Skip to main content

Trop peu trop tard pour imiter les Capitals?

La fenêtre se referme sur des équipes qui gagnent en saison, mais n'arrivent pas à remporter la Coupe Stanley

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Après des années avec une équipe jeune et talentueuse, c'est en 2018 que les Capitals de Washington ont réussi à gagner la Coupe Stanley alors que l'âge moyen de son noyau s'approchait des 29 ans et que la fenêtre d'opportunité pour être sacré champion semblait en voie de se refermer.

Les Capitals avaient été, lors des cinq dernières années, la formation qui avait amassé le plus de points au classement (534) sans remporter la Coupe Stanley, à égalité avec les Ducks d'Anaheim.

Maintenant que la ville de Washington peut célébrer un premier titre, quelles sont les autres équipes qui, dans les cinq dernières années, ont excellé en saison régulière sans remporter la Coupe Stanley? Est-ce que, comme pour les Capitals, le temps commence à se faire tard pour elles?

Afin d'obtenir la réponse à cette question, nous avons compilé l'âge moyen du noyau de chaque équipe, c'est-à-dire des deux défenseurs les plus utilisés en saison régulière, des quatre meilleurs pointeurs par match ainsi que de son premier gardien.

Lightning de Tampa Bay

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Victor Hedman (D) 27 77 17 46 63 32 54
Ryan McDonagh (D) 28 14 2 1 3 1 0
Nikita Kucherov (AD) 24 80 39 61 100 15 42
Steven Stamkos (C) 28 78 27 59 86 18 72
Brayden Point (C) 22 82 32 34 66 18 24
Yanni Gourde (C) 26 82 25 39 64 34 50
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
Andrei Vasilevskiy (G) 23 65 44 17 3 2,62 ,920

Les années se suivent et malgré d'excellentes équipes, le Lightning de Tampa Bay n'a pas été en mesure de remporter la Coupe Stanley, bloqué par les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington.

La bonne nouvelle pour Tampa Bay, c'est qu'elle est l'équipe dont la fenêtre d'opportunité devrait rester ouverte le plus longtemps. L'âge moyen de ce noyau est de 25,4 ans, de loin le plus jeune parmi les sept équipes ayant connu le plus de succès dans les cinq dernières années. Les attaquants Nikita Kucherov, 24 ans, et Brayden Point, 21 ans, ainsi que le gardien Andrei Vasilevskiy, 23 ans, pourront offrir encore plusieurs bonnes années de hockey au Lightning avant même de penser à devenir joueurs autonomes sans compensation.

Techniquement, Anton Stralman, le défenseur le plus âgé de l'équipe à 31 ans, a disputé plus de minutes en moyenne que Ryan McDonagh cette saison (21:29 contre 21:17), mais l'acquisition de McDonagh a été faite à la date limite des transactions. En séries, McDonagh a été plus utilisé et on peut s'attendre à ce que ce soit le cas lors des prochaines campagnes. Stralman représente donc une option de luxe pour l'entraîneur Jon Cooper dans un corps défensif où Mikhail Sergachev, 19 ans, sera appelé à en faire plus l'an prochain.

Predators de Nashville

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Roman Josi (D) 28 75 14 39 53 24 24
P.K. Subban (D) 29 82 16 43 59 18 82
Filip Forsberg (AG) 23 67 26 38 64 27 38
Viktor Arvidsson (AG) 25 78 29 32 61 20 36
Ryan Johansen (C) 25 79 15 39 54 13 78
Craig Smith (AD) 28 79 25 26 51 20 24
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
Pekka Rinne (G) 23 59 42 13 4 2,31 ,927

Remporter le trophée des Présidents n'aura pas été suffisant pour pousser les Predators de Nashville jusqu'à la Finale de la Coupe Stanley en 2018. Ce groupe devrait toutefois être de retour au sommet l'année prochaine. Le défenseur P.K. Subban et l'attaquant Craig Smith sont les seuls atouts à avoir passé le cap des 27 ans au sein du noyau des Predators.

À 35 ans, le gardien Pekka Rinne est celui qui fausse la donne quant à l'âge moyen du noyau des Predators, qui est de 27,6 ans. Même s'il a connu une année qui pourrait lui permettre de remporter le trophée Vézina, Rinne n'a pas été constant en séries éliminatoires et a même été retiré de la rencontre lors du match no 7 de la deuxième ronde face aux Jets de Winnipeg. Son adjoint, Juuse Saros, pourrait obtenir beaucoup plus de responsabilités l'année prochaine. Si, grâce à de solides performances, il devenait le gardien partant de l'équipe, l'âge moyen du noyau chuterait alors à 25,9 ans. Tout comme le Lightning, les Predators seront une menace pour les années à venir.

Bruins de Boston

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Zdeno Chara (D) 41 73 7 17 24 22 60
Charlie McAvoy (D) 20 63 7 25 32 20 53
Brad Marchand (AG) 30 68 34 51 85 25 63
David Pastrnak (AD) 22 82 35 45 80 10 37
Patrice Bergeron (C) 32 64 30 33 63 21 26
Torey Krug (D) 27 76 14 45 59 0 36
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
Tuukka Rask (G) 31 54 53 34 14 2,36 ,917

À 41 ans, le vétéran défenseur Zdeno Chara est le joueur le plus âgé parmi les sept équipes ayant amassé le plus de points dans les dernières saisons. Voilà pourquoi les Bruins ont le deuxième noyau de joueurs les plus âgés à 29 ans.

Malgré tout, Chara a été le défenseur le plus utilisé chez les Bruins cette saison. Un scénario où il prendrait sa retraite signifie que Torey Krug et Charlie McAvoy devront prendre la relève, tâche qu'a remplie McAvoy à merveille à sa première saison.

Le noyau des Bruins est vieillissant avec Patrice Bergeron (32 ans), Brad Marchand (29 ans), et David Krejci (31 ans, 44 points la saison dernière), mais l'émergence de David Pastrnak comme un joueur élite, ainsi que les habiletés démontrées par les attaquants Jake DeBrusk (21 ans, 43 points) et Danton Heinen (22 ans, 47 points), permettent de voir que le club est en pleine transition, et qu'il risque, pour les prochaines années, d'être menaçant grâce à ses jeunes, appuyés par les vétérans.

Une transition qui pourrait être ralentie par le fait que des joueurs dont les statistiques devraient aller en décroissance, tels que Krejci, David Backes et le gardien Tuukka Rask, sont sous contrat avec l'équipe pour encore trois ans.

Sharks de San Jose

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Brent Burns (D) 33 82 12 55 67 -16 46
Marc-Edouard Vlasic (D) 31 81 11 21 32 9 34
Joe Pavelski (C) 33 82 22 44 66 0 41
Logan Couture (C) 29 78 34 27 61 -2 18
Tomas Hertl (C) 24 79 22 24 46 -2 41
Evander Kane (AG) 26 17 9 5 14 5 25
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
Martin Jones (G) 28 60 60 30 22 2,55 ,915

La fenêtre se ferme rapidement à San Jose après que l'équipe se soit inclinée en Finale de la Coupe Stanley en 2016. Les Sharks se font vieux à 29,1 ans et leurs meilleurs joueurs, les attaquants Joe Pavelski et Logan Couture, les défenseurs Brent Burns et Marc-Édouard Vlasic ainsi que le gardien Martin Jones ont tous 28 ans ou plus. C'est sans oublier Joe Thornton, qui n'a pas été inclus dans le noyau de l'équipe puisqu'il pourrait devenir joueur autonome sans compensation l'an prochain. Il aura 39 ans en juillet.

Derrière, l'acquisition de l'attaquant Evander Kane à la date limite des transactions a permis de rajeunir les Sharks, mais peut-il tenir l'équipe à bout de bras quand l'âge rattrapera ses coéquipiers? Les attaquants Timo Meier, Kevin Labanc et Tomas Hertl sont les autres éléments intéressants dans cette équipe sans espoir de niveau élite. Est-ce suffisant pour aller chercher la Coupe Stanley, avec un noyau si vieux?

Ducks d'Anaheim

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Cam Fowler (D) 26 67 8 24 32 3 28
Hampus Lindholm (D) 24 69 13 18 31 16 34
Rickard Rakell (C) 25 77 34 35 69 6 14
Ryan Getzlaf (C) 33 56 11 50 61 20 42
Corey Perry (AD) 33 71 17 32 49 -4 71
Jakob Silfverberg (AD) 27 77 17 23 40 6 18
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
John Gibson (G) 24 60 60 31 18 2,43 ,926

Aucune autre équipe n'a mieux fait dans les cinq dernières années que les Ducks d'Anaheim, eux qui ont remporté le titre de leur section quatre fois, en plus d'une deuxième place en 2018.

Si le noyau de l'équipe est de 27 ans, ses deux principaux animateurs dans les dernières saisons, les attaquants Corey Perry et Ryan Getzlaf, ont atteint le cap des 33 ans et ont raté un total de 37 matchs la saison dernière. Il faudra donc progressivement ouvrir la porte à des espoirs si on veut se maintenir, ce dont elle ne regorge pas.

Tout de même, les performances du gardien John Gibson, l'émergence de Rickard Rakell et la possibilité que le duo Perry-Getzlaf retrouve ses airs d'antan placent Anaheim dans une position intéressante, même si la fenêtre se ferme lentement mais sûrement.

Blues de St. Louis

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Alex Pietrangelo (D) 28 78 15 39 54 8 22
Colton Parayko (D) 25 82 6 29 35 -7 13
Brayden Schenn (C) 26 82 28 42 70 10 56
Vladimir Tarasenko (AD) 26 80 33 33 66 15 17
Jaden Schwartz (AG) 25 62 24 35 59 15 26
Alexander Steen (AG) 34 76 15 31 46 -11 20
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
Jake Allen (G) 27 59 56 27 25 2,75 ,906

À 27 ans, le noyau des Blues n'est pas le plus vieux ni le plus jeune. Il devra assurément être meilleur, comme il l'a fait dans les cinq dernières années. Seul l'attaquant Alexander Steen (33 ans) a plus de 28 ans. Devant le filet, Jake Allen est encore jeune, mais il a connu une mauvaise saison, victime de son manque de constance. Les Blues auront besoin d'un gardien en plein contrôle de ses moyens.Bien que les Blues de St. Louis aient raté les séries éliminatoires cette année, ils sont la deuxième équipe à avoir amassé le plus de points (520) lors des dernières années derrière Anaheim. Mauvaise saison ou fin de cycle?

Après avoir terminé soit en première ou deuxième position de leur section pendant trois campagnes, ils ont conclu la saison 2016-2017 au troisième échelon, puis cinquième cette saison.

Voilà pourquoi le directeur général Doug Armstrong devra possiblement apporter des changements à ce noyau avant que la porte ne se referme. Malheureusement, la banque d'espoirs en mesure d'avoir un impact majeur rapidement est plutôt vide à St. Louis.

Wild du Minnesota

  Âge MJ B P Pts +/- PUN
Eric Staal (C) 33 C 82 42 34 76 8
Mikael Granlund (AD) 26 RW 77 21 46 67 13
Jason Zucker (AG) 26 LW 82 33 31 64 8
Matt Dumba (D) 23 D 82 14 36 50 15
Ryan Suter (D) 33 D 78 6 45 51 -1
Jared Spurgeon (D) 28 D 61 9 28 37 -6
    MJ V D DPF M.B.A. % arr.
Devan Dubnyk (G) 32 60 59 35 16 2,52 ,918

Parmi toutes les équipes de ce palmarès, le Wild du Minnesota est l'une des deux seules, avec les Ducks, à avoir participé aux séries éliminatoires lors des cinq dernières saisons. Ironiquement, ils sont aussi l'une des deux seules à ne pas avoir atteint la troisième ronde, avec les Bruins de Boston.

Le noyau du Wild, à 28,7 ans, est l'un des plus vieux et il pourrait être de plus de 30 ans si Zach Parise, 33 ans, avait disputé une saison complète et que Mikko Koivu, 35 ans, n'avait pas connu une chute dans sa production. Or, ces deux joueurs seront de retour avec le Wild l'an prochain. Peuvent-ils faire mieux?

Seul le défenseur Matt Dumba a moins de 26 ans dans ce noyau, pendant que le joueur de centre Eric Staal, le défenseur Ryan Suter et le gardien Devan Dubnyk sont dans le groupe des trentenaires. Dans une LNH où les jeunes semblent toujours plus performants, la fenêtre est presque fermée pour le Wild.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.