Nylander-badge-Lepage

BOSTON – La rondelle n’est pas encore tombée pour le premier match de la série face aux Bruins de Boston que déjà l’adversité s’invite dans le vestiaire des Maple Leafs de Toronto.

Quelques minutes avant la mise au jeu initiale au TD Garden, samedi, l'équipe a confirmé que l’attaquant William Nylander ne serait pas de la formation en soirée. Ce dernier s’est absenté lors du dernier entraînement de l’équipe et n’a pas pris part à la séance matinale optionnelle des siens.

À LIRE AUSSI : Simon Benoit et la gestion des émotions | Bruins: Saison différente, attentes différentes

« Rien », a-t-il répondu quand on lui a demandé ce qu’il pouvait dire au sujet de l’état de santé de Nylander.

Vendredi, le pilote avait dit que le Suédois serait « disponible » pour la rencontre. Il avait ajouté qu’il ne ferait pas de mise à jour quant à l’état de santé de ses joueurs pendant les séries – une promesse qu’il a tenue.

Nylander a été le deuxième meilleur pointeur des Leafs cette saison, grâce à sa récolte de 40 buts et 98 points en 82 matchs. Il est reconnu comme étant la bougie d’allumage de la formation torontoise en séries, lui qui avait amassé 10 points en 11 rencontres au printemps dernier.

« Ce n’est pas facile de jouer en séries quand tu n’es pas au sommet de ta forme, a observé le capitaine John Tavares. La saison est éreintante et chaque joueur doit faire face à plusieurs défis, qu’ils soient physiques ou mentaux. William a toujours été bon pour gérer tout ça. »

Le jeune Nicholas Robertson devrait prendre la place de Nylander et disputer le cinquième match éliminatoire de sa carrière. Il avait joué ses quatre premiers matchs avec les Maple Leafs lors des séries disputées dans la bulle durant la pandémie.

« Je me souviens que c’était assez silencieux », a-t-il rigolé en faisant référence aux gradins vides. « J’essaie d’en profiter avant le match, mais quand la rondelle tombe, je dois jouer comme je suis capable de le faire. Il faut tenter de bloquer les émotions parce qu’il y a toujours des hauts et des bas en séries. »

Le patineur de 22 ans a disputé 56 matchs avec les Leafs cette saison, récoltant 14 buts et 27 points.

« Il est un joueur offensif et il a un excellent tir, a ajouté Tavares. Il comprend de mieux en mieux le jeu à ce niveau et il continue d’évoluer. Il devient un joueur complet et il est un vrai pro dans la façon dont il se prépare et dont il veut faire la différence tous les soirs. »

Nervosité

Déjà que les représentants des Maple Leafs paraissaient nerveux et très concentrés sur le message qu’ils voulaient livrer devant les médias, voilà une autre tuile dont ils pourraient se passer.

Rappelons que leurs trois derniers affrontements en séries face aux Bruins se sont soldés par des éliminations en sept matchs. Ils ont aussi perdu leurs quatre duels contre la troupe de Jim Montgomery en saison régulière (0-2-2).

« Nous avons appris ce qui ne fonctionne pas », a lancé Keefe lorsque questionné au sujet de ce qu’il retenait de ces matchs. On verra s’ils ont trouvé la recette pour venir à bout de leurs rivaux.

Jeremy Swayman sera devant la cage des Bruins pour ce match.

Formation prévue des Maple Leafs
Tyler Bertuzzi -- Auston Matthews -- Max Domi
Matthew Knies -- John Tavares -- Mitch Marner
Nicholas Robertson -- Pontus Holmberg -- Calle Järnkrok
Connor Dewar -- David Kampf -- Ryan Reaves

Morgan Rielly -- Ilya Lyubushkin
Simon Benoit -- Jake McCabe
Joel Edmundson -- Timothy Liljegren

Ilya Samsonov
Joseph Woll

Retranchés : Martin Jones, Noah Gregor, TJ Brodie, Conor Timmins, Mark Giordano, Cade Webber
Blessés : William Nylander (non divulgué), Bobby McCann (bas du corps)

Formation prévue des Bruins
Danton Heinen -- Pavel Zacha -- David Pastrnak
Brad Marchand -- Charlie Coyle -- Jake DeBrusk
Jakub Lauko -- Morgan Geekie -- Trent Frederic
John Beecher -- Jesper Boqvist -- Pat Maroon

Hampus Lindholm -- Charlie McAvoy
Matt Grzelcyk -- Brandon Carlo
Kevin Shattenkirk -- Andrew Peeke

Jeremy Swayman
Linus Ullmark

Retranchés : James van Riemsdyk, Parker Wotherspoon
Blessés : Justin Brazeau (haut du corps), Derek Forbort (non dévoilé)

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu