Skip to main content

Trotz et les Capitals ont amorcé les négociations de contrat

L'entraîneur de 55 ans, dont le contrat sera échu le 1er juillet, affirme qu'il y a des questions à régler

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie -- Barry Trotz et les Capitals de Washington ont commencé à négocier en vue de s'entendre sur le termes d'un nouveau contrat avec l'entraîneur de 55 ans.

Après avoir mené les Capitals à leur première conquête de la Coupe Stanley en 43 ans d'histoire, Trotz a dit vouloir rester à Washington, tandis que le directeur général Brian MacLellan a déclaré qu'il désirait retenir les services de Trotz.

Trotz a toutefois indiqué qu'il y a des questions que les deux parties devront d'abord régler.

« J'aimerais effectivement revenir, a déclaré Trotz, mercredi. Il y a certaines choses que nous devons régler. J'ai discuté avec [MacLellan]. Si nous pouvons nous entendre, alors il n'y a pas de doute. J'adore ce groupe de joueurs. J'adore la situation dans laquelle je me trouve avec l'équipe, l'endroit où peuvent vivre mon fils et mon épouse. Donc, tout ça est en place. Il y a certaines questions que nous devons régler et nous le ferons, puis nous irons de l'avant. Nous allons trouver le moyen de nous entendre. »

Trotz n'a pas dit quelles étaient les questions qu'il fallait régler.

MacLellan a été prudent quand on l'a invité à évaluer ses chances de conclure une nouvelle entente avec Trotz, dont le contrat actuel sera échu le 1er juillet.

« Nous allons essayer, a affirmé MacLellan. J'ai discuté avec Barry ce matin. Je vais parler au propriétaire dans les prochains jours et nous allons continuer de discuter de tous les aspects, et nous verrons où tout ça nous mène. »

À LIRE : La récompense de Martin Pouliot | MacLellan savoure discrètement la Coupe Stanley | Washington célèbre ses champions

Trotz a affiché un dossier de 205-89-34 en quatre saisons avec les Capitals et il a remporté le trophée Jack-Adams, remis à l'entraîneur par excellence dans la LNH, en 2015-16. Washington a participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à chacune de ses quatre campagnes à la barre de l'équipe, terminé au premier rang de la section Métropolitaine ces trois dernières années et décroché le Trophée des Présidents, remis à l'équipe qui présente la meilleure fiche dans la LNH en saison régulière, en 2015-16 et 2016-17.

Trotz occupe le cinquième rang dans les annales de la LNH pour les victoires avec 762, 20 de moins qu'Al Arbour, détenteur de la quatrième place. Il a présenté une fiche de 557-479-100 avec 60 nulles en 15 saisons derrière le banc des Predators de Nashville, de 1998 à 2014, avant de rejoindre les Capitals.

Mais après que les Capitals eurent été éliminés par les Penguins de Pittsburgh au deuxième tour éliminatoire dans l'Associaion de l'Est en 2016 et 2017, MacLellan a choisi de ne pas accorder de prolongation de contrat à Trotz l'été dernier. Trotz a dû écouler la dernière année de son contrat cet hiver.

Maintenant, le temps presse pour MacLellan s'il veut s'entendre avec Trotz d'ici le 1er juillet.

« Je ne crois pas qu'une partie ou l'autre ressente de la pression, a déclaré MacLellan. Si les deux parties peuvent s'entendre et que ça fonctionne pour les deux côtés, ça va fonctionner. »

Lorsqu'on lui a demandé à quel point il est confiant de pouvoir s'entendre avec Trotz, MacLellan a répondu : « Je ne sais pas. Nous allons bientôt le savoir. »

Le capitaine des Capitals Alex Ovechkin a dit espérer que Trotz revienne.

« Pourquoi ne reviendrait-il pas ?, a-t-il lancé. Mais c'est sa décision. Il doit faire les choses de la bonne façon, et je suis pas mal certain qu'il fera effectivement les choses de la bonne façon. »

MacLellan a confirmé que l'entraîneur associé Todd Reirden, qui était considéré avan le début de la présente saison comme le principal candidat à la succession de Trotz, a une clause à son contrat qui l'empêchait de discuter avec d'autres équipes la saison dernière. Cette clause sera échue le 1er juillet. Reirden pourrait alors quitter l'organisation s'il le désire.

MacLellan n'a pas voulu dire s'il s'attendait à ce que le personnel d'entraîneurs au grand complet soit de retour.

« Nous allons gérer chaque cas au fur et à mesure, a-t-il dit. Nous verrons ce qui arrivera avec Barry, et ensuite nous irons de l'avant dans le cas du personnel. »

Lorsqu'on lui a demandé s'il s'attendait à ce que tous les membres du personnel d'entraîneurs soient de retour, Trotz a répété : « Il y a certaines questions dont nous devons discuter. »

Trotz, qui aura 56 ans le 15 juillet, a reconnu qu'il y a eu des moments cette saison où il n'était pas certain s'il voulait revenir, mais il a minimisé le tout en disant que c'est normal de vivre de tels moments de doute.

« Peu importe la situation dans laquelle tu te trouves, il y a des jours où tu te demandes ce que tu fais là, a souligné Trotz. Oui, il y a des doutes. J'en ai eu à Nashville. J'en ai eu dans les rangs juniors. J'en ai eu ici. »

Trotz espère que cette époque est maintenant révolue.

« J'ai eu une opportunité ici avec [MacLellan] et les Capitals, a-t-il noté. J'ai commencé ici, j'ai remporté la Coupe ici. Il y a beaucoup de belles choses qui sont en cours. Nous allons travailler pour trouver le moyen de nous entendre. Nous allons régler ce qu'il faut régler. Si c'est ce qu'ils veulent, alors ça va finir par fonctionner. Sinon, nous composerons avec ça le moment venu. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.