Skip to main content

En direct de Renous pour Kraft Hockeyville : Jour 3

Cournoyer et Brisebois savourent leur expérience à Renous

LNH.com @NHLdotcom

Le concours Kraft Hockeyville Canada, qui célèbre ses 13 ans cette année, récompense une communauté au pays avec une chance unique pour les amateurs de hockey qui pourront voir un match de la LNH se dérouler près de chez eux. Cette année, Renous, au Nouveau-Brunswick, et l'Aréna Tom Donovan ont été les gagnants du vote en ligne. La patinoire recevra un montant de 250 000 $ afin d'être rénovée, et plusieurs événements se tiendront dans la municipalité d'un peu plus de 1000 personnes. Puis, mercredi, les Panthers de la Floride et les Canadiens de Montréal s'affronteront au Centre régional K.C. Irving dans un match qui sera diffusé aux quatre coins du pays (19 h H.E.; SN1, TVAS).

La vie professionnelle d'Yvan Cournoyer a été entièrement dévouée aux Canadiens de Montréal. Il a remporté la Coupe Stanley à 10 reprises comme joueur avec eux, et il demeure lié à l'organisation à titre d'ambassadeur, lui qui effectue un nombre important d'apparitions publiques chaque année. 

À LIRE AUSSI: En direct de Renous pour Kraft Hockeyville : Jour 2 | Jour 1
 
C'est exactement ce qu'il fait à Renous dans le cadre de Kraft Hockeyville Canada. Il a passé 90 minutes à signer des autographes à l'extérieur du Tom Donovan Arena, où la communauté s'est réunie pour célébrer. Derrière lui, on retrouvait la Coupe Stanley, qui effectuait son dernier arrêt de la journée après une tournée de Renous et des villes avoisinantes. Une longue file de gens, dont il s'agit peut-être de la seule chance de se faire prendre en photo avec le précieux trophée, contourne l'aréna.
 
« Les gens sont très, très gentils, affirme Cournoyer. C'est fantastique. Toute la ville est venue nous voir, je pense que nous leur rappelons beaucoup de souvenits. Je suis très impressionné. »
 
Patrice Brisebois a disputé 16 de ses 18 saisons dans la LNH à Montréal et a fait partie de la dernière édition des Canadiens à avoir remporté la Coupe Stanley en 1992-93. Il est également très heureux de redonner à la communauté, ce qui le replonge à l'époque où il a reçu le trophée Jean Béliveau, annuellement remis au joueur des Canadiens qui exerce le mieux son leadership dans la communauté, le jour de sa retraite de la LNH le 24 septembre 2009.
 
« C'est assez extraordinaire pour être honnête, a mentionné Brisebois. Pour eux, c'est une énorme récompense. Tout le monde a besoin d'un bon amphithéâtre et d'un bel aréna où jouer au hockey. J'ai demandé aux enfants aujourd'hui s'ils allaient être au match mercredi, et s'ils étaient excités. Tout le monde me confirme être fébrile et ne pas savoir s'il leur sera possible de dormir ce soir. C'est plaisant. C'est ça la LNH, et nous prenons soin de nos partisans. »
 
Le match aura lieu mercredi à Bathurst entre Montréal et les Panthers de la Floride. Cournoyer y sera afin de représenter les Canadiens à titre de membre du Temple de la renommée et de joueur élu sur la liste des 100 plus grands de la LNH. Il a récolté 863 points (428 buts, 435 passes) en 968 matchs dans la LNH, tous disputés avec Montréal.
 
En surface, il ne s'agit que d'un match préparatoire entre les Panthers et les Canadiens. Mais il ne faut pas oublier qu'il s'agira d'une occasion pour les vétérans de retrouver leurs repères en vue de la saison régulière, alors que les jeunes joueurs vont tout donner pour décrocher un poste dans la formation.

Tweet from @JonLaneNHL: Yvan Cournoyer, 10-time Stanley Cup winner with the Canadiens, here at #KraftHockeyville pic.twitter.com/LXXjm1Ouil
 
« Je crois que ce sera un bon match, et je suis persuadé que les gars vont donner un bon spectacle, a assuré Brisebois. Ils vont jouer pour gagner et quelques jeunes vont tenter de faire leur place avec l'équipe. C'est leur chance de montrer ce qu'ils peuvent faire. »
 
Du côté des Panthers, la prochaine saison sera accompagnée d'attentes beaucoup plus élevées à la suite de l'embauche de l'entraîneur Joel Quenneville, trois fois champion de la Coupe Stanley, ainsi que du gardien Sergei Bobrovsky, deux fois lauréat du trophée Vézin. Pour les Canadiens, leur progression vers les séries éliminatoires de la Coupe Stanley va se poursuivre après leur campagne de 96 points la saison dernière, deux points derrière les Blue Jackets de Columbus et la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est. 
 
« Nous devons atteindre les séries et y acquérir de l'expérience, car nous misons sur une jeune équipe, a noté Cournoyer. La compétition est tellement féroce en ce moment avec les 31 équipes, c'est vraiment serré. C'est une longue saison. C'est difficile de remporter la Coupe Stanley.
 
« [Les Canadiens] misent sur un bon noyau. Ils ont du caractère. Je ne sais pas si l'équipe est suffisamment imposante, il pourrait leur manquer un petit quelque chose de ce côté. Mais nous avons du caractère, et un fois en séries, on ne sait jamais ce qui peut arriver. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.