Skip to main content

Carey Price a tout vu!

Le gardien s'illustre à son retour au jeu dans le gain de 2-0 des Canadiens contre les Canucks

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL -- Carey Price était de retour au jeu et en superbe forme, jeudi. Le gardien vedette a fait goûter sa médecine aux Canucks de Vancouver et les Canadiens de Montréal ont commencé l'année 2019 du bon pied en l'emportant 2-0 au Centre Bell.

Après avoir manqué trois matchs en raison d'une blessure qui l'incommodait depuis plusieurs semaines, Price a bloqué 33 lancers pour signer son deuxième blanchissage de la saison - son 42e dans la LNH.

« J'étais bien reposé. Le repos est le bienvenu, on dirait », a réagi Price en assurant qu'il n'avait ressenti aucun inconfort.

« Nous nous sommes butés à un excellent gardien. Il a déjà blanchi quelques équipes au cours de sa carrière », a tranché l'entraîneur des Canucks Travis Green.

Tout n'a pas été parfait chez les Canadiens, comme l'a fait remarquer l'entraîneur Claude Julien, mais Price a tout de même reçu un bon soutien de ses coéquipiers qui ont contrecarré 22 tentatives de lancer des Canucks.

À LIRE AUSSI : Le jour et la nuit pour Drouin | Pettersson blessé dans le camp des Canucks

« Nous n'avons pas été à point, sans avoir été mauvais, mais ce n'est certainement pas un de nos meilleurs matchs, a analysé Julien. Je perçois un peu de fatigue chez les joueurs. Nous sommes de retour d'un éprouvant voyage.

« Nous avons tout de même trouvé le moyen de gagner en marquant des buts aux bons moments et en obtenant des arrêts-clés aux bons moments. »

Le défenseur Jordie Benn et Jonathan Drouin, son 13e, se sont occupé de l'attaque.

Video: Price blanchit les Canucks, le Tricolore gagne 2 à 0

Les Canadiens (22-14-5) sont la bête noire canadienne des Canucks (20-20-4), qu'ils ont vaincus pour la septième fois d'affilée depuis le 27 octobre 2015.

À son 200e match dans la LNH, Jacob Markstrom a maîtrisé 25 des 27 lancers auxquels il a fait face devant le but des visiteurs.

Avec 49 points à sa fiche, le Tricolore arrive donc à la mi-saison en bien meilleure position qu'il y a un an, avec 11 points de plus en banque. La saison dernière, l'équipe présentait un dossier de 17-20-4 et elle amorçait sa lente agonie.

Pettersson, ouch!

La défaite pourrait faire beaucoup plus mal aux Canucks que la perte des deux points de classement. Ils pourraient avoir subi une lourde perte, celle de l'attaquant recrue par excellence cette saison, Elias Pettersson. Le Suédois a quitté la rencontre à 5 :44 en deuxième période après s'être blessé au genou droit. Il a vu son genou se tordre sous le poids du jeune attaquant Jesperi Kotkaniemi, à la suite d'une collision entre les deux coqs.

« Je ne sais pas trop ce qui s'est passé. Nous sommes tombés tous les deux. Je suis peut-être tombé sur sa jambe, je n'ai pas visionné la séquence, a expliqué Kotkaniemi. C'est un accident, je ne tente jamais de blesser un adversaire. C'est un très bon joueur. Tout le monde dans la LNH veut le voir jouer, moi le premier. »

Video: VAN@MTL: Pettersson quitte le match en 2e période

Le CH a marqué au cours de chacune des deux premières périodes. Benn a surpris Markstrom à l'aide d'un tir des poignets haut à 11 :50 du premier vingt. Drouin a également pris de court Markstrom après avoir surgi sur le flanc gauche à 8 :24 du deuxième tiers.

Le reste de la période a été l'affaire de Price qui a dû réparer quelques erreurs de ses coéquipiers. Le gardien a réalisé son plus bel arrêt face à Bo Horvat qui venait de recevoir la rondelle directement dans l'enclave du bâton de Joel Armia des Canadiens.

Video: VAN@MTL : Price à la rescousse de ses coéquipiers

En troisième période, les Canadiens ont joué avec le feu en écopant de plusieurs pénalités.

À égalité numérique, Max Domi a raté une chance inouïe de porter le coup de grâce aux Canucks avec moins de 10 minutes à jouer. Domi a été frustré par Markstrom deux fois après avoir reçu la passe de Drouin.

Quelques instants plus tard, pendant une attaque massive, Brock Boeser des Canucks a vu son tir fouetter le poteau à la gauche de Price.

Le gardien vedette était trop dans une bonne soirée pour accorder un but.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.