Skip to main content

Williams incertain de ce que l'avenir lui réserve

À 37 ans, le capitaine des Hurricanes deviendra joueur autonome, tout comme Aho, Mrazek et Ferland

par Kurt Dusterberg / Correspondant LNH.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Justin Williams n'a pas encore pris sa décision à savoir s'il sera de retour avec les Hurricanes de la Caroline pour une 19e saison dans la LNH.

Le capitaine des Hurricanes, qui aura 38 ans le 4 octobre, a obtenu 53 points (23 buts, 30 passes) en 82 matchs cette saison. Il pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

À LIRE AUSSI : Une grande déception pour WilliamsLes Hurricanes éliminés notamment en raison de leur manque de discipline | Leçons coûteuses, mais payantes pour la Caroline

« Je n'ai pas encore pris ma décision, a dit Williams. Tu ne dois pas prendre ces décisions de manière irrationnelle. Tu dois y réfléchir énormément. Tu dois te questionner intérieurement à savoir si tu as encore la force émotiove et physique pour y arriver. J'ai tout donné ce que j'avais cette année. Si j'ai encore tout ce qu'il faut, je serai de retour. »

Williams a amassé quatre buts et trois passes en 15 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, dont une passe sur le but de Brock McGinn qui a permis d'éliminer les champions en titre, les Capitals de Washington, lors du match no 7 en première ronde.

La Caroline a par la suite balayé les Islanders de New York au deuxième tour avant de subir le même sort face aux Bruins de Boston en finale d'association.

Williams a soulevé la Coupe Stanley à trois reprises, avec la Caroline en 2006 ainsi qu'avec les Kings de Los Angeles en 2012 et en 2014. Voilà qui pourrait en faire une cible intéressante sur le marché des joueurs autonomes. Mais après avoir paraphé un contrat avec les Hurricanes avant le début de la saison 2017-2018, il avait livré un discours disant à quel point il désirait que l'équipe retrouve sa crédibilité. Il a été nommé capitaine par Rod Brind'Amour avant la saison et il a permis à l'équipe de participer à ses premières séries éliminatoires depuis 2009.

« Je me suis installé ici et je m'y sens bien. Je ne vois pas où je pourrais aller », a mentionné Williams.

Après l'élimination des Hurricanes en quatre matchs face aux Bruins, jeudi, Williams a pris quelques moments pour s'imprégner des dernières émotions des séries éliminatoires, assis à son casier du PNC Arena où son fils et sa fille l'avaient rejoint.

« Je demande toujours à mes enfants s'ils se souviennent la dernière fois que j'ai gagné la Coupe Stanley, à Los Angeles. Je leur demande s'ils se souviennent de cette journée, mais ils me répondent ''pas vraiment''. J'ai connu de beaux moments dont ils ne se souviennent pas, mais cette année, il y a eu plusieurs beaux moments dont ils vont pouvoir se souvenir, et j'en suis fier. Quand tu es un parent, tu veux que tes enfants soient fiers de toi et qu'ils voient ce que papa fait. C'est un gros plus pour moi parce que plusieurs athlètes professionnels n'ont pas eu cette chance. »

Des décisions à venir

La direction des Hurricanes devra faire des choix en ce qui concerne plusieurs autres joueurs autonomes, dont les gardiens Petr Mrazek et Curtis McElhinney, dont les contrats prennent fin le 1er juillet.

Mrazek a maintenu un dossier de 23-14-3 avec une moyenne de buts accordés de 2,39 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en 40 matchs cette saison. McElhinney a pris part à 33 parties et a terminé avec une fiche de 20-11-2, une moyenne de 2,58 et un pourcentage d'arrêts de ,912.

Video: BOS@CAR, #4: McElhinney vole Marchand avec la mitaine

Mrazek a amorcé les séries éliminatoires pour la Caroline avant de subir une blessure au bas du corps lors du match no 2 contre les Islanders. Il est revenu au jeu pour amorcer la finale d'association, mais a cédé sa place à McElhinney lors de la troisième rencontre après avoir permis 10 tirs sur 52 lancers.

« J'aimerais rester, a assuré le gardien de 27 ans. On va voir ce qui va se passer dans les prochaines semaines, mais j'espère qu'on va trouver un moyen de s'entendre. »

À 35 ans, McElhinney a mentionné : « que c'est plaisant de s'imaginer se retrouver dans diverses situations et obtenir des opportunités, mais j'ai obtenu une belle opportunité ici cette année et je l'ai appréciée. Je serais bien heureux si ça se produit à nouveau l'an prochain. »

L'attaquant Sebastian Aho, qui vient de connaître sa meilleure saison en carrière avec 83 points, dont 30 buts, en 82 parties, pourrait devenir joueur autonome avec compensation, lui qui, à 21 ans, vient de conclure son contrat de recrue de trois ans. Il avait indiqué par le passé qu'il désirait s'entendre à long terme avec l'organisation.

« C'est le cas, oui, mais il n'y a rien de nouveau en ce moment. »

Video: CAR@BOS, #1: Aho nivelle la marque en A.N.

Les Hurricanes devront aussi se pencher sur le dossier Micheal Ferland. L'attaquant de 27 ans avait amassé 15 points lors des 21 premières rencontres de la saison avant d'être forcé au repos après avoir subi diverses blessures. Il a terminé la campagne avec 40 points (17 buts, 23 passes) en 71 rencontres, mais n'a pas inscrit de but lors des 17 dernières parties de la saison, en plus de n'amasser qu'une passe en sept matchs éliminatoires.

« J'adorerais être de retour, mais les affaires sont les affaires », a dit Ferland.

Finalement, le défenseur Justin Faulk amorcera la dernière année d'un contrat de six ans d'une valeur de 29 millions $. Au terme de la saison 2017-2018, il s'attendait à être échangé. Un an plus tard, il espère parapher une prolongation de contrat.

Video: NYI@CAR, #3: Faulk bat Lehner à l'aide du revers

« C'est une discussion que nous allons devoir avoir éventuellement », a indiqué l'arrière de 27 ans, le joueur avec le plus d'ancienneté chez les Hurricanes. « Je ne pense pas qu'ils voudront faire une tonne de changements après une telle année. Nous éprouvons plus en confiance l'un envers l'autre en ce moment que l'an dernier. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.