Skip to main content

Course aux trophées : Sullivan en tête de liste pour le Jack-Adams

L'entraîneur des Penguins devance tout juste Bruce Cassidy au scrutin réalisé au sein de l'équipe de LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur indépendant LNH.com

Alors que les trois premiers quarts de la saison 2019-20 de la LNH sont complétés, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui seraient les plus susceptibles, à ce stade-ci du calendrier régulier, de remporter les différents trophées individuels qui seront remis à l'issue de la campagne. Aujourd'hui, les prédictions pour le trophée Jack-Adams, remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH.

Les succès des Penguins de Pittsburgh jusqu'ici cette saison méritent d'être soulignés, et Mike Sullivan en est un des principaux responsables, selon l'équipe de LNH.com, qui estime que l'entraîneur doit être considéré comme le favori à ce stade-ci de la campagne pour remporter le trophée Jack-Adams, remis à l'entraîneur de l'année dans la Ligue.

Loin d'être repus par la conquête de la Coupe Stanley en 2016 et 2017, les Penguins se dirigent à leur rythme actuel vers une saison de 106 points au classement et de 49 victoires. Il s'agirait de sommets depuis que l'équipe a décroché 50 gains et récolté 111 points en 2016-17, à l'occasion de la première saison complète de Sullivan à Pittsburgh.

À LIRE AUSSICarlson ne ralentit pas dans sa quête du Norris | Makar toujours favori pour le Calder

Sauf que cette saison, les joueurs de Pittsburgh ont atteint un tel rythme de croisière malgré un nombre effarant de blessures à des joueurs importants. À commencer par Sidney Crosby, qui s'est absenté pendant près de deux mois, ce qui n'a pas empêché les Penguins de présenter un dossier de 18-6-4 en son absence, pour un pourcentage de victoires de ,714, le meilleur dans la LNH pendant cette séquence.

La troupe de Sullivan a également été dominante en l'absence de l'attaquant Jake Guentzel et du défenseur Brian Dumoulin depuis la fin décembre. Le premier a récolté 43 points (20 buts, 23 passes) en 39 matchs avant de se blesser, tandis que le deuxième avait droit à 21:04 de temps de glace par match en moyenne, le deuxième plus haut total dans l'équipe.

Evgeni Malkin, Patric Hornqvist, Nick Bjugstad et Justin Schultz ont également raté un nombre significatif de matchs.

Les Penguins n'ont pas été affectés, ou si peu, parce que loin de se fier seulement qu'à leur talent, ils ont adopté volontiers les consignes de Sullivan et reconnu l'importance de veiller aux petits détails pendant un match.

Video: BOS@PIT: Rust complète la passe de Malkin

Résultat, les Penguins occupent le septième rang dans la LNH pour les buts accordés par match (2,74), une amélioration notable par rapport aux trois dernières années, quand l'équipe a gravité entre le 14e et le 20e rang à ce chapitre. 

« Quand je regarde ça objectivement, [les Penguins sont] probablement l'équipe la mieux dirigée dans la LNH », a d'ailleurs déclaré le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Mark Borowiecki, le 30 décembre, après une défaite de 5-2 des siens au PPG Paints Arena à Pittsburgh. « Leur jeu de base est tellement solide. Ils placent la rondelle derrière les défenseurs adverses. Ils excellent à garder le bon écart. Ils jouent vraiment de façon responsable. Tu finis par avoir des défaillances et ça se transforme en occasions de marquer pour eux. »

Sullivan a reçu trois votes de première place et trois de deuxième place de la part du panel de LNH.com, pour un total de 29 points au scrutin. Bruce Cassidy, l'entraîneur des Bruins de Boston, n'a toutefois récolté qu'un point de moins en vertu de trois votes de première place et un de deuxième place, notamment. Neuf des 10 membres de notre équipe ayant participé au scrutin ont inclus Cassidy parmi leurs cinq finalistes, un sommet. Sullivan a eu droit à sept votes en tout.

Cassidy serait donc un candidat tout aussi méritant au Jack-Adams, alors que les Bruins se dirigent vers leur meilleure saison depuis que le pilote de 54 ans a été confirmé dans ses fonctions en vue de la saison 2017-18, après avoir remplacé Claude Julien par intérim en février 2017. Loin de se reposer sur leurs lauriers après avoir atteint la Finale de la Coupe Stanley le printemps dernier, Patrice Bergeron et compagnie récoltent les points à un rythme qui leur permettrait de finir la saison avec 116 points, du jamais vu depuis que Cassidy, finaliste au Jack-Adams au printemps 2018, est à la barre de l'équipe.

Les Bruins sont solides à plus d'un égard, eux qui sont premiers dans la LNH à l'heure actuelle pour les buts accordés par match (2,46), septièmes pour les buts marqués (3,29), deuxièmes en avantage numérique (25,4 pour cent) et quatrièmes en désavantage numérique (83,4 pour cent).

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 1. Mike Sullivan, Penguins de Pittsburgh, 29 points ; 2. Bruce Cassidy, Bruins de Boston, 28 ; 3. Travis Green, Canucks de Vancouver, 21 ; 4. John Tortorella, Blue Jackets de Columbus, 17 ; 5. Dave Tippett, Oilers d'Edmonton, 15 ; 6. Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay, 11 ; 7. Alain Vigneault, Flyers de Philadelphie, 9 ; 8. Todd Reirden, Capitals de Washington, 6 ; 9. Jared Bednar, Avalanche du Colorado, 5 ; 10. Barry Trotz, Islanders de New York, 4 ; 11. Craig Berube, Blues de St. Louis, 3 ; 12. Rick Bowness, Stars de Dallas, 2.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.