Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Un changement d'air pour Brassard; Bernier obtient son premier jeu blanc dans l'uniforme des Red Wings

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 27 janvier au 2 février.

Derick Brassard, Panthers de la Floride - 1-1-2, 2 MJ

Lundi soir, Brassard inscrivait un but dans un revers de 6-3 des Penguins de Pittsburgh contre les Devils du New Jersey. Samedi soir, il disputait son premier match avec les Panthers. Entre les deux, le joueur de centre a été échangé en Floride avec Riley Sheahan et trois choix au repêchage 2019 de la LNH. C'est ce qu'on appelle une semaine rocambolesque!

« Se réveiller et voir le soleil, c'était génial », a dit Brassard de son arrivée avec les Panthers. « J'ai l'impression que notre équipe est proche de renverser la vapeur. Nous sommes évidemment en quête d'une place en séries. Riley et moi allons essayer d'aider l'équipe. »

À LIRE AUSSI : Brassard et Sheahan échangés des Penguins aux Panthers | Antoine Vermette accroche ses patins | Alexandre Texier explose offensivement en Finlande | Bergeron se rapproche du plateau des 1000 matchs

Le soleil de la Floride a visiblement eu un effet bénéfique sur le natif de Hull, qui a récolté une mention d'aide sur le but gagnant de Mike Hoffman à son premier match avec les Panthers quand ils ont vaincu les Golden Knights de Vegas 3-1. Brassard évoluait à l'aile sur le deuxième trio des Panthers avec Vincent Trocheck et Hoffman. Il a passé 15:32 sur la patinoire.

Video: NJD@PIT: Brassard complète un beau jeu de passes

La suite de la saison de Brassard pourrait être tout aussi haute en émotions que cette semaine, surtout si les Panthers ne parviennent pas à se rapprocher d'une place en séries. Le directeur général Dale Tallon n'a pas caché que, le cas échéant, Brassard pourrait de nouveau changer d'adresse.

« Si nous poursuivons dans cette voie et connaissons une bonne séquence comme l'année dernière, il pourra rester, a-t-il affirmé. Mais si nous nous dirigeons vers une chute au classement... On ne peut plus se permettre de relâchement désormais. […] Les performances de l'équipe dicteront nos décisions. »

Jonathan Bernier, Red Wings de Detroit - 1-0-0, 1 BL

Le gardien des Red Wings a mis un baume sur une saison difficile pour lui jusqu'ici quand il a blanchi les Sénateurs d'Ottawa samedi.

Bernier a fait face à un barrage de 35 tirs pour finalement obtenir son premier jeu blanc dans l'uniforme des Red Wings, avec qui il a signé un contrat de trois ans le 1er juillet. Il s'agissait de son 17e blanchissage en carrière.

« C'était bien de recevoir plusieurs lancers dès le départ au retour de la pause du Match des étoiles », a dit Bernier après la rencontre. « Je me sentais bien. J'étais en forme ce matin aussi, même si je ne m'étais pas entraîné. Mentalement, je me sentais bien. »

Video: DET@OTT: Bernier ferme la porte à Lajoie

La victoire a mis fin à une série de quatre revers (0-3-1) encaissés par Bernier à ses quatre derniers départs. Il avait montré une moyenne de buts alloués de 4,04 et un pourcentage d'arrêts de ,870 au cours de cette période.

Le Lavallois montre un dossier de 6-12-2 avec une moyenne de 3,34 et un pourcentage de ,898 en 21 parties (19 départs) cette saison, des chiffres très inférieurs à ceux de l'année dernière, alors qu'il s'alignait pour l'Avalanche du Colorado (19-13-3, MBA 2,85, %ARR. ,913). 

Il faut toutefois souligner que les Red Wings sont la quatrième équipe de la LNH à accorder le plus de tirs en moyenne par rencontre (33).

Pour l'instant, Jimmy Howard est le véritable numéro un à Detroit, ayant obtenu le départ dans 34 des 53 matchs des Red Wings.

Claude Giroux, Flyers de Philadelphie - 2-2-4, 4 MJ

Si les Flyers ont réussi à prolonger leur séquence de victoires à sept matchs, samedi, c'est en partie grâce à Giroux.

Contre les Oilers d'Edmonton, Philadelphie tirait de l'arrière 3-1 après presque deux périodes jusqu'à ce que le capitaine décide de prendre les choses en main. Giroux a d'abord réduit l'écart à un but, puis il a mis la table pour le filet égalisateur de Wayne Simmonds, qui a permis aux Flyers de forcer la prolongation pour finalement l'emporter 5-4.

Video: EDM@PHI: Giroux marque d'un beau tir en A.N.

Giroux a terminé la rencontre avec trois points, tous obtenus sur le jeu de puissance, un sommet chez les Flyers à égalité avec Jakub Voracek. Il a également été dominant au cercle des mises en jeu, remportant 15 de ses 24 confrontations (63 pour cent), le meilleur taux d'efficacité des deux équipes chez les joueurs ayant pris au moins sept mises en jeu.

Le franco-ontarien connaissait une semaine plutôt discrète avant samedi, ayant seulement inscrit un but dans un gain de 3-2 en prolongation contre les Bruins de Boston jeudi.


Mentions honorables

Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 1-3-4, 4 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 2-1-3, 2 MJ
Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus - 2-1-3, 3 MJ
Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago - 1-2-3, 2 MJ
Antoine Roussel, Canucks de Vancouver - 1-1-2, 2 MJ
Phillip Danault, Canadiens de Montréal - 1-0-1, 1 MJ
Jonathan Huberdeau, Panthers de la Floride - 1-0-1, 2 MJ
Maxime Lajoie, Sénateurs d'Ottawa - 0-1-1, 2 MJ
Cédric Paquette, Lightning de Tampa Bay - 0-1-1, 3 MJ

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.