Skip to main content

Entre les poteaux : Fleury laissé à lui-même à Washington

Notre chroniqueur Mathieu Garon revient sur le travail des deux gardiens dans les matchs no 3 et 4

par Mathieu Garon @OuiOui_32 / Chroniqueur LNH.com

Mathieu Garon a disputé 12 saisons dans la LNH et signé 144 victoires en 341 matchs. Il a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Kings de Los Angeles, des Oilers d'Edmonton, des Penguins de Pittsburgh, des Blue Jackets de Columbus et du Lightning de Tampa Bay. Il a soulevé la Coupe Stanley en 2009 avec les Penguins. Mathieu a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine pour nous faire découvrir l'univers des gardiens de la LNH.

Avec la série égale 1-1, la Finale de la Coupe Stanley se transportait à Washington pour le troisième match de la finale. Les Capitals de Washington n'avaient eu guère de succès à domicile jusque-là en séries. Il était donc permis de croire que les Golden Knights de Vegas avaient toutes leurs chances. 

Par contre, nous avons vu une équipe remplie d'énergie en Washington et une qui semble avoir épuisé toutes ses ressources du côté de Vegas, et les deux gardiens ont vécu des situations bien différentes au cours de ces deux parties dans la capitale américaine.

Le match no 3 aurait bien pu être perdu dans les premières minutes de jeu, n'eût été la présence de Marc-Andre Fleury. Étant bien conscient de l'importance de ce match, le gardien des Golden Knights savait bien à quoi s'attendre des gros canons des Capitals. Dès le début de la rencontre, il a effectué un arrêt très important qui aurait normalement dû donner beaucoup de confiance à ses coéquipiers :

Video: VGK@WSH, #3: Fleury vole Ovechkin avec la mitaine

Quand on parle de gros arrêts en temps opportun, celui-ci représente un exemple parfait. Malheureusement pour lui, le soutien de ses coéquipiers n'est jamais venu et il a dû se battre seul et essayer de limiter les dégâts du mieux qu'il le pouvait. 

Dans la défaite, sa mitaine semblait être plus rapide que jamais comme sur ces deux séquences :

Video: VGK@WSH: Fleury frustre Ovechkin et Wilson du gant

Sur la première séquence, on voit Fleury qui s'avance en dehors de son demi-cercle pour défier Alex Ovechkin. Cela montre qu'il a encore confiance en son style et en ses coéquipiers, alors que c'est sur des séquences semblables que les Capitals étaient parvenus à le déjouer dans les deux premières parties. En effet, les joueurs de Washington avaient profité de son agressivité pour marquer grâce à des passes à des joueurs démarqués derrière lui à l'embouchure du filet.

De son côté, Braden Holtby était lui aussi en pleine possession de ses moyens. Son calme et sa patience ont su rassurer sa troupe. 

Avec une mince avance d'un but, cet arrêt aurait facilement pu être un but accordé s'il s'était jeté tôt sur la glace en papillon. Jonathan Marchessault s'attendait sans aucun doute à ce que le gardien adverse s'agenouille :

Video: VGK@WSH, #3: Holtby ferme la porte à Marchessault

Peu sollicité durant la rencontre, il a par contre voulu en faire un peu trop sur le seul but des Golden Knights dans cet affrontement. 

Il avait pourtant bien entrepris sa sortie derrière le filet. Il s'était placé face au jeu et sa tête était haute pour lire la pression exercée par les joueurs de Vegas. On entend même son coéquipier Michal Kempny lui dire de lui refiler le disque alors qu'il n'y a pas de pression sur le numéro 6 en rouge. Holtby décide plutôt malencontreusement d'utiliser son revers et de passer vers l'avant du filet, ce qui lui a coûté un blanchissage.

Video: VGK@WSH, #3: Nosek profite de la bourde de Holtby

Match numéro 4

Les Golden Knights se devaient de commencer le match de meilleure manière. Le résultat aurait pu être différent si James Neal était parvenu à éviter le poteau en début de match. Braden Holtby et les membres de l'infériorité numérique des Capitals ont eu beaucoup de chance alors que tous s'attendaient à un tir sur réception de la part de Erik Haula.

Video: VGK@WSH, #4: Neal rate le filet ouvert

Après avoir initialement anticipé un tir de la part de Tomas Tatar, le gardien a glissé avec un grand écart vers le numéro 56, ce qui ne lui laissait aucune chance de se repositionner à la suite de la brillante passe de ce dernier vers Neal.

Encore une fois, Holtby n'a pas été appelé à faire la différence par la suite, son équipe faisant de l'excellent travail devant lui. Il a toutefois su faire les arrêts clés pour retirer le peu de confiance restant aux attaquants de la nouvelle franchise de la LNH.

Malgré le fait qu'il ait concédé six buts en seulement 23 lancers, il est difficile de pointer du doigt le cerbère de Vegas. Fleury a été laissé à lui-même tout au long de la rencontre, et sur la plupart des buts, il y avait un joueur adverse posté seul dans l'enclave. 

Il s'agissait d'une soirée où la rondelle refusait de coopérer, où la malchance s'est également invitée. Matt Niskanen n'avait nullement l'intention de refiler le disque vers Devante Smith-Pelly sur ce troisième but. Une rondelle déviée accidentellement et un jeu parfait d'un adversaire en pleine confiance décrivent très bien l'allure de ce match :

Video: VGK@WSH, #4: Smith-Pelly trouve la lucarne

Fleury était en bonne position pour faire face au tir de la pointe, et lorsque le disque a dévié à sa droite, il a fait son possible pour aller sceller la partie inférieure du filet contre son poteau. Il aurait aimé bénéficier d'une fraction de seconde supplémentaire pour y apporter son haut du corps également, mais il aura fallu un tir très précis de Smith-Pelly pour le battre.

Plusieurs estiment que les Golden Knights sont déjà battus, et ceux-ci devront trouver le moyen de semer le doute dans la tête de Holtby, ce qui sera très difficile. De leur côté, Fleury et sa troupe devront être très hermétiques défensivement pour contrer une attaque qui joue présentement avec énormément de confiance.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.