Skip to main content

Laine a joué blessé durant la majeure partie de la saison des Jets

L'attaquant a été ennuyé par cette blessure lors des deux dernières années

par Scott Billeck / Correspondant NHL.com

WINNIPEG - C'est avec une blessure au dos que Patrik Laine a disputé la majeure partie de la dernière saison, a révélé l'attaquant des Jets de Winnipeg lundi. En plus, une blessure à l'aine est venue nuire à ses performances une fois en séries éliminatoires.

Laine a marqué trois buts en six matchs ce printemps pour les Jets, qui ont subi l'élimination face aux Blues de St. Louis en six matchs, samedi.

« Ce n'était rien que je ne pouvais pas endurer », a indiqué Laine alors que les Jets ont tenu leur bilan de saison au Bell MTS Place.

À LIRE : Coulés en fin de matchs, les Jets en vacances rapidement | Binnington et Berube ont fait la différence pour les Blues

Laine a dit que ses problèmes au dos lui rendaient la vie difficile lors des deux dernières saisons. À un point tel qu'ils l'ont empêché de patiner avant les matchs durant les séries l'an dernier, et que le tout s'est reproduit face aux Blues cette saison.

Il a ajouté qu'une opération ne sera pas nécessaire.

« Je pense que j'ai réussi à le renforcir au cours des dernières années, mais ça finit toujours par revenir. Je ne sais pas pourquoi. J'essaye d'y faire attention et on aura droit à un long été donc j'espère que je vais m'en remettre de la bonne façon. J'espère que ça ne fera pas mal la saison prochaine. »

Laine avait 21 buts au compteur le 1er décembre, dont 18 en 12 parties en novembre. Mais il en n'a marqué que neuf lors des 57 parties suivantes pour terminer la campagne avec 30 buts, 14 de moins que sa performance de 44 de la saison dernière.

« Ce n'est pas une excuse pour moi, a-t-il dit. J'étais quand même capable de jouer et de performer. »

Video: WPG@STL, #3: Superbe réception de Laine pour marquer

 

Le joueur de 21 ans pourrait devenir joueur autonome avec compensation cet été, mais il a indiqué qu'il ne s'en faisait pas avec sa situation contractuelle.

« En ce moment, je veux oublier tout ce qui touche le hockey. Après ce genre de saison, je ne veux plus y penser. Tout s'est terminé trop rapidement. »

Laine était un parmi plusieurs joueurs des Jets ennuyés par les blessures. 

L'attaquant Nikolaj Ehlers a disputé le match no 6 même s'il avait subi une fracture d'un os de la jambe après avoir bloqué un lancer du défenseur des Blues Colton Parayko lors de la cinquième rencontre.

« Ça ne faisait pas du bien, a dit Ehlers. On a essayé beaucoup de choses pour que je sois plus confortable, et je me sentais un peu mieux. Ça fait partie du jeu. Tout le monde joue avec des blessures. Je ne voulais pas être dans les estrades. Je voulais jouer et aider cette équipe. »

Tout comme Laine, Ehlers n'aura pas besoin d'être opéré.

L'attaquant Brandon Tanev a quant à lui été opéré après avoir subi une fracture d'un doigt quelques jours avant le début des séries lorsqu'il a reçu un coup de bâton d'un joueur du Wild du Minnesota le 2 avril. Il a raté trois matchs, dont le premier en éliminatoires.

« Au final, c'est ça les séries, a souligné Tanev. Tu dois aller sur la glace et tenter de faire ce qui est le mieux pour ton équipe. Je voulais revenir dans la formation. »

Tanev, auteur de 29 points cette saison en 82 matchs, peut devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. Il n'est pas seul puisque Kevin Hayes, Par Lindholm, Matt Hendricks et les défenseurs Tyler Myers et Ben Chiarot pourraient aussi se prévaloir de leur autonomie complète.

Quant à ce qui touche les joueurs autonomes avec compensation, Kyle Connor, Andrew Copp, Jacob Trouba, Joe Morrow, Nathan Beaulieu et le gardien Laurent Brossoit rejoignent Laine sur la liste.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.