Skip to main content

Touchette : Brad Marchand, candidat au trophée Hart

Le fougueux attaquant est devenu un joueur vedette et l'homme pour toutes les situations pour les Bruins

par Serge Touchette / Chroniqueur LNH.com

Il est détestable et il a une face à fesser dedans.

Et si le feu éclate, il y a fort à parier qu'il a une boîte d'allumettes dans les poches. Même deux.

Brad Marchand agace, bouscule, dérange et, mieux encore, il marque des buts à tour de bras.

L'agitateur est devenu un joueur vedette. 

Et même si Connor McDavid, Sidney Crosby, Patrick Kane et Brent Burns sont considérés parmi les plus sérieux candidats au trophée Hart, le nom de l'ailier des Bruins de Boston figure quelque part sur cette liste. Dans le premier bloc de cinq, on s'entend.

Où seraient les Bruins sans leur peste ?

Je vous le demande.

À Boston, la peste n'a jamais été aussi populaire.

Quels sont les cinq joueurs qui ont marqué le plus grand nombre de buts (en date du 12 mars) au cours des deux dernières campagnes ?

Réponse: Alexander Ovechkin (77), Patrick Kane (76), Vladimir Tarasenko (72), Sidney Crosby (70) et ... Marchand (69).

Marchand ? Un intrus parmi l'élite ?

Non, un joueur qui, en l'espace de deux ans, a réalisé une progression pour le moins spectaculaire.

Il porte tous les chapeaux

Les 37 buts marqués par Marchand, l'année dernière, n'avaient rien d'un accident de parcours.

Il a continué sur sa lancée au cours du tournoi de la Coupe du Monde en septembre dernier alors qu'il a formé le trio numéro un d'Équipe Canada avec Crosby et son complice de toujours, Patrice Bergeron.

Cette saison, il est devenu, mine de rien, le premier joueur des Bruins à atteindre le plateau des 70 points depuis Marc Savard, qui en avait totalisé 88 en 2008-09.

Mais il y a plus encore.

Chez les Bruins, le joueur de 28 ans porte tous les chapeaux.

Peu importe la situation, il excelle.

Des doutes ?

Au compteur, il montre six buts gagnants, un sommet dans la ligue qu'il partage avec Evgeni Malkin, des Penguins de Pïttsburgh, sept buts en supériorité numérique, trois buts (et cinq points) en infériorité numérique et, en prime, un but en période de prolongation.

Levez la main ceux, qui ont fait mieux.

Bref, Marchand, le 71e choix au repêchage 2006 de la LNH, connait une saison remarquable.

Dans la LNH, cette année, on a fait grand état des ravages causés par une épidémie d'oreillons.

Mais lorsqu'on y regarde de plus près, la peste des Bruins aura causé bien plus de dommages.

Une pensée pour Pocket Rocket 

La vénérable Coupe Stanley, objet de convoitise de plusieurs générations, fête son 125e anniversaire, cette semaine.

À la lecture du texte publié sur LNH.com, j'ai aussitôt eu une pensée pour Henri Richard.

Au cours de sa glorieuse carrière, l'ex-capitaine des Canadiens de Montréal, atteint de la maladie d'Alzheimer, a eu la distinction de soulever le précieux trophée à 11 reprises s'il vous plait, un record absolu.

Imaginez: 11 championnats de la Coupe Stanley sur une période 20 ans. Sur la liste des records imbattables, en voilà un qui se classe certainement dans le top cinq.

Je ne sais trop si la LNH se propose de commander un gâteau d'anniversaire pour souligner l'événement.

Mais si c'est le cas, je réserverais un morceau à l'intention du Pocket Rocket.

Et pas n'importe lequel.

Le plus gros.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.