Skip to main content

La Classique hivernale, un clin d'œil à l'histoire du hockey au Texas

Le match extérieur au Cotton Bowl rappellera les anciennes équipes de l'État

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

DALLAS - Rick Bowness est déjà passé par ici. En 1976, il évoluait au centre pour les Oilers de Tulsa dans la Ligue Centrale de Hockey (LCH) et remportait la Coupe Adams en sept matchs face aux Black Hawks de Dallas au Fair Park Coliseum.

« Je me souviens de la patinoire, a dit Bowness. Les sièges n'étaient pas près de vous. Ce n'était pas une patinoire faite pour le hockey. » 

À l'époque, il était un jeune homme de 21 ans natif de la Nouvelle-Écosse. 

« C'était la première fois que je jouais dans un édifice qui n'était pas fait pour le hockey et où il y avait une patinoire en plein milieu, a-t-il raconté. Je me rappelle être entré dans l'édifice et m'être dit "Wow, d'accord, ça ressemble à ça". »

À LIRE AUSSI : Les héros obscurs de la Classique hivernaleLe logo de la Classique hivernale annonce un thème western

Bowness sera derrière le banc des Stars de Dallas lors de la Classique hivernale Bridgestone 2020 de la LNH face aux Predators de Nashville, mercredi (14 h HE; NBC, SN, TVAS). Le match extérieur sera disputé au Cotton Bowl Stadium, tout près du Fair Bank Coliseum.

Encore une fois, voilà un édifice qui n'a pas été pensé pour du hockey, mais une patinoire a été construite en plein milieu. 

Non, la majorité des Texans n'ont pas grandi en patinant à l'extérieur comme Bowness l'a fait. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'intérêt pour cette Classique hivernale. Il y aura de forts liens à faire avec l'histoire du hockey local lorsqu'on verra les chandails et la foule de plus de 80 000 personnes, la deuxième plus importante dans l'histoire de la LNH. 

« Une des choses que ce match prouve c'est qu'il y a de l'histoire au point de vue hockey ici au Texas, et qu'il existe une culture du hockey dans cet État », a dit le président des Stars Brad Alberts. 

Les Stars ne sont pas arrivés à Dallas avant 1993, alors que les North Stars du Minnesota ont déménagé et ont laissé tomber le « North » dans leur nom. Mais le hockey professionnel est arrivé avant le football professionnel à Dallas. Il date d'avant le Cotton Bowl Stadium, cet emblème du football bâti en 1930. 

Les Ice Kings de Dallas jouaient dans les années 1920. Les Texans de Dallas ont évolué dans l'Association de hockey américaine (AHA) en 1941-42 et dans la Ligue de hockey des États-Unis (USHL) de 1945 à 1949. Les Black Hawks de Dallas ont œuvré dans la LCH de 1992 à 1995.

Élargissez la portée et vous pourrez inclure les Rangers de Fort Worth (Texas), qui ont évolué dans la AHA en 1941-42 et dans la USHL de 1945 à 1949. Leur entraîneur pendant la saison 1945-46? Eddie Shore. Ça, c'est du hockey comme dans le temps. Les Wings de Fort Worth ont également joué dans a LCH de 1967 à 1974. 

Si on incluait toutes les équipes ayant joué au hockey au Texas, il y en aurait beaucoup trop à nommer. On ne peut toutefois faillir à la tâche de mentionner que Gordie Howe a disputé quatre saisons dans l'uniforme des Aeros de Houston dans l'Association mondiale de hockey de 1973 à 1977.

« Il y a 60 à 70 années d'histoire de hockey ici, et il y a encore beaucoup de hockey qui se joue dans cet État », a dit Alberts. 

Tweet from @DallasStars: More information

Quand les Stars ont fourni à Adidas les paramètres pour leur chandail de la Classique hivernale, l'histoire du hockey à Dallas était importante.

« On leur a partagé des informations à propos des Texans de Dallas au cas où ils ne les connaissaient pas », a confié le vice-président marketing des Stars Dan Stuchal.

Adidas a envoyé sept versions. Les Stars ont choisi les éléments qu'ils aimaient de chaque modèle et Adidas les a réunis. Le produit final fait un clin d'œil à l'uniforme des Texans avec le nom de l'équipe transposé dans un gros D.

Les chandails ont été si populaires que les Stars ont dû en commander plus. On les voit partout en ville.

« Toutes les attentes par rapport à ce match sont excédées, a dit Alberts. La vente de billets, les chandails … Nous avons tout vendu en un temps record. C'était complètement fou. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.