Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Sénateurs

Malgré une saison plus que décevante, l'équipe présentera le même visage cette saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sénateurs d'Ottawa.

La saison à venir s'annonce bien intrigante du côté d'Ottawa, mais pas nécessairement dans le sens positif du terme. Après avoir vu son équipe conclure la dernière campagne au 30e rang du classement général avec une fiche peu enviable de 28-43-11, le directeur général Pierre Dorion n'a procédé à aucune acquisition majeure.

Dans les faits, il a dû échanger le troisième meilleur buteur de son équipe en Mike Hoffman (22) en raison des relations houleuses que sa copine aurait entretenues avec le défenseur étoile Erik Karlsson et sa conjointe. Après que l'histoire eut éclaté au grand jour, Dorion a obtenu en retour Mikkel Boedker des Sharks de San Jose, un attaquant qui n'a jamais inscrit plus de 19 buts au cours de sa carrière - c'était en 2013-14.

Dorion n'est pas encore au bout de ses peines. 

Il a déposé une offre de prolongation de contrat à Karlsson, mais il semble évident que le défenseur suédois désire poursuivre sa carrière sous d'autres cieux. Ce dernier deviendra joueur autonome au terme de la saison et les Sénateurs risquent de le perdre sans rien obtenir en retour s'ils ne l'échangent pas d'ici la date limite des transactions.

31 EN 31 SÉNATEURS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

S'il devait commencer la saison à Ottawa, il est évident que le cas problématique du joueur vedette serait une source de distraction dans un vestiaire où tout n'était visiblement pas au beau fixe, la saison dernière.

« Échanger Mike Hoffman est quelque chose que nous devions faire; notre vestiaire était brisé. Nous devons avoir un vestiaire qui veut gagner ensemble. À l'avenir, les éléments clés pour nous seront le caractère, le leadership, la responsabilité, et nous sommes très heureux de ce que nous avons obtenu contre Hoffman », a affirmé Dorion après l'échange.

Ajoutez à cela l'incertitude reliée au fait que seulement quatre joueurs sont sous contrat avec l'équipe au-delà de 2020 - Marian Gaborik, Bobby Ryan, Zack Smith et Brady Tkachuk - et vous obtenez un cocktail explosif.

Voici trois questions intimement liées aux succès des Sénateurs cette saison :

Qu'obtiendront les Sénateurs en retour de Karlsson?

C'est un secret de polichinelle; le défenseur étoile sera échangé. Reste à savoir à quel moment. Mais que peut valoir un des meilleurs arrières de la LNH, qui a récolté 62 points en 71 matchs la saison dernière? C'est la question qui est sur toutes les lèvres. 

Si Dorion réussit à mettre la main sur un ou deux joueurs d'impact et sur quelques espoirs/choix de premier plan, la transaction pourrait s'avérer payante pour les Sénateurs, qui disposent déjà d'une très bonne relève et du possible successeur de Karlsson en Thomas Chabot.

Video: WPG@OTT: Chabot inscrit aisément son second du match

« Je suis la situation (de Karlsson) de près, n'a pas caché Chabot, et j'aimerais évidemment qu'il reste avec nous. J'ai eu la chance de jouer avec lui la saison dernière et j'ai tellement appris en le voyant à l'œuvre. Il est talentueux dans tout ce qu'il fait. Nous n'en revenons pas nous-mêmes, ses coéquipiers, des jeux qu'il fait parfois.

« C'est un mentor pour moi, le défenseur dont j'essaie de copier le style de jeu. C'est également un chic type à l'extérieur de la patinoire. »

Guy Boucher est-il sur la sellette?

Si l'entraîneur-chef québécois a réussi à mener les siens à un seul but de la Finale de la Coupe Stanley lors des séries de 2017 - les Sénateurs ont perdu en prolongation face aux Penguins lors du septième match de la Finale de l'Est - grâce à un style de jeu hermétique et hautement systématique, la formule a été loin de fonctionner la saison dernière.

Certains joueurs ont blâmé ce système basé sur la défensive à mots à peine couverts au courant de la saison et le directeur général Pierre Dorion ne s'est pas gêné pour faire part de ses réserves à l'endroit de son entraîneur au terme de la campagne.

Video: OTT@MTL: Lehkonen trouve une brèche et déjoue Condon

Tout cela, après avoir mis des semaines à confirmer qu'il serait de retour cette saison.

« ''Le repos est une arme''; si j'entends ça une fois de plus, je vais devenir fou », avait-il déclaré lors du bilan de l'équipe en visant Boucher. « Nous avons trouvé trop d'excuses. Il faut progresser. »

Brady Tkachuk amorcera-t-il la saison à Ottawa?

Plutôt que d'attendre avant de signer son premier contrat professionnel avec les Sénateurs, le quatrième choix du dernier encan de la LNH a décidé de tenter de faire le saut dès cette saison, comme l'avait fait son frère Matthew après avoir été repêché par les Flames de Calgary (no 6) en 2016. 

Ne lui reste maintenant qu'à percer la formation, ce qui, avouons-le, ne devrait pas être un problème étant donné la situation dans laquelle se retrouve l'équipe. À 6 pieds 3 pouces et 192 livres, l'ailier gauche n'aura certainement pas de problèmes à faire sa place, au chapitre du jeu physique du moins.

Video: Brady Tkachuk sur le fait de jouer au centre

« Il est un jeune homme avec un caractère exceptionnel, a vanté Dorion. Nous savons à quel point il a hésité à l'idée de quitter l'université de Boston et nous sommes encouragés par l'engagement dont il fait preuve. Par sa ténacité, sa combativité et son éthique de travail, il possède les qualités qui profiteront à l'équipe maintenant et dans le futur. »

Il a récolté huit buts et 23 aides en 40 matchs à sa première saison à l'université de Boston, l'an dernier, et a été l'un des éléments clés (7 MJ; 3-6-9) de la formation américaine, qui a remporté le bronze au dernier Championnat mondial junior.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.