Skip to main content

Table ronde : Matthews et Tavares, le meilleur duo de la LNH?

Crosby-Malkin, Ovechkin-Backstrom et Bergeron-Marchand font partie de ceux qui peuvent rivaliser avec les deux vedettes des Maple Leafs, selon nos experts

par LNH.com @LNH_FR

Tout au long de la saison, les experts du LNH.com participeront à des tables rondes pour répondre à diverses questions. En interagissant entre eux, nos experts donnent leur opinion sur plusieurs sujets chauds à travers la LNH. Aujourd'hui, on leur a demandé si, avec leur début de saison exceptionnel, les joueurs de centre des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews et John Tavares formaient le meilleur duo de la LNH. Voici les réponses :

Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com

Dans mon livre à moi, comme dirait un célèbre Stan, le meilleur duo de joueurs de centre demeure celui de Sidney Crosby et d'Evgeni Malkin des Penguins de Pittsburgh. Ils ont chacun trois bagues de la Coupe Stanley pour le prouver. Ils n'ont pas fini d'en faire baver les défenses adverses, ils sont encore dans leurs belles années.

À LIRE AUSSI : Sondage des joueurs : Qui va gagner le trophée Hart? | Table ronde : Quelle équipe en séries l'an dernier pourrait les rater? | Table ronde : Quelle équipe est la plus améliorée?

Vous me direz que le duo Patrick Kane-Jonathan Toews des Blackhawks de Chicago a également trois conquêtes à son palmarès. Soit, mais à cela, je réponds que leur étoile a quelque peu pâli au cours des dernières saisons. Kane et Toews ont une cote à remonter, mais il est vrai qu'ils n'ont sans doute pas dit leur dernier mot.

Force est d'admettre que le duo Crosby-Malkin a de la grosse compétition. L'arrivée de Tavares à Toronto donne aux Maple Leafs un « one two punch » du tonnerre. Matthews et lui font flèche de tout bois depuis le début de la saison.

Video: PIT@WSH, #1: Crosby bat Holtby et fait 2-2

Un autre duo d'avenir, c'est évidemment celui de Connor McDavid et de Leon Draisaitl. Les Oilers d'Edmonton leur ont déroulé des ponts d'or afin de les avoir avec eux pendant longtemps. 

La lutte pour la succession de Crosby-Malkin, qui se dessine entre les duos des Maple Leafs et des Oilers, sera très intéressante à suivre.

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com

Difficile de te contredire, Robert. Malkin et Crosby forment un duo extrêmement dangereux et ils feront la pluie et le beau temps encore longtemps à Pittsburgh. Cela dit, je pense qu'il ne faut pas oublier leurs grands rivaux : Alex Ovechkin et Nicklas Backstrom.

À l'heure actuelle - j'insiste sur ces mots - je pense qu'ils forment le meilleur duo de la LNH. Les deux ont été des acteurs clés de la première conquête de la Coupe Stanley des Capitals de Washington en 2017-18, et avec la façon dont ils viennent d'entamer la saison, il n'y a aucun doute qu'ils visent un deuxième championnat consécutif. Les deux totalisent 11 points (cinq buts, six passes) en quatre matchs.

Certes, Malkin et Crosby ont deux bagues de plus aux doigts, mais qui sait si Ovechkin et Backstrom ne remporteront pas deux autres Coupes avant la fin de leur carrière? Eux aussi ont encore beaucoup de belles années devant eux.

Video: BOS@WSH: Ovechkin marque d'un puissant tir en A.N.

Et que dire de leur régularité? Ovechkin n'a jamais marqué moins de 32 buts en une saison et Backstrom n'a jamais obtenu moins de 65 points lors d'une saison complète. En plus, ils ne se blessent pratiquement jamais. 

Leur chimie est belle à voir et les deux se complètent à merveille. Ovechkin aurait-il marqué tous ces buts sans un passeur de la trempe de Backstrom? Backstrom aurait-il cumulé autant de points sans un franc-tireur comme Ovechkin?

Même s'il est fort prometteur, le duo Matthews-Tavares n'en est qu'à ses débuts. Ils n'ont pas encore réussi les exploits d'Ovechkin-Backstrom et de Crosby-Malkin pour qu'on puisse les mettre dans la même catégorie.

Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

Si j'avais eu à répondre à cette question avant le début de la saison, j'aurais abondé dans le même sens que toi, Robert. Les succès passés de Malkin et de Crosby les plaçaient au sommet de ma liste, et je considère encore Crosby comme le meilleur au monde. 

Toutefois, le degré d'excellence que Matthews et Tavares affichent depuis le début de la saison m'a poussé à changer ma réponse. Je me disais qu'il faudrait un peu de temps aux deux vedettes des Maple Leafs pour assimiler leurs responsabilités distinctives, et pour établir une chimie sur le jeu de puissance. Oh, comme j'étais dans le champ gauche! 

Video: TOR@DET: Matthews bat Howard d'un tir magnifique

Matthews et Tavares pivotent tous deux un trio redoutable, en plus d'évoluer sur l'avantage numérique le plus terrifiant de la Ligue au cours des dernières saisons. Dire qu'ils sont tous deux dans la force de l'âge, et qu'ils réussissent tout cela sans la présence de l'une des principales armes offensives de l'équipe, William Nylander. 

C'est un véritable cauchemar pour les défensives adverses d'affronter les Maple Leafs en ce moment, et ça risque d'être le cas pour encore plusieurs années.

Guillaume Lepage, journaliste LNH.com

Messieurs, je vais me permettre de modifier légèrement la question parce que je ne peux m'empêcher de penser au trio de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak chez les Bruins de Boston quand on parle de combinaisons gagnantes.

Vous pouvez séparer ça en trois duos si vous le préférez, mais j'aurais de la difficulté à laisser un de ces trois joueurs de côté. 

Ce trio, c'est assurément la locomotive des Bruins. Ce n'est pas compliqué, quand Boston marque un but, il y a de fortes chances qu'un de ces trois joueurs en soit à l'origine. La troupe de Bruce Cassidy a inscrit 14 buts en quatre matchs et dix de ceux-ci appartiennent à l'un des trois mousquetaires. Ça, c'est beaucoup mieux que la note de passage.

Video: EDM@BOS: Pastrnak mystifie les Oilers en AN

Les duos des Penguins, des Maple Leafs et des Capitals sont extrêmement menaçants, mais j'ai l'impression que ce trio est absolument essentiel aux succès des Bruins. C'est à se demander ce que serait cette équipe sans son apport.

Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com

Guillaume a lu dans mes pensées. Pour être un réel duo, il faut à mon avis l'être pendant 60 minutes, c'est-à-dire évoluer ensemble autant à cinq contre cinq que sur l'avantage numérique. Il faut pratiquement être des frères sur la glace. D'ailleurs, les jumeaux Henrik et Daniel Sedin ont été maîtres de la catégorie pendant plusieurs années.

Son choix du duo Bergeron et Marchand en est un excellent. Au fil des années, les deux ont trouvé le moyen de se rendre meilleur. Marchand, avec ce qu'il représente sur une glace, permet d'attirer la pression et de laisser Bergeron manœuvrer. Au niveau du talent brut, ils ne sont peut-être pas les meilleurs de la LNH, mais ils savent comment connaître du succès, peu importe qui se retrouvait à leur gauche. D'ailleurs, quelle saison ils ont connu l'année dernière avec Pastrnak, mais avant lui, il y a eu Brett Connolly ou encore Reilly Smith.

Par contre, si on parle uniquement de talent brut, tournons-nous vers le duo de Nikita Kucherov et de Steven Stamkos, qui a fait un malheur avec le Lightning de Tampa Bay avec une récolte combinée de 186 points l'an dernier. À forces égales, le duo a amassé 117 points l'an dernier, ce qui les place au deuxième rang à ce chapitre derrière Claude Giroux et Sean Couturier (128). Les deux attaquants des Flyers de Philadelphie ont toutefois disputé six matchs de plus.

Surtout, Kucherov et Stamkos représentent la nouvelle manière de diriger au hockey : celle de former des duos efficaces, auxquels on greffe un autre joueur pour les compléter. Celui du Lightning s'est retrouvé dans la dernière année à évoluer avec Alex Killorn, J.T. Miller, Ondrej Palat et Vladislav Namestnikov, pour ne nommer qu'eux. La chute drastique de la production de Namestnikov lorsqu'il a été échangé aux Rangers de New York témoigne d'ailleurs du bien que peut faire à une fiche offensive d'évoluer avec Kucherov et Stamkos.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.