Skip to main content

Folin attristé pour son ami Lindblom

Le défenseur réserviste des Canadiens est très proche du jeune attaquant des Flyers qui doit combattre le cancer

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Christian Folin a beaucoup de peine pour son ami et compatriote suédois Oskar Lindblom, qui entreprend une bataille contre le cancer.

« Je n'ai pas passé une très bonne journée vendredi », a raconté le défenseur réserviste des Canadiens de Montréal, samedi matin.

À LIRE AUSSI : Flyers : Lindblom devra se battre contre le cancerCanadiens : Paul Byron doit prendre du reculMantha avait encerclé le 14 décembre sur son calendrier

C'est qu'en route pour la séance d'entraînement de l'équipe vers le Complexe sportif Bell, Folin a reçu un message texte de Lindblom, un jeune attaquant des Flyers de Philadelphie, lui confirmant ce qu'il savait déjà.

« Oskar me faisait savoir que la nouvelle serait rendue publique en après-midi. Je la connaissais depuis quelques journées. C'est une terrible nouvelle. »

Lindblom, âgé de 23 ans, a reçu un diagnostic du sarcome d'Ewing, qui est une forme de cancer des os.

Folin et Lindblom se sont liés d'une grande amitié dans l'uniforme des Flyers, la saison dernière.

« C'est vraiment un bon 'kid', un des meilleurs gars que j'ai rencontrés », a confié Folin à l'issue de la séance d'entraînement facultative du CH. « Je me souviens qu'à mon arrivée avec les Flyers, il était venu se présenter à moi, même s'il est plus jeune. 

« Nous sommes devenus très proches et nous demeurons en contact tous les jours ou presque depuis que je me suis joint aux Canadiens. Nous avons passé du temps ensemble l'été dernier. Il est venu à mon mariage, avec sa copine Elma. C'est un excellent ami. »
Folin n'a pas insisté afin de parler à Lindblom de vive voix, vendredi.

« Je pense qu'il a rangé son téléphone, ce qui est compréhensible, a-t-il relevé. Je ne connais pas trop la suite des choses pour lui, mais je sais qu'on lui prodiguera les meilleurs soins. C'est un jeune qui est en grande forme. Il a plusieurs atouts dans sa manche.

« Il va se battre, c'est un battant, il est inébranlable, a continué Folin. Je l'ai vu aller la saison dernière. Il a fait fi de l'adversité pour monter en grade dans l'équipe. Il est passé du quatrième au deuxième trio et il poursuivait son ascension cette saison. Ça en dit long sur la volonté qui l'anime et sa force de caractère. »

Video: PHI@MTL: Lindblom fait dévier la rondelle

Le défenseur âgé de 28 ans a ajouté que ce qui aidera son ami en plus, c'est tout le soutien que la grande famille du hockey lui apporte déjà.

« C'est beau à voir la solidarité de notre communauté quand un des siens est confronté à une épreuve semblable, a-t-il souligné. Il y a tellement de bonnes personnes d'impliquées dans le hockey. Je suis sûr qu'Oskar ressent déjà les ondes positives. »

Folin a partagé la nouvelle avec son coéquipier Jordan Weal en arrivant à Brossard, vendredi. Weal et Lindblom ont également été des coéquipiers chez les Flyers.

« Oskar est un Suédois typique, de nature très décontractée et de commerce agréable. Je ne connais pas une mauvaise personne de la Suède », a commenté Weal.

« Nous, les joueurs de hockey, connaissons les risques de blessures inhérents à notre sport. Mais d'apprendre qu'un jeune dans la fleur de l'âge soit frappé de plein fouet par la maladie, ça donne tout un choc. Toutes mes pensées et mes prières sont pour lui et sa famille. J'espère qu'il va s'en remettre au plus tôt et qu'il pourra reprendre sa carrière. C'est une bonne personne et un bon joueur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.