vgk chemistry monday no bug

DALLAS – La plus grande question à l’approche de la première ronde dans l’Association de l’Ouest concerne la capacité des Golden Knights de Vegas à former une entité réelle. 

Il semble bien qu’ils enverront sur la glace du American Airlines Center, lundi (21 h 30 HE; SCRIPPS, BSSW, ESPN, FX-CA, SN360, TVAS), une « nouvelle » équipe, alors que plusieurs joueurs seront de retour au jeu et joueront avec les nouveaux venus pour une première fois. 

Le capitaine Mark Stone a raté les 26 derniers matchs de la saison régulière en raison d’une lacération de la rate. Le défenseur Alex Pietrangelo a manqué à l’appel pour 11 des 13 derniers – six parce qu’il était malade et sept après avoir souffert d’une appendicite. L’attaquant William Carrier a raté les 11 dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps. Anthony Mantha et Chandler Stephenson étaient tous les deux absents pour le dernier match de la saison.  

Tout le monde a reçu le feu vert pour s’entraîner avec contacts lorsque les Golden Knights ont tenu leur séance d’entraînement à Las Vegas, dimanche. L’entraîneur Bruce Cassidy n’a pas voulu confirmer quoi que ce soit à propos de sa formation en vue du match no 1, mais l’entraîneur des Stars Peter DeBoer a déjà sa petite idée. 

« Je pense que nous savons tous qui sera dans la formation », a-t-il lancé en riant à la suite de l’entraînement des Stars à Frisco, au Texas. « J’imagine qu’ils vont tous y être. C’est correct. Allons-y, déposons la rondelle sur la glace. »

Ce serait donc la première fois que Stone, Pietrangelo, Carrier et Stephenson joueront avec Mantha, le défenseur Noah Hanifin et l’attaquant Tomas Hertl, trois joueurs acquis avant la date limite des transactions du 8 mars. Hertl n’a joué que six matchs avec Vegas puisqu’il se remettait d’une opération à un genou quand il a été échangé à Vegas. 

Les Golden Knights pourraient profiter d’une meilleure profondeur que la saison dernière, quand ils ont défait les Stars en six matchs en finale de l’Ouest avant de remporter la Coupe Stanley. Le seul joueur qu’ils ont perdu de cette édition championne est l’attaquant Reilly Smith. 

Mais la chimie devra s’opérer, car les Stars comptent eux aussi sur une meilleure profondeur que l’an dernier, avec les mises sous contrat des Matt Duchene, Craig Smith et Sam Steel, de la venue du jeune Logan Stankoven et de l’arrivée du défenseur Chris Tanev en provenance des Flames de Calgary. 

« [Les Golden Knights] forment une équipe dangereuse, a soutenu Duchene. Ils auront une équipe qui sera presque nouvelle pour le début des séries, alors on va espérer que ça ne clique pas tout de suite. Mais d’un autre côté, même si c’est le cas, nous devons être prêts à affronter une équipe au sommet de son art. Je sais qu’ils sont prêts à nous affronter. »

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu

Vegas a terminé en deuxième place de quatrième as, alors que Dallas a remporté le titre dans l’Ouest. Les Stars ont maintenu une fiche de 12-2-0 pour terminer la saison, mais ça ne veut plus rien dire une fois les séries commencées. 

« La différence est qu’ils n’ont pas joué avec cette équipe, a noté DeBoer. Alors c’est difficile d’analyser leurs récents résultats. Je peux simplement parler pour notre équipe. Nous avons joué ensemble. Les gars se sont retrouvés sur la glace ensemble dans la dernière ligne droite. Nous avons joué du très bon hockey. J’ai hâte de voir comment on pourra transposer ça en séries. »

Stone et Pietrangelo sont des facteurs importants. Stone a récolté 24 points (11 buts, 13 passes) en 22 matchs éliminatoires la saison dernière, au troisième rang chez les Golden Knights. Pietrangelo avait été le joueur le plus utilisé de l’équipe (23:25). Stone est le capitaine de l'équipe; Pietrangelo était le capitaine des Blues de St. Louis lorsque ceux-ci ont remporté la Coupe en 2019. Le niveau de leadership va être la clé pour Vegas afin que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

« Les entraîneurs ont toujours un plan, a dit Cassidy. La réussite ou non de ce plan est toujours matière à débat. Mais quand ce sont tes pairs qui donnent des directives, tu es plus attentif. C’est comme ça. Ça nous a fait mal à différents niveaux dernièrement. »

La bonne nouvelle pour les Golden Knights est que Stone a surmonté le même genre d’épreuve auparavant. Il avait raté les 39 derniers matchs de la saison régulière en raison d’une opération au dos, l’an dernier, mais il était revenu au jeu pour le premier match des séries éliminatoires et son jeu n’a jamais semblé affecté. À l’entraînement, dimanche, il semblait être en pleine forme.

« Il a l’air de Mark Stone, a dit Cassidy. Ses mains sont excellentes. Son timing semble bon dans les jeux avec la rondelle. Sa cadence est bonne. […] Il avait patiné un peu au préalable, alors ça l’a probablement aidé à suivre le rythme à l’entraînement. Je trouve qu’il paraît bien, j’espère qu’il obtiendra le feu vert. »

De son côté, Pietrangelo a soutenu qu’il était prêt.

« L’équipe semble encore avoir une excellente profondeur, a mentionné l’attaquant Jack Eichel. Nous allons assurément nous fier à cela. Avec les quelques ajouts que nous avons faits au groupe et le retour en santé de certains gars, nous sommes en pleine confiance. »

Contenu associé