GettyImages-1843419384

La première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley met en vedette 16 équipes qui s'affronteront dans des séries quatre de sept à compter de samedi.

Aujourd'hui, LNH.com offre un aperçu de l'affrontement entre les Stars de Dallas et les Golden Knights de Vegas en première ronde des séries éliminatoires de l'Association de l'Ouest.

(1C) Stars de Dallas vs (2WC) Golden Knights de Vegas

Stars: 52-21-9 113 points
Golden Knights: 45-29-8, 98 points
Affrontements cette saison : DAL: 0-1-2; VGK: 3-0-0
Match 1 : Lundi, 21 h 30 HE (SCRIPPS, BSSW, ESPN, FX-CA, SN360, TVAS)

Ce sera familier de voir les Stars de Dallas et les Golden Knights de Vegas s’affronter en séries éliminatoires. Ils croiseront le fer pour une deuxième année d’affilée, cette fois au premier tour.

Le printemps dernier, les Golden Knights avaient éliminé les Stars en six matchs lors de la finale de l’Association de l’Ouest. Vegas allait, quelques jours plus tard, remporter la Coupe Stanley pour la première fois de son histoire.

Les Stars ont été solides tout au long de la saison et l’ont finie sur une bonne note. Meilleure équipe de l’Ouest, ils ont remporté 12 de leurs 14 derniers matchs.

« C’est la démonstration de notre leadership et notre caractère », a indiqué l’entraîneur-chef des Stars, Peter DeBoer. « Souvent, lorsque tu te rends loin en séries, mais que tu ne gagnes pas, la saison suivante est comme un lendemain de veille. Normalement, tu es émotionnellement taxé à la fin de la saison et c’est dur de redémarrer la machine l’année suivante, mais pour notre groupe, ce n’est pas ce que j’ai senti.

« Dès le camp d’entraînement, nous sommes partis du bon pied. Nous avons bien géré l’adversité lorsqu’elle s’est présentée à nous. Nous n’avons pas connu de longues séquences de défaites, nous réussissions à garder les moments d’insuccès très courts. Ça fait foi de notre leadership. »

Les Golden Knights avaient remporté leurs trois derniers matchs avant de s’incliner 4-1 jeudi, face aux Ducks d’Anaheim. Ils devraient bénéficier du retour de leur attaquant vedette Mark Stone, qui n’a pas joué depuis le 20 février en raison d’une lacération de la rate.

Même s’ils font figure de négligés, les Golden Knights arrivent en séries avec confiance.

« Nous sommes en séries. C’était notre but en début de saison, a souligné l’attaquant Jack Eichel. Toutes les équipes encore en vie sont de bonnes équipes. Il n’y a pas de chemin facile vers la victoire et nous le comprenons. Chaque match sera une bataille. Nous devrions être emballés, c’est une belle occasion pour notre équipe. »

Ils pourraient faire la différence

Stars : Tout commence avec Jason Robertson, meneur des Stars pour une deuxième année d’affilée. Ses chiffres sont en baisse si nous les comparons à ceux de 2022-23, où il avait connu une saison record de 109 points, mais ce déclin statistique semble davantage explicable par la plus grande répartition des tâches à Dallas que par les prestations de Robertson lui-même. L’Américain a récolté 80 points (29 buts, 51 aides) en 82 rencontres. Il a également mené les siens avec 28 points en supériorité numérique (Jamie Benn est deuxième, à 22). Robertson, 24 ans, n’était pas né lors du plus récent championnat de la Coupe Stanley des Stars, en 1999, mais il sera l’un des principaux piliers de l’équipe dans sa quête de répéter l’exploit.

Golden Knights : On pourrait débattre de celui dont l’impact est le plus probable entre le meilleur marqueur des Golden Knights, Jonathan Marchessault, et Jack Eichel. Allons-y avec Eichel, qui a récolté 68 points – un de moins que Marchessault – même s’il a raté 19 matchs cette saison. Le deuxième choix au total du repêchage de 2015 a inscrit sept buts gagnants et 11 buts en supériorité numérique cette saison. Il a récolté au moins un point à ses quatre derniers matchs (deux buts, trois aides).

VGK@VAN: Eichel brise l'impasse en A.N.

Devant le filet

Stars : Jake Oettinger a connu son lot de difficultés pour amorcer la saison, mais il s’est ressaisi par la suite. Il a terminé la campagne avec une fiche de 35-14-4, une moyenne de 2,72 buts alloués par match, une efficacité de ,905 et trois jeux blancs en 54 matchs, dont 53 départs. Son auxiliaire Scott Wedgewood a quant à lui présenté un dossier de 16-7-5 (2,85; ,899) en 32 rencontres, dont 28 départs.

Golden Knights : Vegas a profité d’un rendement relativement égal de la part de ses deux gardiens. Logan Thompson a affiché un dossier de 25-14-5, une moyenne de 2,70 buts alloués par match, un taux d’efficacité de ,908 et un jeu blanc en 46 matchs, dont 42 départs. Adin Hill, qui a aidé les Golden Knights à remporter la Coupe Stanley le printemps dernier, a lui aussi bien fait avec une fiche de 19-12-2 (2,71; ,909; deux jeux blancs) en 35 départs. Qui obtiendra le vote de confiance de l’entraîneur Bruce Cassidy en séries? Vegas a réparti équitablement la tâche entre ses deux portiers pour les six derniers matchs de la saison. L’heure des décisions viendra rapidement.

Statistiques intéressantes

Stars : L’attaquant Joe Pavelski, qui participera à ses 16e séries éliminatoires, est à égalité avec l’ancien des North Stars du Minnesota Dino Ciccarelli au 13e rang de l’histoire de la LNH pour les buts en carrière lors du tournoi printanier (73). Pavelski a disputé 182 matchs de séries, un sommet parmi les joueurs actifs n’ayant pas encore soulevé la Coupe Stanley.

Golden Knights : Depuis son arrivée dans la LNH en 2017, Vegas a le deuxième plus haut total de matchs joués (88) et de victoires (54) en séries éliminatoires. Les Golden Knights sont uniquement devancés par le Lightning de Tampa Bay, qui montre une fiche de 61-37 en 98 rencontres.

Facteurs impondérables

Jamie Benn a récolté 60 points, dont 21 buts, en 82 matchs cette saison. Il complète un menaçant troisième trio avec Wyatt Johnston et Logan Stankoven. Le capitaine des Stars est l’un des six joueurs de l’équipe à avoir atteint le plateau des 60 points. Il occupe également un rôle de choix sur la première vague du jeu de puissance en compagnie de Roope Hintz, Miro Heiskanen, Robertson et Pavelski, récoltant 22 points en pareilles circonstances. Le printemps dernier, Benn avait été l’un des meilleurs joueurs offensifs des Stars en séries avec 11 points (trois buts, huit aides) en 17 affrontements. L’attaque de Dallas s’est classée troisième dans la LNH cette saison (3,59 buts/match) et l’avantage numérique s’est classé sixième (24,2%) – Anna Dua

DAL@TOR: Beau jeu de passes des Stars en A.N.

Golden Knights : Tomas Hertl a seulement joué six matchs avec sa nouvelle équipe depuis qu’il a été acquis des Sharks de San Jose, le 8 mars. Auteur de 34 points (15 buts, 19 aides) en 48 rencontres avant la transaction, Hertl fait des Golden Knights une équipe avec plus de profondeur, un atout qui sera sans doute fort utile face aux Stars. Hertl a connu deux campagnes consécutives d’au moins 60 points en 2021-22 (64) et 2022-23 (63), puis a connu un tournoi éliminatoire de 15 points (10 buts) en 19 duels en 2019, lorsque les Sharks ont atteint la finale de l’Ouest. Hertl occupe lui aussi un rôle sur la première vague du jeu de puissance, en compagnie de William Karlsson, Shea Theodore, Eichel et Marchessault. – Anna Dua

Formation prévue des Stars
Jason Robertson -- Roope Hintz -- Joe Pavelski
Mason Marchment -- Matt Duchene -- Tyler Seguin
Jamie Benn -- Wyatt Johnston -- Logan Stankoven
Craig Smith -- Radek Faksa -- Sam Steel

Thomas Harley -- Miro Heiskanen
Esa Lindell -- Chris Tanev
Ryan Suter -- Nils Lundqvist

Jake Oettinger
Scott Wedgewood

Retranchés: Ty Dellandrea, Evgenii Dadonov
Blessés: Jani Hakanpaa (bas du corps)

Formation prévue des Golden Knights
Ivan Barbashev -- Jack Eichel -- Jonathan Marchessault
Chandler Stephenson -- Tomas Hertl -- Mark Stone
Brett Howden -- William Karlsson -- Michael Amadio
Jonas Rondbjerg -- Nicolas Roy -- Keegan Kolesar

Noah Hanifin -- Nicolas Hague
Brayden McNabb -- Shea Theodore
Alex Pietrangelo -- Alec Martinez

Adin Hill
Logan Thompson

Retranchés: Ben Hutton, Zach Whitecloud
Blessés: William Carrier (non divulgué), Anthony Mantha (non divulgué)

La tasse de café, le balado de LNH.com

Les Oilers pourront-ils terminer la saison en force?

Contenu associé