Skip to main content

Table ronde : Quelle équipe est la plus améliorée?

Les Sabres, les Hurricanes et les Flames font partie des équipes qui se sont le plus améliorées durant la saison morte, selon les experts du LNH.com

par LNH.com @LNH_FR

Alors que la saison 2018-19 s'amorce mercredi, les experts du LNH.com ont participé à une table ronde pour répondre à diverses questions. En interagissant entre eux, nos experts ont donné leur opinion sur plusieurs sujets chauds à travers la LNH. Aujourd'hui, on leur a demandé quelle équipe était la plus améliorée à l'aube de la nouvelle saison. Voici les réponses :

Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com

Les Sharks de San Jose. Quand une équipe obtient le meilleur défenseur de la LNH sans céder un seul atout de haut calibre, il s'agit d'une amélioration majeure.

L'acquisition d'Erik Karlsson permet aux Sharks de compte sur un "Big Three" qui a fait le succès de tant d'équipes, mais aussi sur un duo redoutable à la ligne bleue en avantage numérique en compagnie de Brent Burns. Le jeu de puissance de San Jose a été le 16e meilleur l'an dernier, il devrait être beaucoup plus prolifique cette saison.

Guillaume Lepage, journaliste LNH.com

Tu as raison Nicolas, les Sharks ont frappé un grand coup avec l'acquisition de Karlsson. Mais à mon avis, les Sabres de Buffalo présentent la formation la plus améliorée à l'aube de la nouvelle saison.

Tu parlais d'acquisition majeure: la sélection de Rasmus Dahlin au dernier repêchage en est toute une. Aura-t-il un impact dès cette saison? Ça reste à voir.

Chose certaine, les arrivées de Jeff Skinner et de Conor Sheary feront toute une différence sur les deux premiers trios. L'échange de Ryan O'Reilly leur a aussi permis de mettre la main sur de la profondeur de qualité en Tage Thompson, Vladimir Sobotka et Patrik Berglund.

Le point d'interrogation demeure devant le filet, mais j'ai l'impression que Carter Hutton n'effectuera pas du vilain travail.

Video: CBJ@BUF: De Dahlin à Eichel puis Reinhart pour le but

Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com

Je vais vous jeter à terre avec mon choix, mes amis : l'équipe qui va surprendre le monde du hockey cette saison est les Hurricanes de la Caroline. 

Le gain à la loterie du repêchage qui a permis aux Hurricanes de réclamer Andrei Svechnikov au deuxième rang derrière le joyau Dahlin va les élever au rang des équipes compétitives de l'Association de l'Est. Les Hurricanes regorgent déjà de jeunes attaquants très talentueux, avec les Sebastian Aho, Teuvo Teravainen, Martin Necas et Valentin Zykov. 

Regardez bien aller le nouvel entraîneur Rod Brind'Amour. C'est un gagnant. L'attitude - ce mot à la mode - va également changer en Caroline. Si Scott Darling s'acquitte de plus de la tâche devant le filet, la mâchoire va vous tomber d'ébahissement.

Video: CAR@WSH: La meilleure amie de Zykov: la bande

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com

Je ne peux qu'être en accord avec mes trois collègues, mais de mon côté, j'ai aimé le travail du directeur général des Flames de Calgary Brad Treliving durant l'été. 

La saison dernière, Calgary a été la cinquième pire équipe de la LNH au chapitre des buts marqués (218), à égalité avec les Canucks de Vancouver, et Treliving n'a pas fait de compromis pour régler ce problème.

Dans une transaction avec les Hurricanes, les Flames ont mis la main sur l'attaquant Elias Lindholm et le défenseur Noah Hanifin avant de se tourner vers le marché des joueurs autonomes pour acquérir les attaquants James Neal et Derek Ryan. 

Avec Neal, qui a marqué plus de 20 buts à chacune de ses sept dernières saisons, et Lindholm, qui pourrait atteindre de nouveaux sommets si on le mute à la droite de Johnny Gaudreau et de Sean Monahan, les Flames n'ont plus d'excuses. Ça passe ou ça casse, et je pense que ça passera, d'autant plus que le nouvel entraîneur Bill Peters devrait amener un vent de fraîcheur derrière le banc.

Ajoutez à cela la progression attendue de jeunes joueurs comme Matthew Tkachuk, Mark Jankowski et Hanifin, et vous êtes en droit d'avoir de grandes attentes envers votre équipe si vous êtes un partisan des Flames.

Video: BOS@CGY: Monahan marque avec une seconde à faire

Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

Si Guillaume a sélectionné les Sabres, je vais de mon côté y aller avec une équipe qui a effectué une transaction avec eux au cours de la saison morte: les Blues de St. Louis.

L'arrivée de Ryan O'Reilly - à fort prix j'en conviens - combinée à celle de Tyler Bozak sur le marché des joueurs autonomes vient donner aux Blues toute une ligne de centre avec Brayden Schenn.

Non seulement O'Reilly et Bozak sont de très bons premier et troisième centres, ce sont aussi deux des meilleurs de la LNH au chapitre des mises en jeu. St. Louis va donc être en possession de la rondelle très souvent.

Le retour à St. Louis de David Perron va donner aux Blues trois très bons trios, eux qui comptaient déjà sur une très bonne défensive.

Le point d'interrogation demeure devant le filet, mais si Jake Allen peut tenir le coup, les Blues vont rapidement faire oublier leur exclusion des séries l'an dernier.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.