Skip to main content

Edmundson croit que les Blues sont une des meilleures équipes dans la LNH

Le défenseur est optimiste à la suite de l'acquisition des attaquants O'Reilly, Perron, Bozak et Maroon

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Joel Edmundson croit que les Blues de St. Louis figurent parmi les équipes élites dans la LNH à la suite de l'acquisition des attaquants Ryan O'Reilly, David Perron, Tyler Bozak et Patrick Maroon.

« Nous croyons être une équipe du top-5 de la LNH maintenant », a affirmé le défenseur des Blues après avoir évité l'arbitrage salarial en acceptant un contrat d'un an d'une valeur de trois millions de dollars le 24 juillet. « Nous voulons arriver au camp et être une des meilleures équipes dans la LNH par la suite. Nous nous trouvions au milieu du peloton la saison dernière, mais avec l'équipe et la confiance que nous avons désormais, nous avons hâte d'amorcer le camp avec une nouvelle formation. Ça va être une bonne année. Nous avons hâte. »

Edmundson, 25 ans, espérait parapher un contrat à long terme après être devenu joueur autonome avec compensation le 1er juillet, mais il va plutôt se concentrer sur la tâche d'aider les Blues à effectuer un retour en séries éliminatoires de la Coupe Stanley après qu'ils eurent raté le tournoi printanier la saison dernière (44-32-6) pour la première fois depuis 2010-11.

Choix de deuxième ronde (no 46) des Blues lors du repêchage 2011 de la LNH, Edmundson a amassé 41 points (11 buts) en 205 matchs de saison régulière dans la LNH et sept points en 27 matchs des séries. Il a établi une marque personnelle dans la LNH la saison dernière en passant en moyenne 20:44 sur la glace par match, jouant la majorité du temps aux côtés de Colton Parayko ou Alex Pietrangelo, réussissant sept buts et 10 passes en 69 rencontres.

Les Blues amorceront la saison 2018-19 face aux Jets de Winnipeg au Enterprise Center le 4 octobre.

« J'avais ça en tête depuis quelques mois, mais c'est bon d'en finir avec [le contrat], a affirmé Edmundson. Je suis vraiment heureux d'être de retour à St. Louis pour une autre saison. En regardant notre alignement actuel, je crois que tout le monde a hâte de commencer.

« Pendant la deuxième moitié de saison et au début de l'été, je visais un contrat à long terme, mais j'ai vu l'échange qu'ils ont conclu (pour acquérir O'Reilly) et les joueurs qu'ils ont ajoutés, puis mon agent m'a indiqué que le contrat pourrait être d'un an, mais ça pourrait bien augurer pour moi, alors je n'avais aucun problème en m'entendant pour une autre saison. Nous avons simplement dû nous entendre sur les modalités. »

Video: COL@STL: Edmundson déjoue Varlamov de la pointe

Les Blues ont fait l'acquisition d'O'Reilly le 1er juillet en retour des attaquants Patrik Berglund, Vladimir Sobotka et Tage Thompson, ainsi que d'un choix de première ronde au repêchage 2019 de la LNH et d'un choix de deuxième tour en 2021. O'Reilly, 27 ans, a récolté 61 points (24 buts) en 81 matchs pour Buffalo la saison dernière.

Le même jour, les Blues ont accordé un contrat à Perron (quatre ans, 16 millions $) et Bozak (trois ans, 15 millions $), puis ils se sont entendus avec Maroon, natif de la région de St. Louis, sur un contrat d'un an d'une valeur de 1,75 million de dollars le 10 juillet. Les trois attaquants étaient des joueurs autonomes sans compensation.

Les ajouts n'ont pas seulement fait bonne impression sur Edmundson, mais aussi sur ses coéquipiers.

« J'assistais aux noces [du défenseur des Rangers de New York Kevin Shattenkirk] et beaucoup des gars étaient présents. Tu pouvais voir que tout le monde a hâte de s'y mettre, a noté Edmundson. Ces quatre joueurs que nous avons acquis, ils foncent au filet. D'un point de vue défensif, nous devons diriger des rondelles vers le filet parce que nous avons de gros joueurs qui peuvent s'occuper de la rondelle. C'est ce dont nous nous ennuyons depuis quelques années, et c'est bon d'obtenir ces joueurs.

« Ils sont tous de bons gars dans le vestiaire. Je connais O'Reilly parce que nous jouions ensemble au Championnat mondial, Patty Maroon vient de St. Louis, tout le monde le connaît, et nous connaissons déjà Perron. Je n'ai pas encore rencontré Bozak, mais j'ai entendu dire qu'il est un bon gars. Ça va nous aider sur la glace et dans le vestiaire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.