Skip to main content

La marmite de la colère bout chez le CH

Claude Julien affirme que son plus grand défi, c'est de garder les joueurs dans un bon état d'esprit

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - La marmite de la colère et de la frustration bouillait chez les Canadiens de Montréal, après qu'ils aient été incapables de savourer un premier succès en six matchs, jeudi. Un peu plus et elle éclatait même.

« Nous obtenons presque 50 tirs au but (48) et nous marquons quatre buts. Nous devrions gagner des matchs », a pesté l'entraîneur Claude Julien, à l'issue de la défaite de 6-4 du CH face aux Devils du New Jersey.

« Mais de la façon dont nous jouons sans la rondelle, avec toutes les erreurs que nous commettons, les mauvaises décisions ou couvertures d'adversaires, et même les mauvais changements de joueurs, nous devons corriger la situation.

À LIRE AUSSI : La série d'insuccès du CH se poursuitLes Devils se transforment en machine offensiveSubban se porte à la défense de Price

Julien a indiqué que le plus grand défi des entraîneurs en des temps difficiles, c'est de garder les joueurs dans un bon état d'esprit.

« La frustration est grande chez les joueurs, a-t-il continué dans une longue tirade. Ils ont à cœur les succès de l'équipe et ils veulent être de dignes représentants de la ville. Ils n'aiment pas du tout la situation actuelle. Je suis comme eux, frustré comme ce n'est pas possible. Je vous le dis, je suis écœuré de perdre », a-t-il lancé comme un cri du cœur.

« À un moment donné, il faut prendre les choses en main tous ensemble et régler le problème. Tant que nous ne serons pas meilleurs en défense, nous ne réglerons rien. Nous devons commencer à penser d'empêcher la rondelle de rentrer dans notre but avant de penser à marquer quatre ou cinq buts par match. »

Julien n'est pas encore rendu à court de solutions. Mais avant d'en chercher d'autres, il souhaiterait voir ses troupiers commencer par mettre en application celles que ses adjoints et lui leur soumettent depuis une dizaine de jours.

« C'est frustrant pour nous de voir les mauvaises décisions qui sont prises dans le feu de l'action parce que ce n'est pas ce que nous enseignons. Est-ce que c'est la frustration qui prend le dessus sur la concentration? », s'est-il interrogé. « Parfois quand tu essaies de trop en faire, tu empires les choses. Je vais vous dire quelque chose que certains vont peut-être mal digérer après six défaites, mais les gars veulent bien faire, mais peut-être veulent-ils trop.

Video: NJD@MTL: Wood bat Price sur une échappée

« C'est ce que nous essayons de faire, le groupe d'entraîneurs, c'est de calmer le jeu afin que nous prenions des décisions réfléchies. »

Julien a souligné que l'équipe a connu un bon début de rencontre, « comme d'habitude ». 

« Nous avons fini par donner un surnombre et les Devils ont marqué. Il y a eu un autre surnombre qui a permis aux Devils de marquer encore.  

« Après avoir créé l'égalité en deuxième période, on se fait avoir sur un mauvais changement de nos défenseurs sur la glace. On commet un revirement et on donne une échappée. Au bout du compte, les mauvaises décisions nous coûtent des matchs », a-t-il conclu.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.