Skip to main content

Sur le radar: L'année de la deuxième chance pour Rodrigue

Le gardien des Wildcats a une nouvelle occasion de se tailler un poste au sein de la formation junior canadienne en vue du Championnat mondial

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

À pareille date l'an dernier, Olivier Rodrigue fondait beaucoup d'espoir en ses chances de lutter pour l'un des deux postes disponibles devant le filet de l'équipe canadienne en vue du Championnat mondial junior.

L'espoir des Oilers d'Edmonton n'avait finalement même pas été invité au camp de sélection final - une déception, certes, mais une situation tout à fait à normale compte tenu de la traditionnelle volonté de Hockey Canada de faire confiance en majeure partie à des joueurs de 19 ans.

À LIRE AUSSI : Repêchage 2020: Cole Perfetti, comme un grand garçonSur le radar: Félix Bibeau, taillé pour les Islanders

Avec une saison de plus derrière la cravate et maintenant qu'il a atteint cet âge vénérable, ça pourrait bien être son année.

« C'est sûr que c'est un élément de motivation, a déclaré le gardien des Wildcats de Moncton. Ç'a été une petite déception l'année dernière et je le vois comme un défi cette année. Je veux prendre ma place et démontrer que je peux représenter le Canada. »

Des cinq gardiens invités au Défi estival du CMJ - la première audition tenue par Hockey Canada - trois poursuivront l'aventure à la Série Canada-Russie, alors que les formations étoiles des trois ligues de la LCH se mesureront à la formation russe d'un bout à l'autre du pays, du 4 au 14 novembre.

Rodrigue en fait évidemment partie tout comme Alexis Gravel, des Mooseheads de Halifax, et Hunter Jones, des Petes de Peterborough (OHL). Sans sauter aux conclusions trop rapidement, on peut penser que ce sont les trois favoris à moins de deux mois du début du tournoi.

Les deux portiers québécois auront la chance de se faire valoir lundi à Saint-Jean et mardi à Moncton.

« C'est bien d'avoir participé au Défi estival et d'être invité à la Série Canada-Russie, mais les dirigeants de Hockey Canada suivent nos performances tout au long de la saison, a-t-il relativisé. C'est ça qui va faire pencher la balance. Je vois ce qui s'en vient comme une bonne semaine de compétition.

« Alexis et moi on va se pousser l'un et l'autre pour donner la meilleure performance possible. On s'est suivis pas mal tout le long de notre parcours et on a grandi ensemble au sein de Hockey Canada. C'est un rival, mais nous nous entendons bien à l'extérieur de la patinoire. »

Rodrigue a bien raison de dire que rien n'est joué. Même si Gravel, Jones et lui semblent avoir une longueur d'avance, les bonzes de Hockey Canada ont quand même tendu la main à cinq autres gardiens - trois de la OHL et deux de la Ligue de l'Ouest (WHL).

La lutte sera serrée jusqu'au bout et les huit gardiens devront continuer de faire leurs preuves devant leur filet respectif jusqu'à ce que les décisions finales soient prises. Jusqu'à maintenant, Rodrigue montre une fiche de 8-2-0, une moyenne de buts alloués de 2,85 et un taux d'efficacité de ,905. 

« Je n'ai peut-être pas le début de saison espéré au chapitre des statistiques, mais j'aide mon équipe à gagner et c'est tout ce que je veux, a-t-il lancé. Je vais travailler sur les détails et les choses vont se replacer. »

Un air de déjà-vu

En plus d'obtenir une autre chance d'occuper le prestigieux poste devant le filet canadien, tout indique que Rodrigue aura également une autre occasion de mener son équipe jusqu'au titre de la Coupe du Président à la suite de la transaction qui l'a fait passer des Voltigeurs de Drummondville aux Wildcats, cet été.

Le Chicoutimien a vu son parcours et celui des Voltigeurs prendre fin en demi-finale, l'an dernier, et il a bien l'intention de faire mieux cette fois. Les Wildcats occupent le deuxième rang du classement général grâce à une fiche de 12-3-0 et s'imposent comme l'une des équipes favorites en ce début de campagne.

« Chaque année est une occasion de te reprendre, a fait valoir Rodrigue. Avec l'équipe que nous avons, c'est sûr qu'on a de grandes chances de nous rendre loin. C'est probablement ma dernière année junior et je veux en profiter au maximum. Je vais donner tout ce que j'ai pour gagner.

« Si chacun joue son rôle de la bonne façon, ça peut mener à de belles choses. Et pourquoi ne pas aller jusqu'au bout? »
 

Dans le calepin

- Échangé des Hurricanes aux Golden Knights au cours de l'été, l'attaquant québécois Nicolas Roy a enfilé son premier but dans la LNH au huitième match de sa carrière - son tout premier avec Vegas, dimanche. Et l'ancien des Saguenéens de Chicoutimi (LHJMQ) n'a pas fait les choses à moitié.

Video: ANA@VGK: Roy se faufile pour marquer son premier but

- Dylan Cozens n'a peut-être pas gagné son pari de percer la formation des Sabres dès cette saison, mais il semble s'amuser comme un fou depuis son retour avec les Hurricanes de Lethbridge dans la WHL. Il figure à égalité au premier rang des buteurs du circuit avec 10 et a récolté sept aides en 13 rencontres.

Tweet from @TheWHL: More information

- Le mois de novembre est à nos portes, ce qui signifie que le Championnat mondial junior approche à grands pas. Une soixantaine de joueurs des trois ligues de la LCH seront en audition dans le cadre de la Série Canada-Russie. Les joueurs de la LHJMQ ouvriront le bal en accueillant les Russes, lundi et mardi à Saint-Jean et à Moncton, respectivement.
 

2020 sous la loupe

- L'attaquant des Saguenéens Hendrix Lapierre a raté les deux matchs de la fin de semaine en raison d'une commotion cérébrale et pourrait devoir s'absenter plus longtemps. Il avait aussi raté un mois d'activités pour la même raison en février dernier. Il faudra voir s'il sera rétabli à temps pour participer à la Série Canada-Russie.

- Comme il évolue avec le club de Frolunda en Suède, on a trop peu souvent la chance de voir l'attaquant Lucas Raymond à l'œuvre, mais il nous parvient parfois des petits bijoux comme cette petite feinte effectuée aux dépens de l'équipe de Malmö. Ça ne mène pas à un but, mais quand même!

Tweet from @JokkeNevalainen: More information

- On vous parlait de Cole Perfetti dans notre profil d'espoir hebdomadaire, la semaine dernière, et il a démontré qu'il n'avait pas besoin de se tenir sur ses deux jambes pour préparer des buts, dimanche. Il totalise déjà 22 mentions d'aide en 16 rencontres. 

Tweet from @OHLHockey: More information
 

L'indice Lafrenière

Constant : L'attaquant québécois a ajouté deux buts et trois mentions d'aide en trois matchs, cette semaine, mais l'Océanic a maintenu une fiche de 0-2-1. Lafrenière nous a malgré tout offert une superbe pièce de jeu qui a mené au but de Dmitry Zavgorodniy face aux Cataractes de Shawinigan, dimanche.

Tweet from @oceanicrimouski: More information

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.