Skip to main content

Anderson se dit trop vieux pour le dramatique

Le gardien de 37 ans veut demeurer avec les Sénateurs si l'équipe peut mettre fin à la tourmente de la saison morte

par Dave Hogg / Correspondant NHL.com

PLYMOUTH, Michigan -- Craig Anderson veut demeurer avec les Sénateurs d'Ottawa, à condition que la tourmente de la saison morte soit derrière eux.

« Si tout rentre dans l'ordre, je n'aurai aucune envie de quitter », a-t-il donné à entendre, dimanche lors de la Confrontation Stars and Stripes de Hockey USA, lorsqu'on l'a questionné sur des rumeurs avançant qu'il aurait demandé une transaction aux Sénateurs. « Je suis trop vieux pour le dramatique. »

« J'adore Ottawa. J'y suis depuis les huit dernières années et c'est mon chez-moi. Mais je ne veux rien avoir à faire avec le théâtre. »

Il y a eu beaucoup de dramatique autour des Sénateurs durant la saison morte.

Le 19 juin, l'attaquant Mike Hoffman a été échangé aux Sharks de San Jose, qui l'ont envoyé aux Panthers de la Floride la même journée. La transaction est survenue une semaine après un rapport du Ottawa Citizen selon lequel Melinda Karlsson, l'épouse du défenseur Erik Karlsson, avait effectué une demande de protection contre la petite amie de Hoffman Monika Caryk, affirmant que cette dernière l'avait harcelée et cyberintimidée la saison dernière et après la mort du fils de Karlsson, Axel.

À LIRE : Tkachuk prend les bouchées doubles pour se tailler un poste avec Ottawa | Les discussions d'échange concernant Karlsson auraient repris | 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Sénateurs

Le 1er juillet, le directeur général Pierre Dorion a affirmé que les Sénateurs avaient offert une prolongation de contrat à Karlsson, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet 2019. Deux jours plus tard, Sportsnet rapportait que Karlsson avait obtenu la permission de négocier une prolongation de contrat avec une autre équipe de la LNH, dans l'optique que les Sénateurs le mettent sous contrat et l'échangent immédiatement. Karlsson demeure avec les Sénateurs, mais Sportsnet a rapporté vendredi que les discussions d'échange concernant le double gagnant du trophée Norris avaient repris.

Parallèlement à tout ça, l'épouse d'Anderson, Nicholle, a passé les deux dernières saisons en Floride, avec les deux enfants du couple, afin de combattre un cancer de la gorge.

Anderson a dit qu'il n'a pas parlé à Karlsson durant la saison morte, préférant concentrer ses énergies sur sa famille.

« Nous passons l'été en Floride », a dit Anderson, qui a montré un dossier de 23-25-6 avec une moyenne de buts alloués de 3,32 et un pourcentage d'arrêts de ,898 la saison dernière avec les Sénateurs, qui ont terminé avec le deuxième pire dossier de la LNH (28-43-11, 67 points) un an après avoir atteint la finale de l'Association de l'Est. 

« Je suis très occupé avec les activités des enfants qui viennent d'ailleurs de faire leur rentrée scolaire. Je n'ai donc pas eu la tête au hockey dernièrement, ce qui n'est pas une mauvaise chose. »

Il a revêtu l'uniforme dimanche afin de prendre part à la Confrontation Stars and Stripes, un match caritatif honorant l'ancien dirigeant de longue date de Hockey USA Jim Johannson, qui est décédé en janvier à l'âge de 53 ans.

Video: OTT@PIT : Anderson effectue un bel arrêt sur Hagelin

« Quand tu jouais pour l'équipe américaine, JJ était l'homme de la situation, et quand on avait besoin de quelque chose, il était toujours là pour nous, a dit Anderson. Quand on nous a demandé de venir à Plymouth pour lui rendre hommage, ç'a été une décision facile à prendre pour tous les gars. »

Anderson, qui a accordé quatre buts lors de sa seule période de jeu, a vu ce match comme plus qu'un simple entraînement.

« Pour moi, c'est une bonne expérience d'apprentissage, a-t-il expliqué. J'ai la chance d'affronter plusieurs bons marqueurs et de voir les trucs qu'ils utilisent. Ça pourrait m'aider lors de la prochaine saison. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.