyle Dubas. Nous savons exactement quelle est notre marge de manœuvre pour les autres dossiers que nous voulons régler. »

À LIRE AUSSI: Les Maple Leafs s'entendent avec Kapanen et JohnssonMarner ne doit pas signer de contrat à la hâte, selon Nylander

Johnsson a accepté une entente de quatre ans d'une valeur de 13,6 millions $ (moyenne de 3,4 millions $ par saison) et Kapanen a paraphé un contrat de trois ans d'une valeur de 9,6 millions $ (moyenne de 3,2 millions $). Les deux joueurs auraient pu devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet. 

La priorité de Toronto demeure toutefois de s'entendre avec Marner, qui a été le meneur des Maple Leafs avec un sommet en carrière de 94 points (26 buts, 68 passes) en 82 matchs cette saison. 

« Chaque fois que nous misons sur des joueurs que nous aimons beaucoup, comme (Johnsson et Kapanen), nous voulons les garder avec nous le plus longtemps possible, et c'est pourquoi nous les avons mis sous contrat, a expliqué Dubas. Tout le monde connaît notre situation, nous sommes tout près du plafond salarial, en grande partie parce que nous avons d'excellents jeunes joueurs (Marner, le centre Auston Matthews et l'attaquant William Nylander) que nous aimons beaucoup. Nous tentons de garder cette formation intacte et de lui permettre de progresser, alors de savoir exactement où ces joueurs vont cadrer nous aide beaucoup. »

Dubas a ajouté que les discussions concernant la nouvelle entente de Marner se poursuivent et que le processus est lancé.

Video: TOR@VGK: Marner marque sur le 2-contre-1 en DN

« Notre opinion de Mitch n'est pas un facteur. Il est d'abord et avant tout une excellente personne, ainsi qu'un excellent joueur de hockey, a-t-il mentionné. Je suis optimiste, et j'ai une bonne sensation par rapport à la manière dont les choses vont se dérouler dans le futur. »

Dubas a toutefois admis que les Maple Leafs ne bénéficient pas d'une grande marge de manœuvre sous le plafond salarial, qui a été fixé à 81,5 millions $ au terme du Repêchage 2019 de la LNH. Dubas a ajouté que son équipe souhaitait néanmoins ajouter d'autres joueurs.

« Nous devons conserver de l'espace pour Mitch, ce qui est tout à fait normal, mais même si nous devions nous entendre avec Marner dès ce soir, nous serions encore très près du plafond, a dit Dubas. Nous tentons donc d'être créatifs, de trouver des joueurs qui veulent ajouter à leur héritage, ou encore obtenir une chance de rebondir. Nous demeurons patients et nous tentons de trouver les bonnes personnes qui pourraient être de bonnes options pour nous pour des contrats qui se situent au salaire minimum, ou près du salaire minimum. »

Un de ces joueurs est Ron Hainsey, qui pourra devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. Le défenseur de 38 ans, qui a obtenu 23 points (cinq buts, 18 passes) en plus d'afficher un différentiel de plus-30 en 81 parties cette saison, a passé la majeure partie des deux dernières saisons sur le premier duo de défenseurs de Toronto avec Morgan Rielly. 

« Ron a été excellent pour nous et a joué un rôle important sur notre premier duo en servant de partenaire à Morgan, et sa personnalité à l'extérieur de la glace a permis à notre vestiaire de progresser, a noté Dubas. Son rendement avec nous fait en sorte qu'il sera difficile de respecter ses demandes, mais nous continuons à communiquer avec lui et nous avons au moins la chance d'avoir une dernière occasion d'en arriver à une entente. Il a mérité le droit de passer à la caisse. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.