Skip to main content

Course aux trophées : Carlson ne ralentit pas dans sa quête du Norris

La vedette des Capitals domine tous les défenseurs du circuit avec un total de 72 points

par Sinisa Sindik @SinisaSindik / Chroniqueur LNH.com

Alors que nous entamons le dernier droit de la saison régulière 2019-20, LNH.com publie une série d'articles sur les différents candidats aux trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH.

Trois matchs. Cela représente la plus longue série de matchs consécutifs sans avoir récolté de point pour John Carlson. La constance remarquable du défenseur américain a une fois de plus convaincu l'équipe de LNH.com de lui octroyer le titre de favori au trophée Norris.

L'arrière de 30 ans était à un petit point de la perfection, alors qu'il a amassé 49 points sur un maximum possible de 50 lors du scrutin de LNH.com. Il a obtenu neuf des dix votes de première place. Le seul qui lui manquait a été offert à Roman Josi, des Predators de Nashville.

À LIRE : Makar toujours favori pour le Calder | Kovalchuk et Ovechkin enchantés d'être réunis à Washington

Depuis le début de la saison, Carlson ne ralentit pas. Il a le feu dans les yeux et semble déterminé plus que jamais à soulever son premier trophée Norris.  

Non seulement le natif de Natick, au Massachusetts, domine aisément les défenseurs dans la Ligue dans la colonne des points avec un total de 72 après 63 matchs, mais il fait également très bien parmi tous les patineurs du circuit, car il occupe la 12e place dans toute la LNH.

À la fin du mois de janvier, Carlson a été invité à son deuxième Match des étoiles de la LNH en carrière. Durant l'évènement, on a pu constater que ses performances ne passent pas inaperçues. Il fait l'unanimité tant chez les jeunes que chez les plus vieux.

« J'aime regarder ses faits saillants et voir ce que je peux apprendre de lui, a déclaré le défenseur des Canucks Quinn Hughes au réseau NBC Sports Washington. Il connaît une excellente saison et c'est tant mieux pour lui. »

Mark Giordano a abondé dans le même sens.

« J'ai l'impression qu'il est en feu depuis le premier match de l'année, a mentionné Giordano, vainqueur du Norris l'an dernier, toujours à NBC Sports Washington. Croyez-moi, le fait d'afficher de telles statistiques semble beaucoup plus facile que ce ne l'est vraiment. »

Carlson est un réel poison sur l'avantage numérique, facette de jeu sur laquelle il passe en moyenne plus de quatre minutes par match. Il a d'ailleurs récolté 25 de ses 72 points sur l'attaque à cinq. Or, il demeure tout de même très fiable à forces égales, comme en témoignent sa fiche de 47 points et son rendement de plus-14. 

« Tout le monde parle de sa fiche offensive, qui est assez incroyable et assez spéciale », a déclaré T.J. Oshie à NBC Sports Washington. « Mais son jeu en général; le fait de jouer en désavantage numérique, de jouer de grosses minutes défensivement, de jouer contre les meilleures unités adverses, cela fait de lui, à mes yeux, le meilleur défenseur de la ligue. »

Video: LAK@WSH: Carlson rejoint l'attaque et fait 1-1

Le mois d'octobre a été le plus productif pour Carlson, et de loin. Le 27e choix au total du Repêchage 2008 de la LNH a amassé pas moins de 23 points en 14 matchs lors du premier mois d'activité. Même s'il a ralenti la cadence un peu depuis, sa moyenne de production offensive demeure encore au-dessus d'un point par rencontre (1,14).

Nul doute, il est une pièce maîtresse de la défensive des Capitals, et ses relances de l'attaque sont parmi les meilleures du circuit. Il compte également six buts gagnants cette saison, ce qui est bon pour le septième rang global de la LNH, mais le premier chez les défenseurs. Si Ovechkin et sa bande veulent reproduire leurs exploits de 2018, Carlson aura son mot à dire.

Josi, qui connaît une saison tout aussi fracassante, a pris la deuxième place lors du vote de LNH.com, avec 36 points amassés et un vote de première place. Avec un temps d'utilisation de près de 26 minutes (25:52), le défenseur des Predators est l'arrière le plus sollicité du circuit. En 62 matchs, il a amassé 57 points en plus de conserver un impressionnant différentiel de plus-20, et ce, même si son équipe affiche un différentiel neutre.

Victor Hedman, récipiendaire du trophée Norris en 2017-18, a grimpé sur la troisième marche du podium avec un total de 32 points lors du vote. Le défenseur suédois de 29 ans, fidèle à sa réputation, connaît une autre très bonne campagne. En 61 rencontres, il a inscrit 52 points, en plus d'afficher un rendement de plus-24. Le défenseur de 6 pieds 6 pouces et 229 livres est en grande partie responsable des récents succès de son équipe (8-2-0 à leurs dix derniers matchs).

 

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.)

1- John Carlson, Capitals de Washington, 49 points (9 votes de première place)
2- Roman Josi, Predators de Nashville, 36 points (1 vote de première place)
3- Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay, 32 points
4- Alex Pietrangelo, Blues de St. Louis, 15 points
5- Kris Letang, Penguins de Pittsburgh, 8 points
6- Cale Makar, Avalanche du Colorado, 8 points
7- Dougie Hamilton, Hurricanes de la Caroline, 1 point
7- Jaccob Slavin, Hurricanes de la Caroline, 1 point.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.