Skip to main content

Formenton ratera le Mondial junior, Joseph et Beaudin retranchés

L'espoir des Sénateurs d'Ottawa a subi une blessure qui l'empêchera de revenir avec Équipe Canada pour une deuxième année

par Kevin Woodley / Correspondante NHL.com

VICTORIA - Alex Formenton ne sera pas en mesure de prendre part au Championnat du monde junior de hockey sur glace. L'espoir des Sénateurs d'Ottawa a subi une blessure lors d'un match préparatoire.

Hockey Canada a annoncé vendredi que Formenton raterait le tournoi, qui s'amorce le 26 décembre à Vancouver et Victoria, en Colombie-Britannique, après avoir été victime de cette blessure à la jambe droite, mercredi.

« Nous avons fait tout ce qu'on pouvait médicalement, mais malheureusement, il a subi une blessure qui prendra plus de temps à guérir que la durée du tournoi », a indiqué le directeur des équipes masculines canadiennes, Shawn Bullock.

Formenton, qui a été choisi en deuxième ronde (47e) du repêchage 2017, a été frappé tout juste au-dessus du genou alors qu'il tentait de contourner un défenseur lors de la prolongation de la victoire de 3-2 en fusillade contre l'équipe d'étoiles des joueurs universitaires canadiens U Sports, mercredi. Il a été vu en béquilles avec un atèle au genou le lendemain et vendredi. Bullock a indiqué que l'annonce du diagnostic final serait effectuée par les Sénateurs ainsi que l'équipe junior de Formenton, les Knights de London de la Ligue de hockey de l'Ontario.

Video: OTT@ARI: Formenton marque son 1er en carrière

L'attaquant de 19 ans devait être un atout important pour les champions en titre du tournoi. Il avait amassé quatre points, en plus d'évoluer sur l'infériorité numérique, en 2018. Lui et Maxime Comtois (Duck d'Anaheim) étaient les deux seuls joueurs qui étaient de retour avec l'équipe cette année.

« Alex a eu une grande importance pour nous permettre de gagner l'or, a ajouté Bullock. C'était très difficile pour Alex aujourd'hui quand la décision finale a été prise. »

Six joueurs retranchés

L'équipe canadienne a retranché six joueurs supplémentaires vendredi en vue du Championnat du monde. Les défenseurs Pierre-Olivier Joseph, repêchés au 23e rang par les Coyotes de l'Arizona en 2017, et Nicolas Beaudin (27e, Chicago, 2018) étaient du lot.

« Ce n'est pas facile, a soupiré Beaudin. Équipe Canada, c'est une des formations où c'est le plus difficile de se tailler un poste. »

À LIRE : Lavoie retranché par Équipe Canada | Les espoirs sur le radar : Maxime Comtois

En plus de Joseph et Beaudin, les attaquants Liam Foudy (18e, Columbus, 2018), Jacob Bernard-Docker (26e, Ottawa, 2018), Isaac Ratcliffe (35e, Philadelphie, 2017) et le gardien Matthew Villalta (72e, Los Angeles, 2017) ont aussi écopé après la défaite des Canadiens 5-1 contre les étoiles universitaires.

Michael DiPietro (Canucks de Vancouver) et Ian Scott (Maple Leafs de Toronto) seront donc les gardiens pour Équipe Canada au Championnat du monde.

Encore un poste à décider

Le Canada devra retrancher un attaquant de plus d'ici au 25 décembre afin d'avoir une formation conforme de 22 joueurs. Le club a indiqué qu'il allait voir comment les espoirs des Kings de Los Angeles Gabriel Vilardi et Jaret Anderson-Dolan se remettent de leur blessure respective avant de prendre une décision finale.

Vilardi se remet d'une blessure au dos, mais a pris part à l'entraînement jeudi. Anderson-Dolan s'est fracturé un poignet le 27 octobre dans un match des Chiefs de Spokane de la LHOu. Il n'a pas encore pris part à un entraînement avec contact, mais devrait être rétabli pour le début du tournoi.

Par ailleurs, Hockey Canada espérait des renforts de la Ligue nationale de hockey, en l'occurrence Robert Thomas des Blues de St. Louis et Michael Rasmussen des Red Wings de Detroit, deux joueurs qui sont éligibles pour participer au Championnat du monde junior. Pour ce faire, ils doivent être prêtés à la formation canadienne avant la date limite du 19 décembre.

Les Blues ont toutefois indiqué samedi que Thomas ne serait pas disponible. 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.