Skip to main content

Avalanche: l'équipe à battre dans la Centrale, disent ses adversaires

Crosby et Kane louangent Makar et « l'incroyable » MacKinnon

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO -- L'Avalanche du Colorado pourrait fort bien être l'équipe à battre cette saison dans une section Centrale fort relevée, selon des joueurs adverses qui évoluent dans la même section et ailleurs dans la LNH.

« On dirait bien qu'il y a plusieurs équipes qui se sont améliorées dans la Centrale, et ça va être une section difficile, mais cette équipe-là ressort du lot selon moi », a déclaré l'attaquant des Blackhawks de Chicago Patrick Kane, vendredi à la Tournée des médias des joueurs de la LNH. « C'est une équipe qui est très bien établie maintenant. »

À LIRE AUSSI : Rantanen affirme que la LNH est sa seule option cette saisonLa section Centrale est la meilleure de la LNH, dit Bishop

L'Avalanche a conclu la saison 2018-19 avec une récolte de 90 points et s'est qualifiée pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième année de suite. La formation du Colorado a eu du succès grâce à son premier trio à l'attaque, composé de Nathan MacKinnon, de Mikko Rantanen et de Gabriel Landeskog. Ces trois-là ont amassé un total combiné de 261 points (106 buts, 155 passes).

Le défenseur Cale Makar, le choix de premier tour de l'Avalanche (quatrième au total) à l'occasion du Repêchage 2017 de la LNH, a fait ses débuts dans la Ligue durant le premier tour des séries, que l'équipe de Denver a remporté aux dépens des Flames de Calgary. L'athlète de 20 ans a inscrit six points (un but, cinq aides) en 10 rencontres éliminatoires.

Le Colorado s'est incliné en sept matchs devant les Sharks de San Jose au deuxième tour des séries dans l'Association de l'Ouest.

« Ils ont des joueurs qui ont vraiment très bien joué la saison dernière, ils ont des jeunes qui montent comme Makar et même le défenseur qu'ils ont repêché cette année », a dit Kane en faisant allusion à Bowen Byram, que l'Avalanche a réclamé au quatrième rang de la séance de 2019. « Je ne sais pas s'il sera retenu dans l'équipe, mais il semble être très bon. »

Le défenseur des Stars de Dallas John Klingberg s'est lui aussi dit impressionné par Makar.

Video: CGY@COL, #3: Makar compte à ses débuts dans la LNH

« J'ai regardé les séries. Il s'est amené, alors qu'il n'avait même pas disputé un seul match du calendrier régulier, et il survolait la glace, un peu comme [le défenseur des Stars] Miro Heiskanen, a affirmé Klingberg. C'est quelqu'un qui va être très bon pendant de nombreuses années. »

Les plus beaux compliments ont toutefois été réservés à MacKinnon. L'attaquant de 24 ans a pris part à chacun des 82 matchs des siens et il a totalisé 99 points (41 buts, 58 passes) en saison régulière, puis il a ajouté 13 points (six buts, sept passes) en 12 affrontements éliminatoires.

« On a pu voir dans les séries à quel point il a élevé son niveau de jeu d'un cran », a noté le joueur de centre des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, un ami proche de MacKinnon. « La façon dont il a dominé, il y a seulement quelques joueurs qui me viennent à l'esprit qui sont capables de faire ça, comme (le joueur de centre des Oilers d'Edmonton Connor) McDavid, (le joueur de centre des Penguins Evgeni Malkin)… Nate est dans cette catégorie-là, il est capable de prendre le contrôle d'un match.

« Je pense qu'on en a eu un bon aperçu dans les séries. Il l'a fait régulièrement. Je suis certain que c'était formidable pour lui de voir ça, de le sentir. Et je m'attends à ce qu'il franchisse une autre étape cette saison. C'est une équipe plutôt solide. Je pense qu'il va être un élément clé dans leurs succès. »

Quand on lui a demandé qui allait être le meilleur marqueur de la Ligue, Klingberg a spontanément avancé le nom de MacKinnon.

Video: SJS@COL, #4: MacKinnon montre sa coordination

« On a vu la saison dernière la façon dont il a décollé et, évidemment, avec le trio qu'ils ont avec Landeskog et Rantanen, c'est probablement un des meilleurs dans la Ligue, a souligné Klingberg. Un gars comme lui fonce à chaque présence sur la glace et on dirait bien qu'il va continuer de s'améliorer. Je trouve qu'il est un joueur incroyable. »

L'Avalanche a ajouté de la profondeur cet été en obtenant l'attaquant Nazem Kadri des Maple Leafs de Toronto en retour du défenseur Tyson Barrie et de l'attaquant Alexander Kerfoot, le 1er juillet. Le Colorado a également mis la main sur l'attaquant Andre Burakovsky, des Capitals de Washington, en retour de deux choix au repêchage le 28 juin.

Le joueur de centre des Blues de St. Louis Ryan O'Reilly, le gagnant du trophée Conn-Smythe le printemps dernier à titre de joueur le plus utile à son équipe dans les séries, a dit lui aussi avoir l'intention de suivre l'Avalanche de près.

« Ça m'intéresse de voir quel genre de saison ils vont connaître, alors qu'ils se sont rajeunis et ont ajouté des éléments à leur formation, a indiqué O'Reilly, qui a disputé six saisons avec l'Avalanche (2009-15). Et c'est toujours difficile d'affronter Nathan MacKinnon. Si tu lui laisses un peu d'espace, il peut être coriace. »

L'Avalanche n'est pas la seule équipe dans la section Centrale à avoir apporté des changements à son effectif. Les Stars ont conclu une entente de trois ans avec l'attaquant de longue date des Sharks de San Jose Joe Pavelski et ont fait signer un contrat d'un an à l'ancien attaquant des Ducks d'Anaheim Corey Perry. Les Blackhawks se sont entendus pour une durée d'un an avec le gardien de but Robin Lehner, un finaliste au trophée Vézina avec les Islanders de New York la saison dernière, et ils ont fait l'acquisition du défenseur Calvin de Haan dans une transaction avec les Hurricanes de la Caroline, ainsi que de l'attaquant Andrew Shaw lors d'un échange avec les Canadiens de Montréal. Le Wild du Minnesota a conclu une entente de cinq ans avec l'attaquant Mats Zuccarello.

Il y a sept équipes dans la section Centrale et seulement deux d'entre elles, les Blackhawks et le Wild, ne se sont pas qualifiées pour les séries la saison dernière. Les Blues, qui ont pris le troisième rang, ont remporté la Coupe Stanley.

L'attaquant des Jets de Winnipeg Nikolaj Ehlers a dit s'attendre à un scénario similaire cette saison.

« Tu regardes la section et tu te dis, 'Wow, ce sont toutes de bonnes équipes', a dit Ehlers. Ce sera donc tout un défi pour chacune des équipes dans notre section, ça va être très intéressant. »

* Avec la contribution des journalistes NHL.com Mike Zeisberger, Nick Cotsonika et Dan Rosen

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.