Skip to main content

Hall se sent « plutôt bien » après avoir marqué à son retour

L'attaquant a mis son genou gauche à l'épreuve vendredi lors de son premier match pour les Devils depuis décembre

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

NEWARK, New Jersey - Taylor Hall a semblé reprendre là où il a laissé à son retour dans la formation des Devils du New Jersey à son premier match en presque neuf mois.

Hall a marqué un but en avantage numérique et a ajouté une passe pour aider les Devils à battre les Rangers de New York 4-2 lors d'un match préparatoire au Prudential Center, vendredi. Il s'agissait du premier match pour l'ailier gauche depuis le 23 décembre.

Hall, qui a reçu le trophée Hart, remis au joueur le plus utile dans la LNH, en 2017-18, a raté les 47 derniers matchs de la dernière saison en raison d'une blessure au genou gauche qui a nécessité une arthroscopie en février. Il a récolté 37 points (11 buts) en 33 rencontres la saison dernière après en avoir obtenu 93 (39 buts) en 76 matchs il y a deux saisons.

À LIRE AUSSI : Cinq choses apprises au cours des matchs préparatoires du 20 septembre

« Je me sentais plutôt bien », a dit Hall, qui a joué pendant 18:08. « Le jeu n'était pas très rythmé à certains moments, mais c'était plaisant d'être sur la glace et d'avoir un peu de succès dès le départ. C'est le genre de scénario qu'on souhaite voir se dérouler lorsqu'on effectue un retour. »

L'entraîneur des Devils John Hynes a déployé Hall à l'aile gauche d'un trio avec le joueur de centre recrue Jack Hughes et l'ailier droit Kyle Palmieri. Hynes a noté que le trio a immédiatement montré une belle chimie.

Hall a récolté une aide sur le but de Hughes en échappée après 34 secondes de jeu, puis Hughes a préparé le but de Hall, un tir des poignets haut du côté éloigné en provenance du cercle gauche à 11:55 de la première période.

Video: NYR@NJD: Hall bat Lundqvist d'un tir parfait

« À le regarder jouer, on dirait qu'il ne s'est jamais absenté, a commenté Hynes. Il était rapide et agile. Il a été très intelligent sur la glace. Son attention aux détails a été très bonne. Il était menaçant à l'attaque. C'était plaisant de voir une telle performance de sa part. »

Hynes a ajouté que le plus grand obstacle que Hall devait surmonter était de retrouver la confiance qu'il pouvait gérer le jeu physique et que son genou allait tenir le coup. Jouer dans deux matchs amicaux intraéquipes a aidé Hall à trouver cette confiance.

« Il était un peu nerveux, il se demandait s'il était prêt, et il m'a demandé ce que j'en pensais, a raconté Hynes. Je l'ai simplement un peu rassuré en lui assurant qu'il était prêt à jouer, qu'il avait tout ce qu'il fallait pour l'être et qu'une autre séance d'entraînement n'allait pas changer grand-chose. Il était du même avis. Maintenant, nous devons bâtir sur cette performance. »

Hall a admis être un peu courbaturé après le match, ajoutant qu'il a encore plus à prouver avant qu'il ne sente complètement à l'aise.

« C'est une question de te lancer dans le jeu et de ne pas penser trop à ton état ou ta santé, a expliqué Hall. Même si on rate qu'un match en raison d'une contusion, on y pense sur le banc au cours du match suivant. C'est agréable quand tu te lances dans le jeu et que tu peux oublier ta blessure. Ça s'est passé à certains moments ce soir, mais plus on joue de matchs, plus on retrouve cette sensation. »

Mais connaître du succès et voir son tir trouver le fond du filet pourrait aider Hall à retrouver beaucoup plus rapidement la confiance nécessaire afin qu'il redevienne le joueur qu'il était il y a deux ans.

« Je m'ennuyais d'être capable de célébrer avec les gars et d'entendre la sirène de but, surtout quand tu marques à domicile, c'est un bon sentiment, a dit Hall. C'est difficile de reproduire ce sentiment-là à l'entraînement. Je n'aurais pas pu imaginer un meilleur départ de la rencontre. Il y a eu quelques moments que je voudrais oublier, mais c'est normal.

« J'ai beaucoup de confiance en mes aptitudes de joueurs, et en m'entraînant avec les gars, j'ai gardé cette confiance. En même temps, je souhaite ressentir cette confiance dans un match, alors que je ressens les contacts et la pression. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.