Skip to main content

Bouwmeester atteint finalement la Finale avec les Blues

Le défenseur pourra enfin se battre pour la Coupe Stanley après avoir disputé 1252 matchs dans la LNH

par Louie Korac / Correspondant NHL.com

ST. LOUIS - Jay Bouwmeester savait que le temps commençait à lui manquer dans sa quête de la Coupe Stanley.

À sa 16e saison dans la LNH, le vétéran défenseur de 35 ans des Blues de St. Louis va participer à la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois, après que son équipe eut battu les Sharks de San Jose 5-1 dans le match no 6 pour remporter la finale de l'Association de l'Ouest mardi.

À LIRE AUSSI: Un autre rendez-vous avec la Coupe pour PerronLes Sharks coulés par les blessures | St. Louis en Finale! 

« Si tu ne penses pas que tu vas y arriver un jour, tu devrais simplement arrêter de jouer, a indiqué Bouwmeester. Ça te traverse l'esprit. Lorsque cette même équipe nous a éliminés il y a trois ans, je ne m'étais jamais rendu aussi loin. Sur le coup, on peut se dire qu'on n'arrivera jamais à obtenir une autre chance, mais regardez ce qui se passe aujourd'hui. C'est le genre de situation où il ne faut pas regarder trop loin en avant, ne pas trop se soucier de ce genre de chose, et quand l'occasion se présente, il faut en profiter. C'est ce que j'ai fait tout au long de ma carrière. On ne joue pas pour toujours, alors il faut apprécier ces choses. »

Les Blues s'étaient inclinés en finale d'association en 2016 en six matchs contre les Sharks, et Bouwmeester a pris part à 35 matchs en 2017-18 alors qu'il a eu à se remettre d'une opération à la hanche. Au cours de la dernière saison morte, il a dû subir une autre intervention à la hanche.

Bouwmeester a disputé son premier match dans la LNH le 10 octobre 2002 dans l'uniforme des Panthers de la Floride. Il a disputé 1184 matchs de saison régulière avec les Panthers, les Flames de Calgary et les Blues, en plus de prendre part à 68 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Comme je l'ai déjà dit, c'est pour des gars comme [Alexander Steen] et comme Bouw que nous nous battons au cours de ces matchs, a noté le capitaine des Blues Alex Pietrangelo. Nous voulons leur donner la meilleure des chances. Je sais que Bouw est un homme de très peu de mots. Mais nous avons réussi à lui soutirer quelques sourires. »

Video: SJS@STL, #6: Poignées de main, SJS-STL

Bouwmeester a été le troisième joueur sélectionné au repêchage 2002 de la LNH par la Floride et a dû patienter à sa 10e saison dans la ligue avant de participer aux séries. Il venait d'être échangé aux Blues en retour d'un choix de première ronde, du défenseur Mark Cundari et du gardien Reto Berra le 1er avril 2013.

Bouwmeester dispute une septième campagne avec les Blues et a participé aux séries éliminatoires à six reprises au cours de cette période, mais il ne s'est jamais rendu aussi loin. St. Louis va affronter les Bruins de Boston dans le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley lundi (20 h (HE); NBC, CBC, SN, TVAS).

« L'expérience a eu un grand rôle à jouer, a souligné Bouwmeester. Nous avons disputé beaucoup de séries, et nous avons perdu souvent de bien des manières différentes. Nous avons appris de ça, ainsi que des séries que nous avons gagnées. Au cours de mon séjour ici, la grande majorité d'entre nous avons fait le plein d'expérience, par rapport à il y a sept ans. Nous n'avons fait que disputer des matchs. Ce n'est rien de scientifique. Jouer en séries est tellement plaisant. »

Bouwmeester a pris part à 737 parties consécutives avant de voir sa séquence prendre fin le 22 novembre 2014 en raison d'une blessure au bas du corps. Il a bien fait au sein d'un duo avec Colton Parayko ce printemps - différentiel de plus-5 avec cinq mentions d'aide en 19 matchs des séries - et il a accepté un contrat d'un an d'une valeur de 3,25 millions $ le 8 avril dernier en vue de la prochaine saison.

Video: STL@PIT: Bouwmeester et Maroon font la paire

« Ces occasions ne se présentent pas souvent, on le sait, a reconnu Parayko. Je suis tellement heureux pour Bouw. J'ai la chair de poule juste à y penser. [Seize] ans dans la ligue, sans y parvenir. C'est difficile de revenir au jeu après des opérations, et de tenter de reprendre immédiatement sa place dans la formation. Il veut jouer, il veut apporter sa contribution à l'équipe. Ça démontre à quel point c'est "cool" pour lui et à quel point c'est important pour lui d'être là avec nous. Il vole sur la glace. On dirait le "Jay Bo" de 19 ans, alors c'est beau à voir. C'est fantastique. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.