Skip to main content

Vasilevskiy ne se satisfait pas du Vézina

Le gardien du Lightning affirme que c'est un « immense honneur », mais que son objectif principal demeure de gagner la Coupe Stanley

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - Même en tenant dans ses mains une version miniature du trophée Vézina qu'il venait tout juste de remporter pour la première fois, le gardien du Lightning de Tampa Bay Andrei Vasilevskiy ne pouvait s'empêcher de penser au trophée qu'il n'a toujours pas gagné.

« Mon objectif principal demeure la Coupe Stanley », a déclaré Vasilevskiy durant une mêlée de presse à la Cérémonie de remise des trophées 2019 de la LNH présentée par Bridgestone, mercredi au complexe sportif et de divertissement Mandalay Bay Events Center. « Bien sûr, c'est très plaisant de gagner le Vézina. Je suis très heureux de l'avoir gagné. Mais mon but premier est la Coupe Stanley. »

Gagnants des trophées : Calder: Pettersson | Lady Byng: Barkov | D.G. de l'année: Sweeney | King Clancy: Zucker | Ted Lindsay: Kucherov | Norris: Giordano | Masterton: Lehner | Selke: O'Reilly | Jack Adams: Trotz | Messier: Simmonds | O'Ree: Rico Phillips | Hart: Kucherov

Vasilevskiy a dû se contenter d'être nommé meilleur gardien de la LNH par les directeurs généraux de la Ligue après que Tampa Bay eut conclu une saison régulière historique en étant balayé par les Blue Jackets de Columbus dans la série de première ronde de l'Association de l'Est en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il a eu le dessus sur les autres finalistes au Vézina : Ben Bishop, des Stars de Dallas, et Robin Lehner, des Islanders de New York.

Vasilevskiy a aidé le Lightning à égaler un record de la LNH pour les victoires en une saison (62), égalant les Red Wings de Detroit de 1995-96, et à gagner le trophée des Présidents avec une récolte de 128 points. Le gardien de 24 ans a mené la LNH avec 39 victoires et il a terminé à égalité avec Lehner au quatrième rang de la Ligue pour les jeux blancs (six), en plus de montrer une moyenne de buts alloués de 2,40 et un pourcentage d'arrêts de ,925 en 53 matchs.

« Ce trophée n'est pas uniquement le mien, a dit Vasilevskiy. Il revient à l'équipe et à tous les gars qui ont travaillé extrêmement fort. »

Vasilevskiy savait que la compétition était féroce. Lehner (25-13-5) a pris le deuxième rang de la LNH pour la moyenne (2,13) et le pourcentage (,930) parmi les gardiens ayant joué au moins 10 matchs. Bishop (27-15-2) a mené la LNH avec un pourcentage de ,934 et a terminé deuxième pour la moyenne (1,98) et troisième pour les jeux blancs (sept).

Vasilevskiy n'était donc pas convaincu qu'il allait l'emporter.

« Je ne pensais pas comme ça du tout, a affirmé Vasilevskiy. Je pense que Robin et Ben ont fait un travail extraordinaire cette saison. Je pense qu'ils méritaient tous les deux cet honneur. »

Vasilevskiy est le premier gardien du Lightning à remporter le Vézina et le deuxième portier né en Russie à recevoir cet honneur depuis Sergei Bobrovsky, qui a gagné le trophée en 2013 et 2017. Il a terminé au troisième rang du scrutin, la saison dernière, derrière Pekka Rinne, des Predators de Nashville, et Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg.

« C'est un immense honneur, a dit Vasilevskiy. On dirait bien que les efforts ont rapporté. Mais comme je l'ai dit, mon objectif principal est la Coupe Stanley. Je dois donc travailler encore plus fort pour gagner la Coupe. »

Sélectionné par Tampa Bay en première ronde (19e au total) du Repêchage 2012 de la LNH, Vasilevskiy a déjà travaillé fort jusqu'ici lors de ses cinq saisons dans la LNH. Après avoir été l'auxiliaire de Bishop lors de ses trois premières saisons, il est devenu le gardien partant du Lightning en 2017-18.

Video: TBL@CBJ #4: Vasilevskiy dit non à Bjorkstrand

Au cours des deux dernières saisons, Vasilevskiy a conservé un dossier de 83-27-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,52, un pourcentage d'arrêts de ,922 et 14 blanchissages. Mais il a de la difficulté à se remettre du revers du Lightning contre les Blue Jackets en séries éliminatoires, alors qu'il a maintenu une fiche de 0-4 avec une moyenne de 3,83 et un pourcentage de ,856.
Il a assuré que la conquête du Vézina n'allait pas le changer ou le satisfaire.

« Je suis le même gars, a dit Vasilevskiy. Je demeure Andrei et je suis prêt à jouer encore plus. Je travaillerai donc extrêmement fort pour soulever la Coupe Stanley.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.