Skip to main content

Vigneault s'attend à un redressement rapide chez les Flyers

Le vétéran entraîneur a dit aimer la combinaison d'expérience et de jeunesse qu'on retrouve à Philadelphie

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VOORHEES, New Jersey -- Alain Vigneault affirme que la seule chose qui manque à son curriculum vitae d'entraîneur, c'est la conquête de la Coupe Stanley, et il estime que les Flyers de Philadelphie lui donnent les meilleures chances d'ajouter cette distinction à son palmarès.

Vigneault, que les Flyers ont embauché lundi afin qu'il succède à Scott Gordon, a été sans emploi durant la saison 2018-19, après avoir été remercié par les Rangers de New York le 7 avril de l'année dernière.

Il a indiqué que cette pause lui a permis de voir les choses d'une autre façon et de refaire le plein au chapitre de la motivation.

À LIRE : Alain Vigneault est l'homme des Flyers | Todd McLellan demande aux joueurs des Kings d'élever leurs standards

« Ça m'a permis de mettre bien des choses en perspective en ce qui me concerne, notamment à quel point j'adore le hockey, à quel point j'adore le métier d'entraîneur, et à quel point j'ai besoin d'aller chercher une autre chose », a déclaré Vigneault durant sa première conférence de presse à titre d'entraîneur des Flyers, jeudi. « Il me reste un élément à cocher sur ma liste de choses à accomplir: j'ai besoin de remporter la Coupe Stanley. Je suis venu près à deux reprises… Je pense que cette fois, ça va être la bonne. »

Vigneault a mené les Canucks de Vancouver en Finale de la Coupe Stanley en 2011 et les Rangers jusqu'en Finale en 2014, mais son équipe s'est inclinée chaque fois.

Les Flyers (37-37-8) ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la quatrième fois en sept saisons, eux qui ont terminé à 16 points des Blue Jackets de Columbus et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est. Mais Vigneault trouve que les bons morceaux sont déjà en place pour que l'équipe y aille d'un redressement rapide.

« Ils ont des jeunes solides qui ont plusieurs atouts et qui commencent à être à l'aise, a-t-il dit. C'est excellent devant le filet, où on retrouve justement un de ces jeunes éléments. Il y a un solide noyau qui, à mes yeux, a besoin qu'on lui donne une ligne directrice. Et il y a aussi de solides vétérans qui sont dans la Ligue depuis quelques années et qui peuvent encore contribuer de façon importante. »

Le directeur général Chuck Fletcher est d'accord avec Vigneault pour dire que les Flyers sont tout près d'être des aspirants légitimes à une place dans les séries année après année, et il a affirmé qu'il a l'entraîneur qu'il faut pour les mener jusque-là.

« Les Flyers représentent une belle opportunité, a souligné Fletcher. C'est un poste très intéressant, et nous nous retrouvons dans une situation qui fait en sorte que nous devrions avoir l'occasion de devenir meilleurs rapidement. Nous avons besoin d'aller chercher d'autres bons joueurs, mais nous avons déjà un bon nombre de bons joueurs. Ce n'est pas comme s'il fallait tout défaire et repartir à zéro. Nous avons de l'espace sous le plafond salarial, nous avons des choix au repêchage. Notre personnel est très bon. Nous sommes en position de redresser la barque rapidement si nous faisons tous notre travail. Je pense qu'il a vu tout ça. »

Une des clés pour Vigneault sera de contribuer au développement d'une formation qui comptait sept joueurs de 23 ans et moins cette saison: le gardien Carter Hart (20); les attaquants Nolan Patrick (20), Travis Konecny (21) et Oskar Lindblom (22); et les défenseurs Ivan Provorov (22), Travis Sanheim (22) et Robert Hagg (23). D'autres jeunes joueurs chercheront à décrocher des postes l'automne prochain, dont l'attaquant de 19 ans Joel Farabee, qui a été réclamé au 14e rang du repêchage 2018 de la LNH, et l'attaquant Morgan Frost, un joueur choisi au 27e rang du repêchage 2017 de la LNH qui aura 20 ans le 14 mai.

Video: CAR@PHI: Konecny marque sous le bouclier

Vigneault a été congédié par les Rangers au moment où ceux-ci ont commencé à rebâtir l'équipe, ce qui donnait l'impression qu'il n'était peut-être pas le bon entraîneur pour diriger une jeune formation. Il a toutefois indiqué que le temps de glace sera distribué au mérite.

« Il n'y a pas un seul entraîneur qui ne fera pas jouer un joueur qui lui permettra de gagner, a noté Vigneault. Je crois fermement que le talent n'a pas d'âge. Si un joueur de 19 ans peut s'amener et aider les Flyers à gagner et à être compétitifs, il va jouer. Le talent n'a pas d'âge. »

Vigneault pourra commencer à se renseigner sur ses joueurs, jeunes et vieux, quand il dirigera l'équipe canadienne au Championnat du monde de la FIHG 2019. Hart et le joueur de centre Sean Couturier feront partie de l'équipe, tandis que Sanheim et l'attaquant Claude Giroux pourraient s'y greffer bientôt. Le tournoi aura lieu du 10 au 26 mai en Slovaquie.

Video: PHI@PIT: Couturier marque avec 4 s à la prolongation

Un des adjoints de Vigneault avec le Canada sera Dave Hakstol, que les Flyers ont congédié du poste d'entraîneur le 17 décembre pour ensuite le remplacer par Gordon. Aussi, Ron Hextall, qui a été remercié du poste de directeur général le 26 novembre, fait partie du personnel de direction du Canada. Mais Vigneault a fait savoir qu'il ne prévoit pas discuter des Flyers avec eux.

« Je ne vais pas demander à Dave ou Ron Hextall quoi que ce soit sur ces joueurs-là en rapport avec les Flyers, a dit Vigneault. Je l'ai dit à Chuck, je veux m'amener ici et donner la chance à tout le monde de repartir à neuf, sans idée toute faite. Les joueurs vont devoir se présenter et me montrer ce qu'ils peuvent faire. Ce seraient deux excellentes personnes-ressources, mais j'aime mieux faire confiance à ma propre vision des choses, apprendre à les connaître et y aller avec mon feeling personnel quant à leur personnalité, ce qu'ils peuvent faire et ce qu'ils peuvent donner. »

L'approche de Vigneault lui a souri au fil de sa carrière dans la LNH. En 16 saisons avec les Rangers, les Canucks et les Canadiens de Montréal, il affiche un dossier de 648-435-98 avec 35 verdicts nuls. Il se trouve à égalité au 12e rang dans l'histoire de la LNH pour les victoires, et ses équipes ont pris part aux séries à 11 reprises, dont neuf fois de suite de 2009 à 2017.

« C'est la marque des entraîneurs de premier plan, a fait remarquer Fletcher. Neuf années de suite dans les séries, selon moi, c'est à ce niveau-là que tu veux te retrouver. Je crois fermement qu'il faut être compétitif à chaque année. Peut-être que nous ne serons pas parfaitement placé pour remporter la Coupe chaque année. Mais si tu te qualifies année après année, tu vas te donner des chances. »

Tweet from @NHLFlyers: Coach Vigneault,Will you accept this whistle?🧡🖤,@GrittyNHL pic.twitter.com/Xa3TFUbVaA

D'après Vigneault, les Flyers seront en mesure de viser haut la saison prochaine.

« Je trouve que les Flyers ont une très bonne équipe, a-t-il dit. Avec la bonne ligne directrice, la bonne mentalité, la bonne approche et des joueurs qui travaillent ensemble, nous serons une très bonne équipe dans un proche avenir. … Il n'y a aucun doute dans mon esprit que ceci est une des meilleures concessions dans la Ligue nationale de hockey. À mon sens, et après en avoir discuté avec bien des gens qui ont évolué dans le monde du hockey et qui connaissent cette concession, c'est une équipe en ascension. On est ici pour travailler dans le but de gagner et d'amener la Coupe. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.