Skip to main content

La formation truffée de jeunots méconnus des Maple Leafs l'emporte

Les Canadiens s'inclinent pour la sixième fois en autant de matchs préparatoires

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

QUÉBEC - La patience de Claude Julien était déjà mise à rude épreuve, la performance des Canadiens de Montréal mercredi ne sera pas de nature à faire diminuer le niveau d'irritabilité de l'entraîneur. Le Tricolore a encaissé un sixième revers en autant de sorties préparatoires, en pliant l'échine 4-2 contre les Maple Leafs de Toronto au Centre Vidéotron. 

« C'est décevant. Nous sommes déçus de notre fiche, il n'y a aucun doute, a déclaré Julien. La frustration découle du fait que nous perdons des matchs. Je déteste perdre. » 

Julien avait en quelque sorte lancé un message à ses troupiers avant le match, en déclarant vouloir les voir afficher de l'intensité et de la détermination. 

Ses troupiers avaient bien amorcé la soirée, en prenant les devants 2-0 en première période grâce au bijou de but de Jonathan Drouin et à celui d'Andrew Shaw. 

Ça s'est joliment gâté pour eux au cours d'une situation de double infériorité numérique au début du deuxième tiers. 

Le but du défenseur Connor Carrick, à la 57e seconde, a fait basculer le match. Deux autres défenseurs, Martin Marincin et Andreas Borgman, ont marqué à l'aide de tirs qui ont bifurqué sur des joueurs du CH pour faire 3-2 avant la fin de la période. L'attaquant Andreas Johnsson a sonné le glas en doublant l'avance des Maple Leafs à 1:22 du troisième vingt. 

Avec deux matchs à disputer, le casse-tête en défense demeure entier pour Julien. Des aspirants sont en voie d'obtenir des postes par défaut. Julien a relevé que le jeune Victor Mete a continué de gagner des points, de nouveau jumelé au vétéran Shea Weber. 

Le vétéran Mark Streit a connu une pénible soirée. Ça n'a guère été mieux pour les Joe Morrow et Brandon Davidson. C'est une bonne nouvelle pour Éric Gélinas qui s'est présenté au camp d'entraînement sans contrat en poche. 

« Dans le moment, il y a des joueurs qui ont de la difficulté à faire circuler la rondelle », a commenté Julien sans identifier personne. « Certains connaissent des matchs difficiles et ça nous place quelque peu dans le pétrin. »

Plus tard, il a précisé que « des joueurs que nous savons qu'ils peuvent être meilleurs commettent beaucoup d'erreurs ». 

À l'attaque, les Michael McCarron, Jacob De La Rose et Daniel Carr font la preuve par quatre qu'ils ont encore des croûtes à manger avant de pouvoir jouer dans la cour des grands. 

Drouin a été excellent à sa deuxième rencontre préparatoire, mais il ne pourra pas tout faire seul. Il aura besoin d'aide, d'Alex Galchenyuk entre autres qui a de nouveau été peu visible. Carey Price en est un autre qui aura besoin d'un meilleur soutien de ses coéquipiers. Le gardien vedette a été mis à l'épreuve 28 fois par la formation truffée de jeunots méconnus des Maple Leafs. 

« Carey n'a pas vu la rondelle sur les buts marqués, a déploré l'entraîneur. Nous devons faire du meilleur travail devant lui. C'est un bon gardien qui va arrêter ce qu'il peut voir. C'est difficile d'arrêter la rondelle quand on ne la voit pas. » 

Price a dit que ç'avait été une de ces soirées où la chance ne vous favorise pas. 

« Ça se passe parfois comme ça. Nous sommes déçus du résultat, mais ce n'est pas la fin du monde », a-t-il débité. 

À l'autre bout, le CH a testé Curtis McElhinney à 31 reprises. 

Julien a encore deux rencontres pour placer les morceaux aux bons endroits : vendredi et samedi au Centre Bell contre les Panthers de la Floride et les Sénateurs d'Ottawa, respectivement. 

Ce ne sera pas de trop. 

« Nous allons faire appel à notre formation quasi complète pour le dernier match, samedi, a annoncé Julien. Pour vendredi, je veux éviter d'utiliser trop de vétérans dans une séquence de trois matchs en l'espace de quatre jours. Il y a déjà suffisamment de situations semblables pendant la saison. »   

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.