Skip to main content

CMJ: Lavoie retranché au camp de sélection du Canada

L'espoir de premier plan du repêchage 2019 ainsi que le premier choix des Stars en 2018 Ty Dellandrea font partie des quatre joueurs retranchés

par Kevin Woodley / Correspondant NHL.com

VICTORIA, Colombie-Britannique - Raphaël Lavoie, qui devrait être repêché en première ronde du repêchage 2019 de la LNH, fait partie des quatre joueurs qui ont été retranchés au camp de sélection du Canada en vue du Championnat mondial junior 2019 de la FIHG jeudi.
 

Les autres joueurs qui ont été renvoyés à la maison sont Ty Dellandrea, sélectionné par les Stars de Dallas au 13e rang au total du repêchage 2018, ainsi que les défenseurs Calen Addison (Penguins de Pittsburgh) et Cameron Crotty (Coyotes de l'Arizona).

Ces coupures ont été réalisées après la défaite du Canada 5-3 dans un match contre une équipe d'étoiles du circuit universitaire canadien (U Sports) au Q Centre.

À LIRE AUSSI: Carnet d'espoir: Raphaël LavoieLe Match des meilleurs espoirs mettra en vedette Lavoie et Cozens

Lavoie, un centre de 6 pieds 3 pouces et 191 livres, a obtenu 31 points (14 buts, 17 passes) en 29 matchs avec Halifax dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, et a reçu une note de « A » en novembre sur la liste des joueurs à surveiller du Bureau central de dépistage de la LNH. Il était l'un des deux seuls joueurs admissibles au repêchage 2019 présents au camp, l'autre étant l'attaquant Brett Leason de Prince Albert dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL).

« C'est difficile à accepter, mais en fin de compte, ça fait partie du jeu et c'est arrivé à plusieurs bons joueurs au fil des ans », a noté Addison, un choix de deuxième ronde (53e au total) en 2018.

Addison, Dellandrea et Lavoie sont âgés de 18 ans, et auront donc la chance de représenter le Canada au Championnat mondial junior 2020.

Crotty, sélectionné au troisième tour (82e au total) en 2017, est âgé de 19 ns, et n'aura donc pas cette chance.

« Chaque joueur de hockey traverse une situation semblable au cours de sa carrière, tous les athlètes en fait, a souligné Crotty. Ce n'est que de l'adversité, et il faut l'utiliser comme une source de motivation. C'est frustrant pour le moment, mais je vais simplement retourner à la maison et travailler sur les éléments que l'on m'a demandé de travailler pour m'améliorer. La confiance joue un rôle important. Je n'étais pas à l'aise sur la glace, je jouais un peu nerveusement. »

Il reste 30 joueurs au camp du Canada, et d'autres coupures devraient survenir après le troisième match contre l'équipe du U Sports vendredi.

Patience avec les attaquants blessés

Le Canada n'a pas à soumettre sa liste finale de 23 joueurs avant le 25 décembre, soit la veille du début du tournoi qui sera présenté à Vancouver et Victoria, en Colombie-Britannique, du 26 décembre au 5 janvier. L'équipe canadienne peut donc faire preuve de patience avec ses trois attaquants blessés.

« Il nous reste du temps pour évaluer certains de ces joueurs, ce qui est une bonne chose », a indiqué Shawn Bullock, directeur des équipes nationales masculines de Hockey Canada.

Le Canada n'a pas offert de mise à jour sur le statut d'Alex Formenton (Sénateurs d'Ottawa) après que ce dernier eut subi une blessure à la jambe droite au cours de la prolongation contre l'équipe du U Sports mercredi. Il se déplaçait en béquilles et portait une attelle au genou jeudi.

Gabriel Vilardi (Kings de Los Angeles), qui se remet d'une blessure au dos, a pris part aux exercices à l'entraînement de jeudi après avoir patiné avec un chandail lui interdisant tout contact. Jaret Anderson-Dolan (Kings de Los Angeles), qui s'est fracturé le poignet alors qu'il jouait pour Spokane dans la WHL le 27 octobre, a patiné en arborant un chandail indiquant qu'il ne devait pas recevoir de contact, mais il a poursuivi son programme établi en commençant à effectuer des tirs.

« Il y a un échéancier en place pour son poignet, a expliqué Bullock. Nous voulons simplement nous assurer d'être prudents dans ce dossier. Son poignet est encore sensible. »

Frost hausse son jeu d'un cran

L'attaquant Morgan Frost (Flyers de Philadelphie) a inscrit deux buts jeudi après avoir obtenu deux mentions d'aide dans la victoire de 3-2 en fusillade mercredi.

Frost, le 27e joueur sélectionné au repêchage 2017, a réussi ses deux buts de jeudi en avantage numérique après avoir été ajouté à la première vague, qui a éprouvé des ennuis en début de rencontre.

« Nous avons fait ce qui nous était demandé par les entraîneurs », a analysé Frost, qui occupe le deuxième rang des pointeurs de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) avec 58 points (20 buts, 38 passes) en 32 rencontres avec Sault Ste. Marie. « Ils voulaient que nous dirigions plus de rondelles au filet, alors lorsque j'ai eu l'occasion de le faire, c'est ce que j'avais en tête. Quand je me suis emparé du disque, j'ai foncé et j'ai tenté de trouver une ligne de tir. »

Rotation des gardiens

Le Canada continue d'effectuer une rotation avec ses gardiens, alors qu'Ian Scott (Maple Leafs de Toronto) a réalisé 27 arrêts en évoluant avec U Sports tandis que Matt Villalta (Kings de Los Angeles) et Michael DiPietro (Canucks de Vancouver) se sont partagé le travail pour le Canada.

Villalta, qui a porté les couleurs de l'équipe du U Sports mercredi, a accordé deux buts sur 15 tirs au cours de la première moitié de la rencontre, et DiPietro, qui devrait disputer toute la rencontre pour U Sports vendredi, a repoussé 14 des 17 tirs dirigés vers lui en deuxième moitié de match pour le Canada.

« Nous aurons une décision difficile à prendre », a avancé l'entraîneur de l'équipe canadienne Tim Hunter.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.