Skip to main content

Les espoirs sur le radar: 11 décembre

Des nouvelles de Maxime Comtois, Martin Necas, Bowen Byram et plusieurs autres

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BOISBRIAND - Maxime Comtois n'a peut-être joué que cinq matchs avec les Voltigeurs de Drummondville avant de s'envoler vers Victoria pour le camp de sélection d'Équipe Canada junior, mais il a eu suffisamment de temps pour donner un aperçu de ce qu'il pourra apporter à l'équipe au retour des Fêtes.

Sans trop de surprise, l'attaquant québécois a récolté sa part de points (trois buts, quatre aides) et s'est bien adapté au niveau de jeu de la LHJMQ après avoir joué 10 matchs avec les Ducks d'Anaheim dans la LNH et quatre avec le club-école de l'équipe.

Ces quatre rencontres dans la Ligue américaine de hockey (LAH) étaient d'ailleurs les seules qu'il avait disputées depuis le 23 octobre, date à laquelle il a subi une blessure au bas du corps face aux Blackhawks de Chicago.

« Ça fait du bien de jouer des matchs, a déclaré Comtois. Je pratiquais tous les jours et j'étais encore en bonne forme. J'avais continué de suivre les Voltigeurs même si j'étais là-bas, donc j'étais au courant de pas mal de trucs.

« C'est sûr qu'il a fallu que je réapprenne un peu le système et que je m'habitue aux tendances de certains joueurs, mais le fait d'avoir participé au camp d'entraînement avant de partir à Anaheim m'a aidé. »

En l'obtenant des Tigres de Victoriaville la saison dernière, les Voltigeurs ne s'attendaient évidemment pas à ce que le choix de deuxième tour (no 50) des Ducks en 2017 réussisse à se tailler un poste dans la LNH dès sa deuxième tentative.

La formation californienne n'a cependant eu d'autres choix que de le renvoyer dans le junior à la fin novembre lorsque la majorité de ses blessés sont revenus au jeu. Une décision qui a fait le grand bonheur des Voltigeurs (22-7-1).

À LIRE AUSSI : Repêchage 2019: La réputation de Jakob Pelletier n'est plus à faireTkachuk est déjà un élément-clé à OttawaLes espoirs sur le radar: 4 décembre

Ce n'est pas que l'équipe allait mal - loin de là - mais l'ajout de Comtois à un groupe qui compte sur d'autres excellents espoirs comme l'attaquant Joseph Veleno (DET), le défenseur Nicolas Beaudin (CHI) et le gardien Olivier Rodrigue (EDM) est en quelque sorte venu confirmer son statut de prétendant au titre.

« C'est une grosse acquisition pour nous avant la période des transactions », a déclaré l'entraîneur-chef Steve Hartley. « Ça nous donne du punch et encore plus de profondeur à une attaque qui était quand même très bien nantie avant son arrivée. L'expérience qu'il a acquise avec les Ducks et au Championnat mondial junior l'an dernier va nous être bénéfique. »

Les Voltigeurs ne s'en cachent pas; ils visent les grands honneurs et Comtois sera l'une des pièces maîtresses du parcours à venir. Maintenant qu'il a entamé sa quatrième saison dans la LHJMQ, l'attaquant est conscient que son rôle sera prédominant.

« C'est sûr que j'aurai un rôle de leader, a-t-il reconnu. Les expériences que j'ai vécues m'ont beaucoup aidé. Je sais comment agir dans certaines situations et comment avoir la bonne attitude jour après jour. C'est là-dessus que je me concentre. »

Vers un deuxième CMJ

Malgré qu'il ait participé à la conquête de l'or au dernier Championnat mondial, Comtois préfère ne rien tenir pour acquis quant à son poste avec la formation canadienne. Il aborde donc le camp de sélection de l'équipe, cette semaine, comme sa chance ultime de se faire valoir.

« Hockey Canada fait un bon travail pour ne pas assurer de postes, a-t-il rappelé. J'arrive au camp sans avoir en tête que c'est fait. Je veux prouver des choses. Tu poserais la même question à Alex (Formenton) - le seul autre joueur admissible à un retour - et il te répondrait la même chose. »

Contrairement à l'an dernier alors qu'un seul autre Québécois (Samuel Harvey) avait été invité au camp, Comtois sera accompagné par ses coéquipiers Beaudin et Veleno ainsi que par Alexis Lafrenière, Pierre-Olivier Joseph (ARI) et Raphaël Lavoie. Au total, huit joueurs de la LHJMQ y seront.

« Ça va être le fun, a-t-il lancé. On va pouvoir parler un peu plus en français que l'an passé. C'est plaisant de voir que la Ligue est bien reconnue cette année. »

Dans le calepin

- L'attaquant russe du Drakkar de Baie-Comeau, Ivan Chekhovich, a décroché le titre de joueur de la semaine de la LHJMQ pour la troisième fois de la saison. Le choix de septième ronde (no 212) des Sharks de San Jose est au deuxième rang des pointeurs de la LHJMQ avec une récolte de 54 points, dont 29 buts, en seulement 32 rencontres. Il a évidemment été invité au camp de la Russie en vue du CMJ.

- Importante nouvelle pour la formation canadienne junior : l'organisation des Kings de Los Angeles a confirmé que l'attaquant Gabriel Vilardi allait être prêté et pourra participer au camp de sélection. Blessé plus souvent qu'à son tour, le choix de premier tour (no 11) de l'équipe en 2017 vient tout juste de disputer ses quatre premiers matchs de la saison dans la Ligue américaine.

- Déjà qu'elle comptera sur Filip Zadina, la formation tchèque recevra aussi l'aide d'un Martin Necas en pleine confiance pour le CMJ. L'espoir des Hurricanes de la Caroline (no 12 - 2017) a été nommé joueur de la dernière semaine dans la Ligue américaine grâce à une récolte de sept mentions d'aide en deux petits matchs.

2019 sous la loupe

- Le défenseur Bowen Byram continue d'impressionner avec les Giants de Vancouver dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL). Non seulement a-t-il récolté 25 points en 29 rencontres, mais ses neuf buts le placent à égalité au premier rang à ce chapitre chez les défenseurs de la Ligue. L'autre est l'espoir des Canadiens de Montréal Josh Brook, qui a deux ans de plus que lui. Byram est un défenseur gaucher qui n'aura pas à patienter bien longtemps au prochain repêchage…

- Deux espoirs de la LHJMQ auront la chance de se tailler une place au sein de la formation suisse en vue du CMJ. Le défenseur des Olympiques de Gatineau David Aebischer et l'attaquant des Cataractes de Shawinigan Valentin Nussbaumer sont du nombre des 27 joueurs invités au camp de sélection par le coloré entraîneur Christian Wohlwend.

- Bien que toute l'attention soit sur le point de se tourner vers Vancouver et Victoria pour le CMJ, les férus d'espoirs devraient jeter un coup d'œil sur le Défi mondial junior A, qui se déroule en Alberta jusqu'au 16 décembre. Le Russe Vasili Podkolzin, l'un des meilleurs espoirs pour le repêchage de 2019, y a déjà marqué deux buts à son premier match.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.