Skip to main content

Bergevin ne sacrifiera pas le futur pour faire les séries

Le directeur général des Canadiens ne planifie pas céder des espoirs pour aller chercher un joueur d'impact

par Kevin Woodley / Correspondant indépendant NHL.com

VANCOUVER - Les Canadiens de Montréal ne sont pas prêts à sacrifier leur futur pour tenter de se tailler une place en séries éliminatoires, a affirmé le directeur général Marc Bergevin, lundi.

« Je ne crois pas que je pourrais faire une transaction aujourd'hui ou demain qui nous permettrait d'avoir les outils nécessaires pour faire de nous une équipe aspirant à la Coupe Stanley », a dit Bergevin avant le voyage de sept matchs sur la route de son équipe, qui débutera mardi face aux Canucks.

« Il n'y a pas de joueur que je pourrais amener ici qui nous assurerait de participer aux séries, et ce que ça coûterait en retour pour avoir ce genre de joueur serait, pour moi, beaucoup cher. »

À LIRE AUSSICondamnés à connaître du succèsTaylor Hall échangé aux CoyotesMarcotte : Le citron pressé complètement!

Les Canadiens (15-12-6) occupent la troisième place de la section Atlantique. Montréal a le même nombre de points (36) que les Maple Leafs de Toronto (16-14-4), qui ont joué un match de plus. Le Tricolore pointe au neuvième rang dans l'Association de l'Est.

Samedi, les Canadiens ont baissé pavillon 2-1 face aux Red Wings de Detroit, derniers dans l'Est. Ils ont maintenant une fiche de 4-5-1 à leurs 10 dernières rencontres. Bergevin dit ne pas être prêt à payer un bras et une jambe pour améliorer son équipe à court terme, même si cela signifie de rater les séries éliminatoires pour une troisième saison d'affilée.

« Je n'hypothèquerai pas le futur de cette équipe juste pour espérer faire les séries parce que, encore une fois, je ne peux pas vous garantir qu'aujourd'hui je peux faire un ajout qui garantirait notre présence en séries », a renchéri Bergevin.   

Questionné sur ses plus grandes déceptions jusqu'ici, Bergevin a pointé du doigt la fiche de 8-8-3 à domicile et le 27e rang de l'équipe en désavantage numérique (76 pour cent).

« Est-ce qu'on est plus nerveux à la maison? Sert-on le bâton plus serré en tentant de faire des jeux parfaits? Je ne sais pas pourquoi, mais on se doit d'être meilleurs, a relaté Bergevin. Notre infériorité numérique doit être plus efficace pour nous permettre de rivaliser. Pour faire les séries, il faut être plus constant. »

Montréal est 15e dans la LNH pour les buts marqués avec 103. L'attaquant Max Domi a amassé 20 points (six buts, 14 passes) en 33 matchs après avoir atteint un sommet personnel en carrière la saison dernière avec une récolte de 72 points (28 buts, 44 passes) en 82 rencontres à sa première année avec les Canadiens.

Video: NYR@MTL: Domi trompe la vigilance de Georgiev

« Si je le compare au Max de la saison dernière, il jouait davantage un style nord-sud, a noté Bergevin. N'importe quel joueur qui tente d'y aller trop en finesse, qui tente des jeux un peu trop parfaits, que ce soit Max ou quelqu'un d'autre, ça ne fonctionne habituellement pas trop bien. »

En ce qui concerne la rotation de gardiens qui sont venus jouer le rôle d'adjoint à Carey Price cette saison, Bergevin a indiqué que Charlie Lindgren allait hériter du poste pour l'instant, lui qui a été rappelé de la LAH pour remplacer l'espoir de 20 ans Cayden Primeau. Primeau a été cédé à Laval dans la Ligue américaine de hockey samedi bien qu'il ait conservé un taux d'efficacité de ,931 à ses deux premiers départs dans la LNH.

Bergevin a aussi affirmé qu'il n'avait pas démissionné avec Keith Kinkaid, qui a accepté un contrat d'une saison d'une valeur de 1,75 million $ le 1er juillet pour être l'auxiliaire de Price. Kinkaid a toutefois conservé une fiche de 1-1-3 avec un pourcentage d'arrêts de ,875 avant d'être cédé à la LAH le 3 décembre.

« Je n'écarte pas la possibilité qu'il soit de retour, mais pour l'instant, il doit disputer des matchs pour retrouver sa confiance », a expliqué Bergevin.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.