Skip to main content

Sous la loupe : Blues vs Sharks, match no 5

San Jose doit commencer le duel à l'heure tandis que St. Louis doit trouver une façon de « posséder » davantage la rondelle

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SAN JOSE - Les Blues de St. Louis et les Sharks de San Jose sont nez à nez après quatre matchs de la finale de l'Association de l'Ouest. Une équipe enverra l'autre au bord de l'élimination dans la série quatre-de-sept à l'issue du match no 5 qui aura lieu au SAP Center, dimanche (15h HE; TVAS, CBC, NBCSN, SN).

Les Blues tenteront de prendre l'initiative de la série pour la première fois, eux qui ont comblé des reculs de 0-1 et de 1-2.

À LIRE AUSSI : Perron au sommet de son art en séries | Les Sharks coulés par un mauvais départ

Après avoir perdu 5-4 en prolongation chez eux dans le match no 3, ils l'ont emporté 2-1 à l'arraché, vendredi.

Ils se sont accrochés aux deux buts qu'ils ont marqués en première période. Le gardien recrue Jordan Binnington a remporté son duel contre le vétéran Martin Jones.

Voici quatre points à surveiller :

Pas 40, 60 minutes

Les Sharks sont à l'aise à la maison avec une fiche de 7-3 et ils devront en faire la démonstration dès la mise au jeu initiale.

Attention aux Blues qui ne sont pas commodes à l'étranger, comme l'illustre leur dossier de 6-2.

Le faux départ que les Sharks ont connu dans le match no 4 est inacceptable. Il a été l'illustration de leur incapacité à aligner deux victoires depuis le début de la série de deuxième tour contre l'Avalanche du Colorado. 

Video: SJS@STL, #4: Barbashev fait 1-0 après 35 secondes

Les « Requins » ont laissé filer l'occasion de porter un dur coup à leur proie, après le coup de chance inespéré qu'ils ont obtenu dans le match no 3. Ils s'en mordront les ailerons, si les Blues enlèvent les honneurs de la série.

Un des problèmes des Sharks, c'est que les trois principaux trios ne fonctionnent pas en même temps. Le trio de Logan Couture a connu un solide premier match et un bon deuxième. Le trio de Joe Thornton a connu un très bon troisième match et le trio de Tomas Hertl a été le meilleur de l'équipe dans le match no 4.

Roule la rondelle

David Perron l'a soulevé après le match no 1 et le défenseur Colton Parayko a répété à l'issue de la quatrième rencontre. Les Sharks donnent du fil à retordre aux Blues avec le style qu'ils préconisent en territoire ennemi. Misant sur des défenseurs vedettes comme Brent Burns et Erik Karlsson, les attaquants des Sharks sont excellents en fond de territoire pour faire rouler la rondelle le long des bandes jusqu'à la ligne bleue, ce qui crée de la confusion en défense chez les Blues.

Parayko a dit que c'est la raison pour laquelle les Blues n'ont pas gagné la bataille de la possession de la rondelle au cours des 40 dernières minutes de jeu, vendredi. Les Sharks ont exercé une forte pression en s'échangeant la rondelle dans les coins de la patinoire et derrière le but, sans toutefois provoquer plusieurs occasions de marquer de grande qualité, sauf vers les fins de périodes.

Video: SJS@STL, #4: Hertl inscrit les Sharks au pointage

Il n'y a pas mille et une façons de contrecarrer la stratégie pour les Blues. Il s'agit pour eux d'être plus appliqués en transition et d'établir un échec-avant plus vigoureux en zone offensive. Perron a d'ailleurs souligné vendredi qu'il se blâmait en partie pour la situation parce qu'il est un des joueurs des Blues qui peut travailler efficacement en fond de territoire adverse. 

Erik Karlsson et Samuel Blais

Il faudra avoir à l'oeil le défenseur Erik Karlsson en début de match. Est-il incommodé par une blessure? Karlsson n'a pas été utilisé pendant environ neuf minutes d'action au cours de la troisième période, vendredi. Il a toutefois été au cœur de l'action pendant les deux dernières minutes au cours desquelles les Sharks ont attaqué à six joueurs.

L'entraîneur Pete DeBoer a dit n'avoir aucune mise à jour à faire dans le cas du défenseur qui a une cible dans le dos depuis le début de la série.

Karlsson a raté 27 des 33 derniers matchs des Sharks en saison régulière en raison d'une blessure à l'aine.

Dans le camp des Blues, l'entraîneur Craig Berube a indiqué que l'ailier Samuel Blais sera disponible pour jouer. Blais a été atteint d'un tir de Brent Burns à une jambe à 11 :52 de la troisième période et il n'a pas rejoué.

Les Blues seront privés des services du défenseur Vince Dunn dans un deuxième match d'affilée. Dunn, qui a été ébranlé par un tir au début du match no 3, n'a pas accompagné ses coéquipiers à San Jose.

Bataille des quatrièmes trios

Les Blues remportent haut la main la bataille des quatrième trios jusqu'à maintenant. Oskar Sundqvist, Alexander Steen et Ivan Barbashev font de l'excellente besogne. L'entraîneur Berube ne craint pas de les utiliser contre n'importe unité des Sharks. À St. Louis, il leur a confié la mission d'entreprendre les deux matchs et ils ont répondu à l'appel en ouvrant le score dans le match no 4. Du côté des Sharks, l'entraîneur DeBoer fait beaucoup moins appel au quatrième trio.

Formation prévue des Blues
Jaden Schwartz -- Brayden Schenn -- Vladimir Tarasenko
Samuel Blais -- Ryan O'Reilly -- David Perron
Pat Maroon -- Tyler Bozak -- Robert Thomas
Ivan Barbashev -- Oskar Sundqvist -- Alexander Steen 

Joel Edmundson -- Alex Pietrangelo
Jay Bouwmeester -- Colton Parayko
Carl Gunnarsson -- Robert Bortuzzo

Jordan Binnington
Jake Allen

Retranchés : Robby Fabbri, Michael Del Zotto, Zach Sanford, Mackenzie MacEachern, Chris Thorburn, Ville Husso
Blessé : Vince Dunn (haut du corps)

Formation prévue des Sharks
Timo Meier -- Logan Couture -- Gustav Nyquist
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Joe Pavelski
Melker Karlsson -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Joonas Donskoi -- Barclay Goodrow - Marcus Sorensen

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés : Micheal Haley, Dylan Gambrell, Tim Heed, Lukas Radil, Radim Simek, Antti Suomela 
Blessé : Aucun

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.