Skip to main content

Tippett a hâte de se mettre au travail chez les Oilers

McDavid, Draisaitl et d'autres bons éléments font en sorte que le nouvel entraîneur est optimiste que le vent tournera à Edmonton

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

EDMONTON - Dave Tippett a un message audacieux pour les partisans des Oilers d'Edmonton qui songent à quitter le navire d'une formation qui a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley lors de 12 des 13 dernières saisons.

« Ce sera un parcours plaisant », a lancé Tippett, mardi, quand il a été embauché comme entraîneur des Oilers. « Si je suis un partisan qui songe à laisser tomber l'équipe, je serai peut-être déçu. Je pense qu'il y a beaucoup d'éléments positifs au sein de cette équipe, et je suis fébrile de me mettre au travail. Je suis positif avec ce qui est en place ici. »

À LIRE AUSSI : Tippett est le nouvel entraîneur des OilersHolland veut changer la culture des Oilers et apporter de la stabilité

Les Oilers ont terminé la saison avec une fiche de 35-38-9, à 11 points de l'Avalanche du Colorado et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest. L'entraîneur-chef Todd McLellan a été congédié le 20 novembre, et le directeur général et président des opérations hockey de l'équipe, Peter Chiarelli, a quant à lui été remercié le 23 janvier. Ken Holland a été embauché comme DG le 7 mai.

« Je pense qu'il y a beaucoup d'éléments positifs au sein de ce groupe, avec Ken qui s'amène pour apporter de la stabilité, et c'était un point très important pour moi, a dit Tippett. Dans le monde du hockey, cette ville est encore vue comme un excellent endroit. »

Même si Tippett prend les rênes d'une équipe qui a participé aux séries une seule fois (2017) depuis qu'elle a atteint la Finale de la Coupe Stanley et s'est inclinée en sept parties face aux Hurricanes de la Caroline en 2006, il dirigera de jeunes joueurs de talent.

Le joueur de centre Connor McDavid a établi un sommet en carrière de 116 points (41 buts, 75 passes) en 78 matchs cette saison. Le joueur de 22 ans a terminé au deuxième rang des marqueurs de la LNH, 12 points derrière Nikita Kucherov, du Lightning de Tampa Bay.

Video: EDM@VGK: McDavid égale son record de 41 buts

L'attaquant Leon Draisaitl a établi des records en carrière avec 50 buts, 55 aides et 105 points en 82 rencontres cette saison. Le joueur de 23 ans a terminé au deuxième rang au chapitre des buts derrière Alex Ovechkin (51), des Capitals de Washington, et au quatrième rang pour les points.

Video: EDM@CGY: Draisaitl marque son 50e but de l'année

« Je me joins à une équipe qui a de bons morceaux en place, beaucoup de bons éléments, et tout le monde parle de McDavid et de Draisaitl, mais il y a plus ici que McDavid et Draisaitl », a affirmé Tippett, qui a une fiche de 553-413-120 et 28 matchs nuls en 14 saisons comme entraîneur des Coyotes de l'Arizona (2009 à 2017) et des Stars de Dallas (2002 à 2009). « Il y a de bons joueurs ici à partir desquels nous pouvons bâtir. »

En plus de McDavid et de Draisaitl, il a parlé du centre de 26 ans Ryan Nugent-Hopkins, qui a établi des sommets en carrière dans la LNH avec 28 buts, 41 mentions d'aide et 69 points en 82 rencontres, ainsi que le défenseur de 24 ans Darnell Nurse, le choix de première ronde d'Edmonton (septième au total) au repêchage 2013 de la LNH. Nurse a établi des sommets en carrière dans la LNH avec 10 buts, 31 aides et 41 points. Nugent-Hopkins a évolué pour l'équipe de l'Amérique du Nord à la Coupe du monde de hockey 2016, alors que Tippett était l'adjoint de McLellan.

L'enthousiasme de Tippett sera mis à l'épreuve la saison prochaine. Les Oilers doivent faire des pas de géant pour retourner en séries éliminatoires.

Leurs buts ont été obtenus de seulement quelques joueurs cette saison. Quatre joueurs - McDavid, Draisaitl, Nugent-Hopkins et l'attaquant Alex Chiasson (sommet en carrière de 21 buts) - ont inscrit 141 des 229 buts (61,6 pour cent). Ce sera d'abord à Holland de régler ce problème en effectuant des changements à la formation avant que Tippett ne tente de placer les morceaux aux bons endroits lors du camp d'entraînement.

Tippett aura également à instaurer une structure défensive plus fiable. Edmonton a accordé 271 buts, à égalité avec les Devils du New Jersey pour le sixième plus haut total dans la LNH. À cet égard, les Oilers opteront probablement pour un gardien du calibre de la LNH pour se joindre à Mikko Koskinen, le seul gardien avec de l'expérience dans la Ligue sous contrat lors de la saison prochaine.

Tippett croit qu'il peut accomplir les deux tâches et il s'est dit en désaccord avec la notion qu'il est un spécialiste de la défensive. Il a dit que son premier emploi d'entraîneur dans la LNH, avec les Stars en 2002-03, a été obtenu après avoir été entraîneur adjoint chez les Kings de Los Angeles et responsable d'un jeu de puissance qui a mené la LNH avec une efficacité de 20,7 pour cent en 2001-02.

« Je ris de cette étiquette qu'on me colle chaque fois », a déclaré Tippett, qui a mené les Coyotes à la finale de l'Ouest en 2012. « Mon premier emploi dans la LNH, je l'ai obtenu de [l'actuel DG des Blues de St. Louis] Doug Armstrong à Dallas parce que j'étais un entraîneur offensif. Doug m'a embauché parce qu'il croyait que je pouvais apporter plus de créativité et d'offensive.

« Puis, je suis allé en Arizona, où nous avons dû trouver un moyen de gagner sans marqueur de premier plan, donc nous avons trouvé comment gagner avec du caractère, de la robustesse, une bonne défensive et un bon gardien. Je ne me vois pas comme un entraîneur défensif ou offensif. Je me vois comme un entraîneur qui essaie de trouver une façon de gagner avec les joueurs qu'il a sous la main. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.