Skip to main content

McLellan demande aux joueurs des Kings d'élever leurs standards

Le nouvel entraîneur de Los Angeles dit s'attendre à ce qu'ils prennent une part de responsabilités afin d'améliorer l'éthique de travail

par Dan Greenspan / Correspondant NHL.com

EL SEGUNDO, Californie - Todd McLellan a accepté le poste d'entraîneur des Kings de Los Angeles en sachant qu'il devrait faire le pont entre les joueurs plus âgés ayant gagné la Coupe Stanley en 2012 et 2014 et les plus jeunes.

« Je comprends où cette équipe en est, peut-être même plus que les joueurs, a affirmé McLellan mercredi. J'ai accepté le plan. Je peux être patient, mais quand il est question des standards et de l'éthique de travail, c'est là où ma patience est un peu plus mince. »

McLellan remplace Willie Desjardins après que Los Angeles (31-42-9, 71 points) ait raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la deuxième fois en trois saisons. Desjardins a pris la relève quand John Stevens a été congédié le 4 novembre.

À LIRE AUSSI : McLellan embauché comme entraîneur des KingsL'âge et le manque d'offensive coulent les Kings

La tâche qui attend McLellan avec des vétérans est d'améliorer de mauvaises habitudes de travail. L'attaquant des Kings Tyler Toffoli, qui a joué sous les ordres de McLellan quand il a dirigé le Canada au Championnat mondial 2015 de la FIHG, a décrit les entraînements des Kings comme « plutôt pathétiques la plupart du temps » lors des entrevues dans le cadre du bilan de l'équipe le 8 avril.

McLellan a vu ce que les Kings peuvent accomplir quand ils sont à leur mieux durant ses 11 saisons comme entraîneur des Sharks de San Jose et des Oilers d'Edmonton. McLellan a montré une fiche de 434-282-90 et a participé aux séries éliminatoires à sept reprises, dont en 2014, quand les Kings tiraient de l'arrière 3-0 face aux Sharks avant de remporter la série de première ronde de l'Association de l'Ouest. Les Kings ont fini par remporter la Coupe Stanley pour la deuxième fois en trois saisons.

« Je pense que cette équipe a gagné des Coupes en raison de son attitude et de son caractère, et non pas parce qu'elle était celle avec le plus de talent, et ça lui a permis d'atteindre le sommet, a fait valoir McLellan. En débarquant ici, les joueurs devront prendre la décision d'accepter de prendre une part de responsabilités quant aux habitudes de travail à l'entraînement et aux standards qu'ils établissent envers eux-mêmes sur le plan individuel et collectif. »

Pour régler ces problèmes, McLellan a commencé à bâtir des relations avec ses joueurs en rencontrant le capitaine des Kings Anze Kopitar mercredi, avant que le joueur de centre aille évoluer avec la Slovénie au Championnat mondial 2019 de la FIHG.

McLellan a confirmé qu'il compte également rencontrer l'attaquant Ilya Kovalchuk, qui ne s'entendait pas avec Desjardins quant à son rôle quand Steven a été remercié.

« Je veux m'asseoir avec Ilya, a dit McLellan. Je veux m'assurer qu'il veut être impliqué, et c'est mon travail de créer cette relation et d'essayer de l'aider à connaître du succès dans l'environnement de l'équipe. »

Video: CHI@LAK: Kovalchuk frappe avec un tir sur réception

Le directeur général des Kings Rob Blake a dit avoir bon espoir que les joueurs plus jeunes achèteront la philosophie axée sur l'offensive de McLellan. Blake, qui a joué pour McLellan avec San Jose de 2008 à 2010, a mentionné que le système de McLellan avait été « de loin » son préféré en 20 saisons comme joueur dans la LNH. Le fait d'avoir lui-même été dirigé par McLellan faisait de ce dernier le premier choix de Blake avant son embauche mardi.

La capacité de McLellan à comprendre les jeunes est cruciale, alors que les Kings ont vu neuf joueurs faire leurs débuts dans la LNH cette saison. L'équipe pourrait être encore plus jeune la saison prochaine. Los Angeles a trois des 35 premiers choix au repêchage 2019 de la LNH, dont le cinquième choix au total.

McLellan a dit croire que les véritables Kings se trouvent quelque part entre l'équipe qui a terminé au dernier rang de l'Association de l'Ouest cette saison et celle qui a été balayée par les Golden Knights lors de la série de première ronde de l'Ouest en 2018.

McLellan a souligné le relâchement défensif entre les deux saisons, quand les Kings sont passés du premier rang de la LNH au chapitre des buts accordés (2,46) au 22e rang (3,16), pour expliquer l'effondrement de l'équipe causé par un manque d'engagement des vétérans et par l'inexpérience des nouveaux venus.

« Ça prendra beaucoup de travail, il faudra que les joueurs, la direction et les entraîneurs achètent le système, et si nous pouvons nous unir, nous irons dans la bonne direction et c'est l'objectif », a dit McLellan.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.