Skip to main content

Le sort de Hakstol est entre les mains du prochain DG des Flyers

Le président du club affirme que le remplaçant de Hextall évaluera le travail de l'entraîneur

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

PHILADELPHIE -- L'avenir de Dave Hakstol en tant qu'entraîneur des Flyers de Philadelphie repose entre les mains du prochain directeur général, a déclaré le président du club Paul Holmgren, mardi.

Holmgren a remercié le DG Ron Hextall, lundi.

« Je déteste pelleter par en avant, mais c'est ce que je vais faire, a déclaré Holmgren. C'est au prochain DG de décider. J'aimerais mieux ne pas devoir le dire comme ça, mais le sort de Dave Hakstol est entre les mains du prochain DG, c'est comme ça. Ce n'est pas à moi que revient cette décision. C'est le travail du prochain DG. »

À LIRE : Ron Hextall relevé de ses fonctions | Gritty rencontre son homme

Hakstol, qui a 50 ans, affiche un dossier de 132-97-40 en quatre saisons. Son total de 269 matchs de saison régulière à titre d'entraîneur chez les Flyers est le quatrième dans l'histoire du club, derrière Fred Shero (554), Mike Keenan (320) et Peter Laviolette (272).

Les Flyers ont pris part aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à deux reprises lors de trois premières saisons avec Hakstol à la barre, mais ils ont été éliminés deux fois depuis au premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Est, chaque fois en six matchs -, le printemps dernier par les Penguins de Pittsburgh et en 2016 par les Capitals de Washington.

Philadelphie (10-11-2) occupait le dernier rang dans la section Métropolitaine, avec 22 points, alors que l'équipe s'apprêtait à affronter les Sénateurs d'Ottawa, mardi (19h HE; RDS2, TSN5, NBCSP, NHL.TV). Les Flyers se trouvent à six points de la troisième place de leur section, occupée par les Rangers de New York, et à cinq points des Canadiens de Montréal, détenteurs de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est.

Ils ont accordé 3,57 buts par match, le troisième pire total dans la LNH après les Sénateurs (4,33) et les Panthers de la Floride (3,59). Ils ont par ailleurs le pire désavantage numérique (69,7 pour cent), tandis que leur jeu de puissance est 25e dans la Ligue (15,7 pour cent).

Video: NJD@PHI: Elliott frustre Bratt avec la mitaine

Holmgren estime toutefois qu'il y a des circonstances atténuantes, le principal problème étant devant le filet. On s'attend à ce qu'Anthony Stolarz devienne le cinquième gardien à amorcer un match cette saison devant le filet des Flyers, un sommet dans la LNH.

Brian Elliott et Michal Neuvirth, qui devaient en principe disputer la majorité des matchs cette saison, ont tous deux vu leur nom être inscrit sur la liste des blessés en raison de blessures au bas du corps. Calvin Pickard, que les Flyers ont réclamé au ballottage des Maple Leafs de Toronto, le 2 octobre, affiche une moyenne de buts alloués de 4,01 en 11 rencontres (huit départs). Stolarz, dont le dernier départ dans la LNH remonte au 9 avril 2017, a été rappelé de l'équipe école de Lehigh Valley dans la Ligue américaine de hockey, vendredi, après qu'Alex Lyon eut subi une blessure au bas du corps. Lyon a été affecté à la LAH, lundi.

« En ce moment, compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons, avec les blessures qui ont particulièrement affecté nos gardiens… Vous pouvez en douter si vous voulez, mais je trouve que le personnel d'entraîneurs a fait du travail correct dans les circonstances », a avancé Holmgren.

Holmgren a fait savoir que la situation de Hakstol comme entraîneur n'a pas eu d'influence sur la décision de congédier Hextall.

« Y a-t-il des aspects de notre jeu que nous pouvons améliorer? Absolument, a dit Holmgren. Nos unités spéciales ne sont pas très bonnes en ce moment. Mais tu ne peux pas blâmer seulement les entraîneurs pour ça, une partie du blâme revient aussi aux joueurs. Ils le savent. Tout le monde est bien au courant de la situation dans laquelle nous nous trouvons. Tout le monde sait qu'il faut que ça s'améliore. Nous nous trouvons dans une période, en ce moment, où nous devons tout simplement… Je vais essayer de trouver le prochain DG et nous avons un match ce soir, et nous verrons comment ça se passe.

« J'aime bien [Hakstol]. Je trouve que c'est un bon entraîneur. J'espère que le nouveau DG lui donnera toutes les occasions voulues afin de se donner le temps de tout évaluer, de la façon dont il veille à la préparation des joueurs à la façon dont il les dirige, et comment il réagit en fonction de l'adversaire. Qu'il lui donnera une chance de se faire valoir, parce que je pense qu'il le mérite. »

Le prochain DG ne sera probablement pas quelqu'un qui est à l'emploi des Flyers à l'heure actuelle.

« De préférence, j'aimerais bien aller chercher un candidat de l'extérieur de l'organisation », a dit Holmgren, qui a dit accorder de l'importance au fait d'avoir une nouvelle vision des choses. « Je peux à toutes fins utiles vous garantir qu'il viendra de l'extérieur de notre organisation. »

Dean Lombardi, qui est un conseiller principal chez les Flyers et qui a remporté la Coupe Stanley à deux reprises dans le rôle de DG des Kings de Los Angles, n'est pas un candidat. L'homme de 60 ans restera à l'emploi du club, toutefois.

« Nous cherchons quelqu'un de brillant, qui a de l'énergie et est un fin stratège », a indiqué Dave Scott, président du conseil de Comcast Spectacor, l'entreprise à laquelle les Flyers appartiennent. « Mais en même temps, nous voulons quelqu'un qui est prêt à passer à l'action et qui fait bouger les choses. »

C'est l'immobilisme de Hextall qui a probablement mené à son congédiement, lui qui en était à sa cinquième saison au poste de DG.

Hextall a été applaudi pour avoir bien pourvu les Flyers en jeunes joueurs de premier plan, comme par exemple les attaquants Travis Konecny et Nolan Patrick ainsi que le défenseur Ivan Provorov, de même qu'en espoirs tenus en haute estime.

Mais Hextall a peut-être trop mis l'accent sur l'avenir du club, en misant également sur des joueurs comme le gardien Carter Hart, les défenseurs Philippe Myers et Samuel Morin, ainsi que les attaquants Morgan Frost, Joel Farabee et Isaac Ratcliffe. 

Ses patrons étaient davantage préoccupés par le présent.

« C'était une des grandes questions, a affirmé Scott. Que pouvons-nous faire maintenant, aujourd'hui, pour rendre l'équipe meilleure en ce moment, pas dans deux ans ou dans trois ans? »

Holmgren, qui a embauché Hextall le 7 mai 2014 pour lui succéder au poste de DG, a décidé de le relever de ses fonctions parce que Hextall tenait absolument à respecter le plan qu'il s'était donné, estimant qu'il s'agissait de la meilleure façon de gérer les Flyers.

« Je trouvais qu'il était nécessaire, afin de permettre à notre équipe d'avancer, d'avoir quelqu'un dans cette chaise-là qui avait une vision différente, a dit Holmgren. Y a-t-il des choses que Ron songeait à faire pour aider l'équipe? Je ne le sais pas. Il avait un plan rigide et il n'en dérogeait pas. C'est un homme qui réfléchit, et qui réfléchit en profondeur. Il nous a mis en bonne position. Mais pour mettre l'équipe dans une meilleure position à partir de maintenant, nous avions besoin de faire ce que nous avons fait. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.