Skip to main content

ÉCJ: Du repos pour Alexis Lafrenière

L'attaquant québécois soigne des « petits bobos » depuis le début du camp de sélection de la formation canadienne

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

OAKVILLE, Ontario - Le niveau de nervosité d'Alexis Lafrenière est fort probablement moins élevé qu'il ne l'était à la même période, l'an dernier.

C'est du moins ce que l'on perçoit de l'extérieur. L'attaquant québécois a obtenu un deuxième congé en autant de jours au camp de sélection d'Équipe Canada junior, mardi, se limitant à une petite séance d'entraînement sur le vélo stationnaire.

À LIRE AUSSI : ÉCJ : Le retour de Veleno fait des heureuxCMJ: L'heure d'inverser les rôles a sonné

« Il a seulement besoin de quelques jours de repos pour soigner de petits bobos », a déclaré le directeur général de l'équipe, Mark Hunter. « Nous abordons la situation au jour le jour. Notre groupe croyait que c'était la meilleure décision à prendre pour lui.

« Il a fait partie de l'équipe l'an dernier et nous savons tous qu'il y sera encore cette année. »

Voilà qui vient confirmer l'évidence même : le meilleur pointeur de la LHJMQ - il a récolté 24 buts et 46 aides en 32 matchs - est assuré de son poste avec la formation qui s'envolera bientôt vers la République tchèque, où se tiendra le Championnat mondial junior (CMJ) du 26 décembre au 5 janvier.

C'est tout un contraste avec l'an dernier, alors qu'il avait dû patienter jusqu'à la toute dernière minute pour obtenir cette confirmation.

Il peut donc se permettre quelques journées pour récupérer d'une éprouvante semaine de travail. Lafrenière et l'Océanic ont quitté Rimouski, mardi, pour un séjour de quatre matchs en cinq soirs en Abitibi, qui s'est conclu dimanche à Val-d'Or. Ça ne l'a pas empêché de récolter sept buts et quatre aides pendant ce périple.

Sur la route du retour, le capitaine a quitté l'équipe à Montréal et s'est envolé vers Toronto, le lendemain. On comprend mieux pourquoi il avait besoin d'un peu de repos avant de s'attaquer aux intenses semaines qui se pointent à l'horizon.

Compte tenu de la situation, il serait surprenant de le voir en action contre les étoiles universitaires, mercredi et jeudi, mais il pourrait s'entraîner d'ici la fin de la semaine.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.