Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Blackhawks de Chicago pour les poolers

Un nouveau quart-arrière s'est levé la saison dernière; Crawford aura de la compétition devant le filet

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Blackhawks de Chicago.

Si les Blackhawks de Chicago ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite en 2018-19, ce n'est certainement pas la faute des gros canons de l'équipe, alors que Jonathan Toews et Patrick Kane ont établi de nouveaux sommets en carrière au chapitre des points.

31 EN 31 BLACKHAWKS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

L'attaque de Chicago a profité d'un nouveau souffle lorsque l'équipe a fait l'acquisition de Dylan Strome des Coyotes de l'Arizona, et que ce dernier a été jumelé à son ancien coéquipier des rangs juniors, Alex DeBrincat. Strome a explosé avec 51 points en 58 matchs avec sa nouvelle équipe, tandis que DeBrincat a montré qu'il faisait partie de l'élite des buteurs de la ligue avec une récolte de 41 filets.

Si les options en attaque sont déjà bien connues des poolers, les vétérans de l'équipe en défensive ont connu une saison difficile. Duncan Keith et Brent Seabrook, autrefois des valeurs sûres dans les pools de tous les formats, ont considérablement ralenti. La relève de l'équipe à la ligne bleue est prometteuse avec notamment Adam Boqvist et Nicolas Beaudin, et les poolers feraient bien de se familiariser avec ces nouveaux visages.

À cibler : Erik Gustafsson - Gustafsson est sorti un peu de nulle part la saison dernière et a terminé au sixième rang des pointeurs de la Ligue parmi les défenseurs avec une récolte de 60 points (17 buts, 43 passes). Si les poolers craignent une régression dans son cas, il est intéressant de noter qu'il a amassé seulement 18 points en avantage numérique, ce qui lui confère le 15e rang du circuit à sa position. Il pourra donc ajouter quelques points à sa fiche sur le jeu de puissance. Il ne faut pas oublier qu'il ne s'est fait confier les rênes de la première vague de l'attaque massive qu'à partir du mois de décembre. Il a pris son envol vers la fin du mois de novembre et a récolté 17 de ses 18 points en avantage numérique à partir de ce moment, ainsi que 52 de ses 60 points. Il sera d'autant plus motivé qu'il pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la prochaine saison.

Video: VAN@CHI: Gustafsson marque sur réception

À éviter : Corey Crawford - Même si le gardien québécois amorce la saison en pleine santé et qu'il parvient à placer les blessures derrière lui, ce qui est loin d'être une certitude, il devra vraisemblablement partager la tâche avec Robin Lehner, finaliste au trophée Vézina la saison dernière alors qu'il portait les couleurs des Islanders de New York. L'amélioration de la brigade défensive des Blackhawks devrait aider les statistiques des gardiens de l'équipe, mais un gardien qui ne participe au maximum qu'à la moitié des matchs ne représente pas une option très intéressante pour les poolers.

À surveiller/carte cachée : Dylan Sikura - Il y a un poste de libre à l'aile droite de l'un des deux premiers trios des Blackhawks. L'ailier qui décrochera ce poste devrait afficher des statistiques intéressantes, et Sikura est l'option la plus intéressante au strict plan des aptitudes. Sikura a obtenu 35 points en 46 matchs à sa première saison complète dans la Ligue américaine de hockey (LAH), mais a été incapable de trouver le fond du filet en 33 matchs avec les Blackhawks. Ses principaux compétiteurs pour ce poste sont Alexander Nylander, Brendan Perlini et Andrew Shaw.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.