Skip to main content

Gagné : La patience a atteint sa limite à Philadelphie

Notre chroniqueur Simon Gagné note que les Flyers tournent en rond depuis quelques saisons

par Simon Gagné / Chroniqueur LNH.com

Simon Gagné a disputé 14 saisons dans la LNH et il a réussi 291 buts et totalisé 601 points en 822 matchs, connaissant notamment deux saisons de 40 buts et plus. Il a remporté la Coupe Stanley dans l'uniforme des Kings de Los Angeles en 2012. Sur la scène internationale avec le Canada, il a savouré la conquête de la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et la conquête de la Coupe du monde en 2004. L'attaquant sélectionné au 22e rang du repêchage 1998 a successivement porté les couleurs des Flyers de Philadelphie, du Lightning de Tampa Bay, des Kings de Los Angeles et des Bruins de Boston. Simon a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine afin de discuter de l'actualité de la LNH.

La marmite a sauté à Philadelphie, lundi. La haute direction des Flyers a décidé de procéder à un changement de directeur général et il y aura inévitablement d'autres changements à venir.

Ça fait plusieurs saisons que ça boite pour les Flyers et la patience a atteint sa limite. L'organisation a été patiente, les partisans ont été suffisamment patients. Ron Hextall en était à sa cinquième saison en poste. L'équipe a participé aux séries éliminatoires deux fois en quatre saisons, mais elle a été rapidement éliminée au premier tour.

Hextall avait un plan. Je ne sais pas dans combien de saisons il voyait les Flyers être de sérieux aspirants pour l'obtention de la Coupe Stanley, mais ça tournait en rond. Je trouvais inacceptable le rendement en dents de scie des Flyers. Ils valent mieux qu'une équipe de ,500. En voyant la dégelée de 6-0 que les Maple Leafs de Toronto leur ont infligé samedi dernièrement, j'ai pensé que ça brasserait.

Video: Le triplé de Johnsson mène les Maple Leafs au gain

J'ai été surpris dans un sens que ce ne soit pas l'entraîneur Dave Hakstol qui perde son poste. Je ne suis pas dans le secret des dieux, mais c'est probable qu'on ait demandé à Hextall de changer d'entraîneur et qu'il s'y soit opposé.

Avant d'aller plus loin, sachez que je voue du respect pour Hextall. Il était l'adjoint du directeur général des Kings de Los Angeles, Dean Lombardi, et il a recommandé qu'on m'engage avant la saison 2011-12. Ça m'a permis de gagner la Coupe Stanley avec les Kings en 2012.

La philosophie qu'il préconisait, qui était de faire confiance aux jeunes et de bâtir l'équipe à l'interne par le biais du repêchage, est très louable. C'est la bonne façon de faire. Après un temps, quand ça ne fonctionne pas, le problème n'est peut-être pas les joueurs, mais le gars derrière le banc. Les jours de Hakstol sont très probablement comptés parce que le remplaçant de Hextall voudra possiblement miser sur un entraîneur de son choix. 

À LIRE AUSSI : Ron Hextall relevé de ses fonctions de directeur général | Le sort de Hakstol est entre les mains du prochain DG | Gagné : Les Penguins, à l'image des Kings et des Blackhawks?

Les Flyers sont une très bonne équipe, avec de bons jeunes et de bons vétérans. Claude Giroux et Jakub Voracek sont de bons leaders, mais ils ne rajeunissent pas. Les Flyers doivent gagner tout de suite, pas dans trois ou cinq ans. Dans le hockey d'aujourd'hui, une équipe peut rapidement faire tourner le vent.

Ce qui me désole, c'est de voir les Flyers se sortir du groupe des meilleures de la LNH. L'organisation possède une tradition d'excellence. Quand je portais les couleurs de l'équipe, nous n'avions raté les séries éliminatoires que deux fois dans les années 2000 et c'était une grande déception, un échec. On faisait partie de l'élite de la LNH et les dirigeants plaçaient la barre haute. Ils ne ménageaient pas les efforts et l'argent afin que nous soyons très compétitifs à chacune des saisons.

Au cours des dernières saisons, ça m'agaçait à chacune de mes visites à Philadelphie de voir des sièges inoccupés au Wells Fargo Center. Je trouvais ça quelque peu alarmant. Je n'avais jamais vu ça en 10 ans là-bas comme joueur. Il faut raviver l'intérêt pour les Flyers dans la ville.

Chapeau Alex

Je veux donner un coup de chapeau à Alex Chiasson qui fait flèche de tout bois dans l'uniforme des Oilers d'Edmonton. Alex est rendu à 10 buts après seulement 17 matchs. Le gars était sans contrat quelques jours avant le début de la saison quelques mois après avoir gagné la Coupe Stanley avec les Capitals de Washington.

Je connais un peu Alex pour avoir chaussé les patins avec lui pendant quelques étés dans la région de Québec. J'ai toujours trouvé qu'il possédait de belles aptitudes et qu'il était plus qu'un joueur de troisième ou de quatrième trio.

Video: EDM@LAK: Chiasson pousse la rondelle pour son 2e but

Il a saisi la chance qu'on lui a offert de camper un rôle plus offensif. J'espère simplement pour lui qu'il continuera d'avoir la confiance du successeur de Todd McLellan à la barre de l'équipe, le vétéran Ken Hitchcock.

Je dois admettre avoir été surpris par l'arrivée de Hitchcock comme entraîneur des Oilers. Je ne croyais pas le revoir derrière un banc parce qu'il avait annoncé sa retraite en avril. Il est natif d'Edmonton. Ç'a été plus fort que lui. Il a sauté sur l'occasion de diriger l'équipe de sa ville. Il va compléter la saison et sans doute céder sa place. Quoique, il serait bien capable de continuer si ça se passe bien, même s'il aura 67 ans bientôt.

En tout cas, pour l'avoir eu comme entraîneur pendant cinq ans, je peux vous dire qu'un changement de culture va s'opérer chez les Oilers. Il est bon avec les jeunes joueurs, mais il est également très exigeant. Certains joueurs seront mis au défi comme ils ne l'ont pas été encore dans la LNH.


*Propos recueillis par Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.