Skip to main content

Aperçu de la série Sharks-Blues

Les performances des gardiens et des unités spéciales pourraient faire la différence

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Sharks de San Jose vs Blues de St. Louis

Sharks: Ont vaincu les Golden Knights de Vegas 4-3 dans la série quatre de sept du premier tour dans l'Association de l'Ouest; ont vaincu l'Avalanche du Colorado 4-3 dans la série quatre de sept du deuxième tour dans l'Ouest

Blues: Ont défait les Jets de Winnipeg 4-2 dans la série quatre de sept du premier tour dans l'Ouest; ont défait les Stars de Dallas 4-3 dans la série quatre de sept du deuxième tour dans l'Ouest

Duels cette saison: SJS 2-1-0; STL 1-1-1

Les infos

Les Sharks de San Jose et les Blues de St. Louis s'affronteront en finale de l'Ouest dans le but de tenter de se qualifier pour la Finale de la Coupe Stanley.

Le premier match de la série quatre de sept aura lieu samedi au SAP Center (20h (HE); TVA Sports, CBC, SN, NBC). Les Sharks affichent un dossier de 6-2 à domicile et les Blues montrent une fiche de 5-1 à l'extérieur jusqu'ici dans ces séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

À LIRE AUSSI : Boucher : La défensive des Blues va leur permettre de vaincre les SharksGagné: L'expérience de Boston l'emportera sur la confiance de la CarolineLes Blues atteignent la finale d'association grâce à leur jeu abrasif

« C'est un cliché, je le sais, mais tu joues toute l'année, tu travailles tout au long de la saison dans le but d'avoir l'avantage de la patinoire dans les séries et en prévision de ce genre de situation, a noté l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer. Évidemment, toutes les équipes voudraient jouer à la maison. Nous avons bien joué à domicile jusqu'ici dans ces séries et ce sera plaisant de commencer à domicile encore une fois. »

Les deux clubs se sont affrontés cinq fois dans les séries, les Sharks l'ayant emporté trois fois, notamment quand ils ont eu le dessus en six matchs en finale d'association en 2016. La seule présence de San Jose en Finale de la Coupe est survenue cette année-là, et l'équipe californienne s'était alors inclinée en six matchs devant les Penguins de Pittsburgh. St. Louis ne s'est pas rendu aussi loin depuis 1970, quand l'équipe avait atteint ce stade de la compétition pour la troisième année de suite.

« Ce sera une autre série difficile, a souligné l'attaquant des Sharks Joonas Donskoi. Ceci a été une série difficile, il y a eu plusieurs matchs décidés par un but, c'était vraiment amusant de disputer du hockey de ce genre. Les Blues vont être pareils, ça va être difficile et nous avons hâte que ça commence. »

Les Blues occupaient le dernier rang dans la LNH, le 3 janvier, avant d'afficher un dossier de 30-15-5 qui leur a permis de se hisser au troisième rang de la section Centrale. Ils ont éliminé les Jets de Winnipeg et les Stars de Dallas en route vers la finale d'association.

« Ç'a pas mal été l'histoire de la saison, nous avons été à notre mieux quand nous avions le dos au mur, nous avons alors trouvé le moyen de lutter pour passer au travers, a indiqué l'attaquant des Blues Robert Thomas. Nous trouvons le moyen de batailler et de continuer d'avancer. »

Les Sharks ont éliminé les Golden Knights de Vegas et l'Avalanche du Colorado, chaque fois en sept matchs.

« Il y a quatre équipes qui jouent encore, a souligné l'attaquant des Sharks Logan Couture. Si j'ai bien calculé, 27 [équipes] sont à la maison, souhaitant être à notre place. J'ai eu la chance de disputer quelques finales de l'Association de l'Ouest au cours de ma carrière, et tu réalises que tu ne peux pas tenir ça pour acquis parce que tu ne sais pas quand tu vas pouvoir y retourner. »

San Jose a présenté une fiche de 2-1-0 contre St. Louis cette saison, l'emportant deux fois à domicile.

« C'est un parcours difficile, a noté l'entraîneur des Blues Craig Berube. C'est beaucoup de travail, mais c'est très gratifiant. Nous passons au troisième tour et nous sommes fébriles. Les gars sont prêts à y aller. »

Éléments clés

Sharks: L'attaquant et capitaine Joe Pavelski, qui est revenu au jeu lors du septième match de la série contre l'Avalanche, a montré à quel point il est utile en inscrivant un but et une passe dans la victoire. Les attaquants Tomas Hertl et Logan Couture se trouvent à égalité au premier rang dans les séries de la LNH pour les buts (neuf) et à égalité au premier rang pour les points (14) avec leur coéquipier Brent Burns (cinq buts, neuf aides) et l'attaquant du Colorado Mikko Rantanen (six buts, huit passes).

Blues: Jaden Schwartz a marqué huit buts, dont deux filets vainqueurs, en 13 rencontres éliminatoires après avoir inscrit 11 filets en 69 matchs du calendrier régulier. Il a ainsi doté les Blues d'une plus grande profondeur à l'attaque, alors que St. Louis compte déjà sur Vladimir Tarasenko (cinq buts, dont quatre en avantage numérique) et Ryan O'Reilly (neuf points; deux buts, sept aides). Pat Maroon a inscrit trois buts dans les séries, mais deux d'entre eux ont donné la victoire aux siens, notamment quand il a trouvé le fond du filet en deuxième période de prolongation du septième match de la série contre les Stars.

Video: STL@DAL, #6: Schwartz redirige le tir de Steen

Gardiens

Sharks: Martin Jones est une véritable muraille depuis qu'il a accordé 13 buts en 80 tirs lors des matchs no 1 à 4 dans la série contre les Golden Knights. Il affiche depuis un dossier de 7-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,13 et un taux d'arrêts de ,928, et il a montré une fiche de 4-3 avec une moyenne de 2,29 et un taux d'arrêts de ,916 contre l'Avalanche. Le réserviste Aaron Dell a une fiche de 0-1 dans les séries, lui qui a accordé cinq buts en 36 tirs en deux présences en relève. Sa dernière sortie remonte au quatrième match de la série du premier tour.

Blues: Jordan Binnington a une fiche de 8-5 avec une moyenne de 2,39 et un taux d'arrêts de ,915, lui qui n'a pas raté une seule minute de jeu depuis le début des présentes séries. Il a accordé deux buts ou moins dans chacun de ses trois plus récents départs et dans huit de ses 13 rencontres. Finaliste pour le trophée Calder remis à la recrue de l'année dans la LNH après avoir affiché un dossier de 24-5-1 avec une moyenne de 1,89 (la meilleure dans la LNH), un taux d'arrêts de ,927 (quatrième) et cinq jeux blancs, Binnington sera l'homme de confiance. Le réserviste Jake Allen a montré une fiche de 19-17-8 avec une moyenne de 2,83, un taux d'arrêts de ,905 et trois jeux blancs en 46 matchs cet hiver (45 départs), mais il n'a pas joué depuis le 3 avril. Il montre un dossier de 9-10 avec une moyenne de 2,10 et un taux d'arrêts de ,922 en 22 rencontres éliminatoires (19 départs).

Video: DAL@STL, #7: Binnington sort le bloqueur

Chiffres à retenir

Sharks: Ils ont conservé un taux de succès de 91,3 pour cent en désavantage numérique (21-en-23) au deuxième tour après avoir affiché un pourcentage de 72,4 pour cent (21-en-29) en première ronde. Les Sharks alignent cinq joueurs qui ont récolté au moins 10 points, soit Burns, Hertl, Couture, Erik Karlsson (12 passes) et Timo Meier (trois buts, sept passes).

Blues: Leur jeu de puissance a marqué un but en 20 occasions au cours des six derniers matchs. Schwartz est le meneur chez les Blues avec huit buts. Tarasenko (cinq) est le seul autre joueur des Blues qui en compte au moins cinq.

Rapport de l'infirmerie

Sharks: Pavelski étant revenu au jeu lors du septième match de la série du deuxième tour, San Jose n'a plus de joueurs blessés au sein de sa formation.

Video: COL@SJS, #7: Pavelski fait 1-0 sur une déviation

Blues: Ils entreprennent la série avec un effectif complet en santé et aucun de leurs joueurs n'a raté un match en raison de blessures durant le deuxième tour éliminatoire.

Ce qu'ils ont dit

« Nous avons un groupe de joueurs très résilients ici. Nous savons ce que nous voulons, nous savons ce qu'il faut faire pour connaître du succès et nous savons qu'il s'agit juste de le faire de façon un peu plus régulière durant une série. Ce sera tout un défi pour nous d'affronter St. Louis, mais je pense que ce groupe est en mesure de répondre à l'appel. » -- Le défenseur des Sharks Erik Karlsson

« Bien des gens disent que nous sommes un groupe tissé serré, et c'est le cas parce qu'il a fallu faire preuve de beaucoup de résilience pour partir de la position où nous nous trouvions en décembre et arriver jusqu'ici. Parfois, tu dois regarder ça et retirer un peu de fierté de l'effort qui a été consenti. La route a été longue, mais il faut continuer à pousser. Il a fallu que tout le monde contribue, mais nous trouvons une façon. » -- Le défenseur des Blues Alex Pietrangelo

Ils l'emporteront si..

Sharks: La production offensive continue de venir d'une variété de joueurs. Ils ont 10 joueurs qui ont marqué au moins deux buts, et cinq qui comptent au moins 10 points. Si le désavantage numérique et la défensive demeurent solides, et que Jones offre un bon niveau de jeu, San Jose sera bien placé pour passer en Finale de Coupe. Les Sharks montrent un dossier de 39-0-0 cette saison, dont 7-0 dans les séries, quand ils concèdent deux buts ou moins. 

Video: COL@SJS, #7: Pavelski met la table pour Hertl

Blues: Le niveau de jeu devant le filet et à la ligne bleue s'avère aussi solide que durant la série contre les Stars. Les Blues ont accordé 17 buts dans les sept matchs de la série, dont quatre à l'occasion des trois derniers. St. Louis devra être meilleur en désavantage numérique, ayant cédé au moins un but au jeu de puissance adverse dans quatre des sept rencontres contre Dallas.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.